Articles

UN DINOSAURE DÉCOUVERT EN INDE

Image
En Inde à Jaspur, la découverte d'une créature mystérieuse ressemble curieusement à un jeune dinosaure. Cet animal a surpris le milieu scientifique. Il est d'autant plus surprenant que son squelette est encore recouvert de chaire.  Ce qui a effectivement de quoi laisser les paléontologues perplexes. Le cadavre partiellement préservé a été trouvé dans un souterrain. L'animal a été envoyé dans un laboratoire pour une analyse approfondie, qui doit déterminer son âge et sa famille. Bien qu'il ressemble à un dinosaure bipède de la famille des théropodes, cette espèce aurait paraît-il, disparu depuis 65 millions d'années, selon les scientifiques qui, jusqu'à présent, en ont fait une vérité absolue. Il n'est pas toujours facile de se remettre en question et d'être obligés de revoir leur datation. Soit ils reconnaissent ou non leur erreur, soit ils nous inventent une nouvelle famille, soit ils planquent le cadavre dérangeant dans le tiroir

LE MONDE DES LILLIPUTIENS, DU CONTE DE FEE A LA RÉALITÉ

Image
Cet article est né suite à l'étude de l'homme de Flor è s dont la taille de dépassait pas 1,10m. Je me suis demandée si cela n'avait pas un lien ou si cet homme de Florès n'était pas un lointain ancêtre vieux de plus de 12000 ans des Lilliputiens modernes. A chacun de continuer les recherches si cela lui chante. Tout le monde connaît Gulliver, les 7 Nains, les Elfes, les Fées et les Gnomes, mais que savez vous des Lilliputiens ? Ont-ils vraiment existé ? Et bien, OUI, et ils existent toujours. Ils arrivent à traverser le temps et se débrouillent pour exister envers et contre tous. Même la nature n'a pas eu le dessus. Les Lilliputiens sont les êtres les plus humains de ce monde. Ils ignorent la guerre et la méchanceté et, ils ont un humour décapant. Toujours de bonne humeur, ils ne se plaignent jamais de leur condition. A croire, que plus on est petit, plus on est à l'image de Dieu, plus on est sage. Ce sont des êtres que l'on a envie de protéger de

MILLE ET UNE VIES

Image
Jadis, je fus chevalier, palefrenier et forgeron J'ai prié des dieux, Isis, Zeus, Osiris, Apollon. Au fil du temps, j'ai délaissé les dieux anciens, Puis, j'ai adopté pour seul guide le galiléen. J'ai parcourus bien des pays et de régions. J'ai vogué par delà l'océan, jusqu'à Sion. L'âme transportée d'épopée en épopée, j'ai à travers monts et champs galopé. J'ai porté l'armure et l'épée des romains, mais aussi le fouet et le fléau égyptien. Berger, j'ai gardé des chèvres de Sumer,  aux plaines de Nubie, sous Narmer. J'ai marché au soleil, parfois brûlé sous les pluies souvent gelé, croisant des cadavres abandonnés des animaux décharnés et dépecés. Je fus esclave, mendiant, et écuyer,  moine, scribe, guerrier et chevalier. Par monts et par vaux, j'ai guerroyé. Sur les routes, j'ai longtemps marché. J'ai erré et cherché mon chemin, épuisé,  à cheval

Ô, DOUCE FRANCE, QUEL SERA DEMAIN TON DESTIN

Image
La France a désormais peur de son ombre. Si, jadis blessée à mort, après être agressée, elle s'est, fièrement, active, toujours relevée. Aujourd'hui engourdie, à nouveau elle sombre, dans une torpeur devenue profonde. Dépression, exaspération, désocialisation, tel est du peuple souverain, sa situation. Révolte 68, cette carte sera t-elle tirée ? Je le crois, le mal un jour sera déraciné. L’antidote du poison sera peut-être trouvé. Aujourd'hui, le poison se diffuse lentement Corruption, malversation, déconstruction, dépravation, violation, sanction, condamnation engendreront avec le temps fatalement la désapprobation en violente opposition.  France, tu as perdu tes valeurs d'antan, ton cap, tes stratégies et ta puissance, par la faute d'élus doués d'inconscience, qui lentement ont euthanasiée ta croissance. Crise, impopularité, division et implosion, des mots clefs qui bercent la population, au risque qu

L'INDE DES MILLE ET UNE COULEURS

Image
Indiana, Sud aux mille saveurs, pays des senteurs et des fleurs, des saris et des temples en couleurs. Paysages ondoyants et luxuriants, où se mêlent pauvreté et splendeur d'antan. Où la tristesse en ces lieux s'est éclipsée, le temps d'une échappée belle et rêvée,  très loin, d'un pays devenu trop aseptisé. Ordre et silence, ici, sont oubliés. Cuisine variée, parfumée et épicée, servie à même le sol dépoussiéré. Fruits, poissons et crustacés,  à volonté sur les marchés. Barques et pêcheurs affairés, longent les rives bordées, de palétuviers et de cocotiers, où s'étirent rivières et lagunes, au dos de ses côtes érodées, sous un soleil chaleureux et coloré. Plages immenses et océan bleuté, parsemées de coquillages oubliés, où somnolent des vaches sacrées.  Collines ondulées parfois escarpées, habillées de mille feuilles de thé. Pondichéry, au passé désuet, comptoir Français, déjà oublié, où j'aimai

LA BELLE AURORE

Image
La nuit laisse choir son linceul, sur la terre colorée de douleurs. Le vent s'active capricieux et incisif. Drapé de velours noir, l'univers s'endort, alors que les étoiles attendent l'aurore. Demain reviendront les bruits sonores, les oiseaux joyeux siffleront le feu du jour, et aurore pimpante, égayera la vieille tour, caressant les pommiers devenus trop lourds. Les fleurs parfumeront de nouveau les cours, le ciel revêtira alors, sa robe de soie blanche. Discrète, la belle aurore s'éclipsera en silence, cédant courtoise, son trône brodé de fraîcheur, à l'éternel grand Râ en majesté et en couleur, qui se hissera nonchalant a u firmament, dans son bel habit de feu et de fête une fois encore, saluant nos âmes défaites.  Jessie