CATEGORIES

vendredi 24 février 2017

DEPUIS TROIS SEMAINES LA CALIFORNIE EST SOUMISE AUX PIRES INTEMPÉRIES. DE NOUVELLES PLUIES SONT ENCORE ATTENDU DANS LES JOURS A VENIR



J'ai une petite pensée pour mes amis Américains qui actuellement sont dans une impasse noire.
Des milliers de personnes ont été obligées de quitter leur maison à San Jose, dans le nord de la Californie, en raison d’inondations , suite à des pluies diluviennes et à de fortes tempêtes qui sévissent dans la région.
Ces inondations, sont les plus importantes de ces 100 dernières années dans cette région. Elles ont été provoquées par le débordement de la rivière, qui court le long de la Silicon Valley, après des jours de fortes pluies sur un terrain fortement asséché. Les eaux sont également polluées ce qui complique la situation. Cette pollution est due à des canalisations qui ont probablement éclaté ou qui ont été arrachées par la puissance des flots. Il se pourrait qu'un pipeline ait été détérioré ou à des camions pétroliers renversés ou encore une zone de stockage détruite, car les eaux sont mêlées à du pétrole qui se repend partout.
La zone évacuée comprend des quartiers de San Jose, la troisième ville la plus importante de Californie avec environ 1 million d’habitants. Des milliers de personnes ont été évacuées. Ce qui crée une sacrée pagaille pour avoir été pris de court par ces flots dû à la rupture d'un réservoir.



Le maire de San Jose, Sam Liccardo, a avoué que les autorités n’avaient ni anticipé l’importance de la crue à venir ni réagi assez rapidement pour ordonner les évacuations. Attendant certainement un miracle, alors que c'était prévisible. La météo, ce n'est pas faite pour les chiens. Oroville aurait dû les pousser à plus de vigilance, en sachant que leurs réservoirs sont mal entretenus.

Vu les dégâts, nul ne sait, quand les résidents pourront regagner leur maison. Le temps est loin d'être au beau fixe.
La Californie a été ces dernières années touchée par une sécheresse spectaculaire, et depuis quelques mois, elle subit le contre-coup, avec d’importantes précipitations qui posent de sérieux problèmes. L'été dernier le sud de la Californie fut ravagé par un gigantesque incendie. Autant dire que c'est un état frappé par la malchance.
Ainsi, la semaine passée, le plus haut barrage des Etats-Unis, à Oroville, a menacé de déborder en raison des pluies diluviennes.



Les dégâts sont considérables étant donné la tempête qui aggrave la situation : routes défoncées, dolines, arbres arrachés, maisons dévastées, des milliers de voitures et camions endommagés et inutilisables,...L'industrie automobile et du bâtiment vont pouvoir participer à la relance économique du pays !

Quant au nombre de morts, rien pour l'instant est officiel.
De nouvelles pluies sont encore attendues ces jours prochains.
Il ne leur manque plus que 2 m de neige et une saison glacée. Sans oublier, qu'ils vont découvrir cet été en allant batifoler sur les plages, que l'océan Pacifique est radioactif. Décidément, il ne fait pas bon vivre en Californie !




Malheureusement, de nombreux pays sont logés à la même enseigne. Il est évident qu'il se passe quelque chose au niveau planétaire. Depuis plusieurs mois, les phénomènes se multiplient qui nous laissent perplexes. C'est un mélange de réchauffement et de refroidissement qui posent des interrogations sur le futur de la planète.
Ils peuvent toujours venir en Occitanie, c'est la seule région de France où il y a encore du soleil.

A suivre sur Youtube : Cliquez sur le lien