CATEGORIES

mercredi 18 janvier 2017

MANUEL VALLS A REÇU UNE GIFLE PAR UN JEUNE BRETON POUR LUI FAIRE SAVOIR QU'IL N’ÉTAIT PAS LE BIENVENU AU PAYS DES CHAPEAUX RONDS



Dès son arrivée, Manuel Valls, accompagné du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, comme si ce pauvre Le Drian était l'homme de toutes les situations, a été accueilli par des huées de la part des Bretons hostiles à leur venue en terre bretonne. Les chapeaux ronds oui, les kippas non !
Représentants politiques ou simples citoyens, la petite gifle donnée à Manuel Valls, par un jeune Breton en colère n'a laissé personne indifférent. Nolan,18 ans, ''Ici c'est la Bretagne !''. Chez nous ce genre de gifle, c'est une pichenette et pas de quoi en faire une bouillabaisse. C'est qu'ils sont fragiles les parigots sortis de leur fief pollué !

Le jeune homme impulsif, a été jeté à terre avec virulence par le service d'ordre de Valls. Il a ensuite été placé en garde à vue pour ''violences sur une personne chargée d'une mission de service public'', a indiqué le parquet de Saint-Brieuc. Quant à Valls, son égo en a pris un sacré coup et pour se venger, il a décidé de porter plainte contre un jeune qui a eu le courage de froisser sa fierté et de mettre un terme à sa volonté de vouloir endormir les Bretons et les Français par la même occasion.

Mais malgré tout, au lieu de se remettre en question, il fanfaronne ''Rien, et surtout pas la violence, ne m'empêchera d'aller vers les Français. Je suis déterminé à leur parler et à faire gagner la gauche. Je n'ai jamais eu peur du contact avec mes compatriotes. Il y a ceux qui contestent la démocratie et ceux qui l'incarnent comme les hommes politiques. La démocratie ne peut pas être la violence'', a déclaré Manuelito après l'altercation, convaincu d'incarner sa démocratie qui n'est pas la nôtre. Il se déplace pourtant avec une horde de gardes du corps pour se protéger, non pas des Français qu'il ne redoute nullement, mais de qui alors ? Parce que, soit dit en passant, deux gugusses pour plaquer brutalement un gamin au sol, cela ne s'appelle pas de la violence ? Le dialogue, ce n'est plus ni d'actualité ni démocratique ?

Alors qu'une pétition circule pour soutenir l'auteur de cet acte de bravoure, d'autres ont réprouvé la violence de l'acte, estimant qu'il s'agissait d'un geste ''antidémocratique'' ou que ''la seule gifle que Valls mérite doit lui être adressée dans les urnes''. Ok ! Mais cela se discute. Il est toujours de bon conseil lorsque l'on est pas pris dans le vif de l'action. Mieux vaut battre le fer tant qu'il est chaud, car on ne sait pas de quoi demain justement sera fait. En ce qui me concerne, il l'a bien cherché. Il a empoisonné la vie de nombreuses personnes par son autoritarisme abusif et déplacé, il est donc normal que des citoyens est un geste tout aussi déplacé et tout aussi abusif.
Après l'enfarinage, une bonne giffle, je crois qu'il a reçu le message. Nous ne sommes pas tous sionistes. Enfin pas encore !

''Salut Manu ! Moi je pense que la claque en fait, on est 66 millions à vouloir te la mettre, c'était trop bon !'', lance un auditeur à Valls, invité à France Inter,ce 18 Janvier.
Piqué au vif face à cet enthousiasme à l'égard de la gifle reçu la veille, dans les Côtes-d'Armor, Manuel Valls rétorque : 
''Je combattrai la violence, je suis le candidat qui représente l'autorité. Quand on commence à accepter la violence, quand sur une antenne on fait profession de violence, ça veut dire qu'il y a quelque chose qui bascule.'' a dit Manu qui n'a pas compris que c'est son comportement qui engendre une colère générale longtemps réprimée.
Par ailleurs, il est certes candidat du CRIF, mais il ne représente pour l'instant aucune autorité. Pour le reste, il a fait un excellent diagnostic. Les Français en ont effectivement marre de leur autoritarisme comme du reste.
C'est Dieudonné, qui va en faire tout un sketch, juste pour le plaisir !

Cette petite agression a suscité de nombreuses condamnations de personnalités politiques. Parce que tous menteurs, cupides, carriéristes et sionistes, se sont sentis visés ! Sauf deux Nicolas Dupont Aignan
(UPR) François Asselineau :''Valls devrait arrêter. Sa simple candidature est une provocation pour les Français.'' Bien vu. Mais il en a aussi d'autres qui auraient dû éviter de nous insulter !.

L'aspirante à l'élection présidentielle qui ne doute de rien, Rama Yade : ''un manque total de respect''. Mais Rama, on ne peut pas respecter les gens qui ne respecte pas notre peuple. Le respect cela se mérite ! Le respect ne se donne pas juste parce que l'on est titré ou que l'on est planqué. Personnellement, je ne respecte pas ceux qui ont été complice du chaos en Libye, n'est-ce pas jeune fille !

L'écologiste de salon, Cécile Duflot qui dit ne pas supporter la violence physique, a qualifié l'altercation ''choquante et inacceptable''. Coller une Giflette à un dictateur qui viole le 49.3 et fait passer en force la loi du travail et ainsi de suite, c'est choquant ?

Monsieur Collard qui joue l'offusqué ''Scandaleux ! Mais quand on laisse tout faire, tout arrive. De l'ordre et du respect, vite ! '', a bavé Gilbert qui propose apparement plus de répréssion aveugle, et qui a perdu une occasion de se taire pour n'avoir rien compris.

Ce jeune homme, est bien sûr décrit par l'entourage de Manuel Valls comme ''un jeune proche de l'extrême droite autonomiste bretonne'', pour avoir sa photo sur Facebook, faisant une quenelle, geste inventé par Dieudonné et qualifié d'antisémite par les sionistes et donc les médias. Fin 2013, Manuel Valls, désireux de plaire au CRIF, s'était personnellement engagé à persécuter Dieudonné et tous ceux qui ont osé défier le CRIF. Cette organisation a fait en sorte que Dieudo soit condamné à plusieurs reprises par la justice, pour des propos provocateurs perçus comme racistes. En vérité, c'est l'intolérance et l'autoritarisme de Valls qui a mis le feu aux poudres !

Sur le site de pétitions en ligne mesopinions.com, un internaute a proposé de remettre une Légion d'Honneur à l'auteur de la claque, récoltant plus de 3000 signatures soit plus de 3000 gifles. Attention, jamais deux sans trois !

Valls : ''Une alliance entre Trump et Poutine, c'est la fin du monde''. Pour lui, cette alliance est insupportable. Israel et Daech seront en danger !
Et une alliance entre les Français et Valls ? Ne serait-il, le début de l'apocalypse !
 


                                 JE SUIS NOLAN !