CATEGORIES

mardi 10 janvier 2017

L'OTAN TUENT DES CIVILS PUIS POINTE DU DOIGT MOSCOU POUR FAIRE DIVERSION




Ces derniers jours, un bombardier américain B-52 a effectué une frappe aérienne dans la province syrienne d’Idlib à Sarmad, sans prévenir Moscou. Le bombardement aveugle a fait plus de 20 victimes civiles. Dénonce l'État-major général des Forces armées russes. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !

Déjà le 29 septembre dernier, le Pentagone avait effectué une frappe aérienne, vicieuse, contre l'armée syrienne à Deir ez-Zor. Suite à ce bombardement, Daech est passé à l'offensive, massacrant des soldats syriens. Ils s'étaient d'ailleurs excusés '' on l'a pas fait exprès !''

On a eu aussi un village, mais là, ils croyaient qu'il cachait des terroristes. Ils ont aussi bombardé un convoi humanitaire mais là encore, ils ont cru que c'était un convoi de Daech...Soit leur matériel est obsolète soit leur tireur est malvoyant soit ils le font exprès pour sauver leurs mercenaires.
En gros, l'OTAN vise souvent à côté des cibles sensées être le but, mais c'est involontaire. Mais malheureusement, ils tuent plus souvent des civiles que des mercenaires, ce qui ne fera pas baisser la haine à leur égard. Et disent ensuite, à qui veut l'entendre pour plus de crédibilité que c'est de la faute à Moscou qui entretiendrait cette nébuleuse malfaisante. Pourtant, les Forces aérospatiales russes ont largement éradiqué leurs mercenaires dans la région. Plus de 40000 zigotos passé de vie à trépas ce n'est pas rien.
Les leurs, on va finir par les compter sur les doigts de la mains, tant on s'interroge sur leur efficacité.
Dans une interview accordée à la NBC, le chef du Pentagone, mythomane à souhait ou dépressif, a déclaré n'avoir constaté pratiquement aucune contribution de la Russie dans la lutte contre l'État islamique. Un mensonge effronté qui a mis Maria Zakharova en colère. Et Maria, il faut jamais l'énerver ni raconter des foutaises ! Sinon la diplomatie, elle connaît plus.

Elle a rétorqué : ''D'après ces déclarations, soit les collaborateurs d' Obama ne communiquent pas leurs informations entre eux, pour des raisons que nous devinons, et, connaissant ces collaborateurs en charge de cette affaire, cela n'est pas surprenant ! Ou bien, ils ont fait une bêtise monumentale, qu'ils essaient de cacher. Avec eux, l'un n'exclut pas l'autre ! Et selon leur logique, la Russie sera bientôt coupable de ne pas corriger leurs erreurs ! ''

Maria visait de toute évidence l'instable et dépressif John Kerry et quelques autres tartufes bien connus qui essaient de se mettre en avant ou de se donner bonne conscience. Quoi que dans leur cas, on ne sait plus vraiment où ils en sont. Depuis qu'un missile - qu'ils ont confondu avec un Boeing - a frappé le Pentagone, on peut dire que rien ne va plus à Washington. La radioactivité peut-être !