CATEGORIES

lundi 2 janvier 2017

LE DISCOURS ENCHANTEUR DE FRANCOIS HOLLANDE POUR LA NOUVELLE ANNÉE

Nous avons eu la joie d'entendre la voix enchanteresse et rassurante de François Hollande qui nous a présenté ses vœux chaleureux en nous annonçant qu’il se rendrait en Irak, pour ''saluer les soldats français engagés dans la coalition sous commandement américain", je n'ai pu qu'ironiser sur son discours. Il a annoncé que la France n'en avait pas terminé avec le fléau du terrorisme et, qu'il fallait le combattre de l'intérieur pour déjouer ses plans. Il a raison, parce qu'à l'extérieur, ils ne sont pas très motivés. Ils auraient même tendance à l'entretenir pour le bien d’Israël.

Hollande s'est voulu inconsolable, en s'exprimant en fait sur les "terribles attentats" qui ont endeuillé la France en 2016. Comme si la France était une exception.
Il a aussi recommandé à François Fillon, d'éviter de brutaliser la société. Il voulait certainement dire de l'imiter !. C'est tellement plus confortable et rassurant de ne rien faire, de ne prendre aucun risque qui pourrait réveiller le peuple endormi et le pousser à voter FN.

''Dans à peine cinq mois, vous aurez, mes chers compatriotes, à faire un choix. Il sera décisif pour la France. Il en va de son modèle social auquel vous êtes attachés, car il garantit l’égalité de tous, face aux aléas de la vie et notamment la santé, il en va de ses services publics, essentiels, et notamment l’école de la République, là où beaucoup se joue'', a déclaré Fanfan le socialo qui oublie de dire que 800 milles fausses cartes Vitale circulent, sans oublier les milliers arrêts de travail tout aussi injustifiés, d'où l'obligation de revoir le système. Soit les Français bossent, soit ils cèdent leur place aux migrants.
Quant à l'école de la République, celle-ci est à revoir très sérieusement, on y joue un peu de trop souvent à l'Assemblée, comme au Sénat où l’absentéisme, là aussi fait loi. Par ailleurs, est-ce qu'une province européenne, à besoin d'autant de ministres de sénateurs voir même d'un président qui n'est pas foutu de nous vendre un rafale, un caracal ou un mistral ?.

Cerise sur le gâteau, il n'a pas manqué de menacer Donald Trump, tout en nous faisant part de sa lâcheté légendaire en évitant de prononcer les noms des personnes visées.
"Je vous l'affirme, la France ne laissera personne, ni aucun État, fût-il le plus grand, remettre en cause cet acquis majeur de la communauté internationale", a-t-il bavé, en faisant allusion à la menace formulée par Trump d'annuler l'accord adopté fin 2015 par 195 pays, à l'issue de la COP21, sur le climat.
Il a, aussi, critiqué Marine le Pen sans citer directement son nom pour ses prises de position envers les étrangers.
''La France, ce ne serait plus la France. La France, elle est ouverte au monde, elle est européenne, elle est fraternelle''. Bon d'accord, mais la France a toujours était ouverte au monde - migrants Polonais, Italiens, Espagnols, Portugais, Grecs, Turcs,...- Fraternelle, fraternelle !!!, tant que le gouvernement ne vient pas semer le bordel avec ses idées loufoques ni permettre à des organisations sionistes de faire leur loi en voulant nous faire avaler des couleuvres, on pourrait peut-être y croire. La fraternité en France comme la liberté d'expression, a de toute évidence ses limites.

Fanfan nous sort son mouchoir : ''Comment imaginer notre pays recroquevillé derrière des murs, réduit à son seul marché intérieur, revenant à sa monnaie nationale et en plus, discriminant ses enfants selon leurs origines ? ''
SNIF, SNIF ! On redeviendrait un pays souverain qui choisirait ses alliances en toute liberté, tout simplement.
Une France qui reviendrait une nation et qui ne serait plus une vulgaire province que l'on dépouille, une France indépendante, avec ses valeurs, comme jadis, qui ne se laisserait plus escroquer par des oligarques européens ni par les sionistes américains ni d'ailleurs. Bref, on retrouverait notre joie de vivre et, la fierté d'être Français, au même titre que le sont la Russie, la Chine, le Japon, l'Iran... qui ont des frontières et, qui pourtant travaillent ensemble intelligemment et, savent se protéger des semeurs de chaos. Une France qui respecte les pays étrangers et, les peuples, les Droits de l'homme et la liberté d'expression. Une France qui se contente d'être un exemple et, de prouver par ses actes et non par des mots, que l'on peut mieux faire. Une France qui cesse de s'ingérer aussi en Afrique. Pauvre Hollande, il ne peut s'empêcher de nous servir ses sempiternelles lamentations.

Le programme du déplacement en Irak, n'est pas dévoilé par l'Elysée, pour des raisons de sécurité. Comme quoi, notre va-t-en-guerre craint pour sa petite vie. Nombreux sont ceux qui veulent de toute évidence sa peau !
Savez vous que Fanfan le poltron, ne se déplace plus qu'en voiture blindée spécialement renforcée pour protéger ses fesses. Ce qui en dit long sur sa popularité. Idem pour l'instauration de l'Etat d'urgence qui cible particulièrement Paris et, dont le but est de s'assurer un maximum de sécurité lors de leurs meetings. Ni brave ni téméraire, mais ils veulent tous régner !

Il est bon de savoir que ''Jusqu'au dernier jour de mon mandat, je serai pleinement à ma tâche. Un lien indéfectible nous unit...'' . Nom de dieu, j'espère bien que NON !!!

La question que tout le monde se pose, que va faire en vérité Hollande en Irak ? Est-il utile de faire des dépenses, juste pour aller présenter ses vœux ? Ou cherche-t-il à aggraver la situation en Irak à la demande d'Obama ? A moins que l'homme de paix à la solde de Sion, se recueille sur les millions de morts, à moins que ce soit sur les 200 terroristes qui viennent de passer de vie à trépas à Mossoul ou pour compter ceux qui restent encore sur pieds !
Qu'il fasse gaffe, schtroumpf innocent, il pourrait bien y laisser sa vie !