CATEGORIES

mercredi 11 janvier 2017

DIEU CRÉA LE MONDE EN SEPT JOURS, OBAMA A ENCORE DEUX JOURS POUR FINIR DE LE DÉTRUIRE



Si Obama s'est offert un départ en fanfare avec le gratin ou le milieu des bobos, en buvant du champagne, fière de lui, au nom du contribuable, il n'en demeure pas moins, qu'il continue de s'amuser à nuire au monde.
Le ministère des Affaires étrangères Russe est préoccupé par la conduite de l'administration Obama totalement décousue et dangereuse. La question que Moscou se pose comme beaucoup d'analystes et de personnalités, à travers le monde, mais aussi la CIA et le FBI, au sujet du comportement étrange d'Obama ; c'est que va-t-il encore inventer pour nuire à l'humanité, les derniers jours à venir ?
Que veulent t-ils cacher à n'importe quel prix ?

Si Clinton était au courant pour être dans le coup, ils craignent que Trump découvre une dure réalité pour vouloir savoir ce que cache les démocrates. Personne ne sème une telle pagaille et une telle tempête sans raison. Ils ont tout essayé pour discréditée Trump, pour le décourager, l'obliger a jeter l'éponge. Mais voilà, il s'accroche ! Il veut savoir ce qui se trame en coulisse. Ce qui peut expliquer que les tensions montent de plus en plus et que cela part dans tous les sens.
Le torchon brûle entre le FBI et les démocrates et leur chef Obama au sujet de l'affaire '' courriel-gate'' , de quoi en faire un long métrage, tant on navigue en eaux troubles où l'on retrouve tous les ingrédients, mensonges, dissimulation de dossiers, falsification, hypocrisie, coups tordus, accusations mensongères, haine, obsession, insultes. Suivre les infos au quotidien sur les chaînes américaines est délirant, au point que l'on zappe vite fait pour ne pas perdre la raison. L'élection de Trump révèle un milieu pourri dépourvu d'intelligence et de maturité, qui ne fait plus illusion. Mais qui est inquiétant par sa dangerosité.

Après avoir fait semblant d'accepter le faux rapport de Obama sur les courriels, Donald Trump affirme que les cyberattaques perpétrées contre les Démocrates ont été causées par la négligence de leur propre comité. Comme le disait, il y a deux mois, les renseignements Géorgiens, ce bordel vient directement d'eux-mêmes pour empêcher ou annuler l'élection de Donald Trump. A cela, j'ajouterai pour l'empêcher qu'il fourre son nez dans les dossiers classés et qu'il vire tous les sales petits rats comme McCain qui a largement contribué à semer cette pagaille.

Maria Zakharova, a exprimé sa préoccupation concernant les actions éventuelles de Barack Obama pendant les 9 derniers jours de sa présidence qui nous paraisse encore loin. Alors qu'aux quatre coins du pays, c'est fusillade sur fusillade.
La nouvelle administration Trump prendra le relais dans les pires conditions qui aura lieu le 20 Janvier. Mais d'ici là, que nous réserve Obama ?


''Je lis les actualités de Washington tous les jours: nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, livraison de complexes de défense sol-air aux coupe-jarrets syriens, actions absurdes et destructrices sur tous les fronts de la politique étrangère. Dieu a créé le monde en sept jours, Obama a deux jours de plus pour le détruire'' rage Maria Zakharova 


POUR LE GOUVERNEMENT TRUMP
Après avoir créé le chaos au Proche-Orient, Washington a l’intention de mettre fin au chaos mondial. Récemment nommé secrétaire d’État par Donald Trump, Rex Tillerson, dans son rapport au Sénat, explique que les USA pourraient résoudre la crise globale actuelle s'ils s'en donnaient la peine.
Il a déclaré que le refus du leadership -Obama- de cesser de semer la pagaille, risquait de provoquer un chaos mondial. Por Rex Tillerson ''Les États-Unis sont la seule puissance et la boussole morale capable d'unir le monde… Si nous rejetons encore d'être le leadership, nous risquons de laisser le monde sombrer dans le chaos'', mentionne-t-il dans son rapport, tout en reconnaissant que ''ces derniers temps le leadership américain est sérieusement remis en cause. Le pays a rencontré d'importantes difficultés. Et mon devoir sera non seulement de réanimer la flamme, mais aussi d'affirmer notre leadership !''. Et, ils ont du pain sur la planche, pour réanimer cette flamme réduite à sa plus simple expression depuis plus de 20 ans.


Donald Trump a déjà choisi les membres pour son cabinet, dont la grande majorité sont très expérimentés et ont accepté de consacrer 4 ans de leur vie de retraité pour se consacrer au redressement du pays. Ils ont en majorité, tous accepté de ne percevoir aucune indemnités personnels. Ce qui va leur permettre de donner l'exemple et de freiner les dépenses au maximum.
Les auditions au Sénat consacrées à l'approbation des candidatures nommées par Donald Trump ont commencé le 10 Janvier. Quatre prochaines auditions sont au programme pour le 11 janvier, notamment celle de Rex Tillerson.
Le fait que Rex Tillerson respecte et apprécie Poutine et réciproquement, changera obligatoirement une page de l'Histoire. Rex Tillerson est un homme de valeur, charismatique, avec une forte personnalité et un sens de l'équilibre certain. C'est un excellent choix. Cela nous changera du farfelu John Kerry.
En attendant, on attend les prochains coups fourrés d'Obama, McCain & C°. En espérant que ces belligérants ne commettent pas un impair irréparable.