CATEGORIES

jeudi 5 janvier 2017

A CAUSE DES SANCTIONS DE L'UE ANTI-RUSSES LE CHÔMAGE AUGMENTE ET NOS PERTES AUSSI

Le quotidien autrichien Der Standard dénonce la bêtise de nos prétendus dirigeants qui cumules les conneries.
Les sanctions antirusses sont nuisibles aux économies européennes, notamment allemande et autrichienne, provoquant une hausse très importante du taux de chômage. Mais nos têtes de linottes s'en moquent, ils ont été élu pour faire chier le monde.

Les pertes liées aux sanctions antirusses au sein de l'Union européenne, se sont élevées à 17 milliards d'euros en 2015, ont causé le gel de 400000 emplois, affirme Günther Oswald, journaliste de Der Standard, citant le nouveau rapport de l'Institut autrichien de recherches économiques (WIFO) qui n'a pas eu la joie de nous annoncer de bonnes nouvelles. L'UE va mal point !


''Le gouvernement de coalition autrichien n'a jamais soutenu les sanctions antirusses. En Novembre dernier, le ministre fédéral de l'Économie Reinhold Mitterlehner avait déclaré que l'Autriche était opposée au durcissement ainsi qu'à la prolongation des restrictions commerciales.La chute des prix du pétrole et la dévaluation du rouble ont également causé de graves dommages aux relations commerciales entre l'UE et la Russie.'' Ce n'était donc pas le moment d'en rajouter. Et voilà le résultat !

En Autriche, un pays compact sur le plan économique, 7000 personnes ont déjà perdu leur emploi, tandis qu'en Allemagne, ces mesures restrictives ont déjà touché 97000 personnes. Auparavant, le président du Comité pour les relations économiques avec l'Europe de l'Est, Wolfgang Büchele, avait notamment indiqué dans sa rubrique pour le quotidien allemand Handelsblatt que les sanctions antirusses avaient coûté à l'Allemagne 60.000 d'emplois. De plus, le montant des pertes pour l'UE s'élève à des dizaines de milliards d'euros. Effectivement, les pertes sont considérables.

Quant à la France, elle a perdu en 2015 : 165000 emplois
Trois fois plus qu'en Allemagne.
Des statistiques inquiétantes pour 2016 qui ne sont pas encore connues.
En 2014, déjà, le chiffre d’affaires des échanges et coopérations franco-russes avait chuté de 17,6%. Mais, en 2015, en milieu d’année (dernières statistiques connues), il s’est effondré de 44% !
Les sanctions contre la Russie de l’UE a coûté une petite fortune à la France et elles ont aggravé le chômage. Donc, ne nous attendons pas à apprendre une bonne nouvelle pour 2016 ni 2017.

Sans compter les perspectives d’investissements, d’exportations futures compromises, les projets économiques ont été annulés. Il ne s’agit pas seulement des programmes  d’investissements Français en Russie, mais aussi des plans d’investissements Russes en France.
Vous comprenez pourquoi, il est urgent que ce désastre cesse avant une plongée abyssale ? Marine Le Pen, François Fillon et Mélenchon l'ont très bien compris, les sanctions doivent être levées définitivement. 

Sauf qu'il n'y a que Marine qui a compris qu'il faut sortir de l'UE de toute urgence. D'autant plus que la Grande Bretagne se porte très bien, vu les derniers résultats financiers. Comme quoi, le peuple n'est pas totalement débile. Il faut prendre des risques pour sauver notre futur et notre pays.


Cette stratégie anti-russe a été dictée par Washington , l'ami qui vous veut du bien ! Dites merci à Oncle Ben, le bouffon black !