CATEGORIES

dimanche 18 décembre 2016

SI LA PLUS ANCIENNE VILLE DU MONDE EST LIBÉRÉE LA SYRIE N'EST PAS ENCORE ENTIÈREMENT SORTIE D'AFFAIRE


Je suis ravie que l'on est réussie à libérer la plus ancienne ville du monde, mais à quel prix !. Et j'espère qu'elle sera désormais la mieux protégée du monde. Mais la Syrie n'est pas encore au bout de ses peines, tant que tous les chiens enragés n'ont pas été abattus, les protagonistes virés du pouvoir et châtiés et les médias mainstream, subventionnés à outrance, réduit au silence.

Après Alep, les forces de l’armée syrienne sont parvenues à repousser une offensive de Daech contre l’aéroport militaire de Homs. L’armée syrienne a réussi, dans le cadre d’une opération d’envergure, à nettoyer un nouveau repaire de brigands. De nombreux blessés et, 34 mercenaires éliminés.
Selon une source militaire, leurs véhicules militaires ont été également détruits. Idem à Homs, une dizaine de mercenaires du Front al-Nosra ont été éliminés, plusieurs autres blessés et leurs équipements militaires détruits.

LES DERNIERS CHIFFRES DU GÉNOCIDE
Au cours de ces derniers mois, l’armée syrienne a détruit un nombre impressionnant de matériels militaires, et éliminer un nombre important de terroristes de Daech et Al-Qaïda.
Selon un récent rapport de l'ONU, la guerre en Syrie a déjà causé au minimum 475000 morts en moins de 6 ans, tous camps confondus, dont environ plus de 110000 mercenaires venus pour la majorité d'Europe. Quoi qu'il en soit au mois de Mars, soit 6 ans après, on pense que la barre des 500 mille morts sera largement dépassée. Si à cela, on ajoute 1,5 million de victimes Irakiennes, le nombre est vertigineux et macabre. A mes yeux, cela restera un génocide calculé et programmé.

Les sionistes n'auront plus le monopole du nombre, quoi que largement détenu à ce jour, par les Indiens américains.

LES VETERANS AMÉRICAINS ACCUSENT WASHINGTON DE MANIPULER L'INFORMATION
John Kerry a pris la parole lors d’une conférence de presse du département d’État afin de décrire la situation à Alep, comme étant ''impensable'' et, afin de dénoncer Assad pour ne perpétrer rien de moins qu’un massacre. Les accusations abusives de Kerry, qui ciblent également la Russie et l’Iran, pour faire bonne mesure, expriment simplement leur colère et leur désespoir grandissants face au désastre. Avec l’expulsion des mercenaires d’Al-Qaïda qui ont été armées et financées par la CIA, les terroristes ont perdu leur dernier espoir de s'emparer du pays et d'une ville légendaire.

Pourtant Kerry a haussé le ton : ''La chute d’Alep, ne met pas un terme à la guerre. Elle va continuer ! ''. Cette déclaration équivaut à une menace, du fait que Obama a récemment accordé une dérogation concernant la loi sur le contrôle des exportations d’armes, afin de permettre à la CIA d’acheminer plus d’armes en Syrie pour le bien de leurs mercenaires suicidaires. Il est évident, qu'ils ne cachent plus leurs intentions ni leur désespoir d'être tenu en échec après avoir perdu des milliards de dollars ni leur haine. La Syrie connaîtra encore de nombreux coup de pute dont ils sont passés maîtres avec la complicité de l'UE.

Alors les onusiens veulent se venger et, avoir le dernier mot. Et pour cela, quoi de mieux que d'intensifier leurs raids sauvages sur Mossoul assiégé, dirigé par le Pentagone contre une mégapole qui compte pas moins de 1,5 million d'habitants qui vivent sous le joug de Daech depuis juin 2014. Ces dernières heures, de nombreux civils ont trouvé la mort en guise de futur. Mais les chiites comptent pour du beurre et, passent ainsi pour perte et profit. Depuis, 2002, ils en ont éliminé la moitié de la population, ils comptent certainement achever leur sale besogne.

Alep a bénéficié d’une couverture permanente dans les médias les massacres de Mossoul sont censurés.
L’agence de presse turc Anadolu a rapporté qu’une famille entière de 9 personnes a été massacrée, par un drone américain a frappé délibérément une maison de Mossoul.

DES VETERANS AMÉRICAINS RACONTENT
Si Kerry est une ordure, il y a des hommes qui disent la vérité, ce sont bien les vétérans militaires d'Irak qui ont vécus au quotidien un enfer, et qui suivent l'actualité.
Paris et ses complices européens belliqueux, et les médias à leurs bottes, qui tirent les ficelles, le cul dans un fauteuil, ne cessent de dénigrer et d'accuser Poutine, Bachar et Rohani, pour faire bonne mesure, d'être les méchants assassins d'Alep, par contre, les mercenaires seraient donc payés pour sauver l'humanité, enfin, de préférence sioniste, voir salafiste, quant même !. Non, je dis ça, parce que les otages civils d'Alep étaient majoritairement chiites, ennemis jurés des sionistes-salafistes. En Irak, ce sont également les chiites qui paient un lourd tribut et idem au Yémen.
Si ce n'est pas un génocide, il faut inventer un mot de toute urgence.

Il y a encore quelques jours, ils mentaient effrontément en falsifiant les chiffres affirmant que demeuraient à Alep 450.000 civils. Rien que ça ! C'était plus un quartier, c'était un super méga-village !
Depuis l'ONU a revu ses chiffres à la baisse : PLOUF ! Miracle, plus que "40.000" ! Sauf, que c'est encore un peu de trop ! Ils étaient moins de 20000 civils restés sous le joug des barbares, mercenaires et officiers étrangers compris.

Les terroristes - qui ont violé l'accord, pour se croire plus malins que les militaires et qualifiés par les médias de "civils martyrisés'' pour avoir mis tout le monde dans le même panier - avaient pris soin de démonter et d'emporter dans leurs baluchons des armes lourdes et semi-lourdes parfaitement emballées.

Leur plan a échoué pour avoir été très mal conseillés. Ils avaient même emporté les corps des soldats syriens tombés au champ d'honneur, pour monter des vidéos de propagande. Même les nazis n'auraient pas osé se promener avec des cadavres dans leurs bagages.

Personne ne doute, du fait que les mercenaires évacués pour la plupart à Idlib, comptent se réorganiser et en remettre une couche. Mais tout ce déroule comme prévu, et Poutine se dit ravi.
La restructuration des terroristes devraient d'ailleurs se faire sous la supervision des officiers turcs, en accord avec Poutine et Assad.

Donc, les médias atlantistes qui poussent des cris d’orfraie qui défigurent la vérité en parlant de "massacre" feraient mieux d'aller garder des chèvres. Quoi qu'ils seraient capables de leur faire prendre du crottin pour de l'herbe fraîche !

Le directeur de Veterans Today d'Atlanta, Jim W. Dean, revient d'ailleurs sur cette grande opération de manipulation et en évoque les ressorts.
Pour Jim W. Dean, c'est clair , Washington cherche à ternir la victoire à Alep, dont les quartiers orientaux étaient occupés depuis plus de 4 longues années par les mercenaires encadrés et soutenus par les Occidentaux.
Il a insisté sur le fait que Washington et ses alliés tentent de présenter l’armée syrienne comme étant l'unique responsable des crimes commis dans cette ville et ce, par une propagande médiatique mensongère.

Il assure que ''Les terroristes en Syrie n’ont pas un centre de commandement ni de contrôle cohérent et uni. Ils s’agit de plusieurs groupes de terroristes qui s’entre déchirent et qui ne respectent aucun accord. Après le nettoyage de la ville d’Alep, le gouvernement syrien reprendra les négociations de paix, mais ne permettra en aucun cas, aux terroristes de reprendre la ville ''.

ILS SONT PRÊTS A TOUT POUR SAUVER LEURS TERRORISTES
Dans une tentative pour sauver leurs terroristes et dévaloriser la victoire d’Alep, Washington et ses alliés ont eu recours à une guerre médiatique ridicule, aussi lourde que grossière, afin d'accuser l’armée syrienne des massacres dont eux-mêmes sont responsables.
Donc, si j'en crois Jim W. Dean, l’impératif est donc, de renforcer leurs coopérations pour au moins gagner la guerre sur le plan médiatique, en pensant que leurs mensonges et leurs trucages variés soient pris au sérieux par l'opinion puis par la CPI, et suffissent à condamner Assad et Poutine. Sans se soucier, si les parties adverses ont stockées suffisamment de preuves pour les condamner pour crime contre l'humanité et crime de guerre. Pour éviter de payer les factures pendant 50 longues années au même titre que celles qu'ils paient encore au titre de la Shoah.

Si on récapitule en faisant un prix de gros, la bande des quatre – Angleterre-Allemagne- USA- France - n'a pas fini de payer leurs ingérences aveugles, et leurs échecs cuisants sur le dos des peuples victimes de leur idéologie absurde. Si à cela, on ajoute, Tel Aviv qui encaisse les royalties au nom d'une Shoah qui s'éternise, tout en oubliant les vraies victimes de l'holocauste, et qui dans le même temps trucident les Palestiniens en toute impunité aidé par les truands du Golf qui massacrent à leur tour leurs peuples et les Yéménites, sans oublier, l'esclavage et le génocide des Indiens, des Arméniens, et des Vietnamiens, nous pouvons affirmer qu'en un siècle, l'homme n'a pas progressé d'un iota.

Alors qu'en j'entends Macron parler de ''Gauche progressive '', je ne peux qu'ironiser !
Face à ce constat peu glorieux, on ne peut faire autrement que d'aimer ses chiens !