CATEGORIES

mercredi 28 décembre 2016

LE CSW DÉNONCE, ACCUSE ET JUGE . LE TOP TEN DES ANTIZIONISTES DE CE MONDE


Pour le Centre Simon Wiesenthal, une organisation juive américaine luttant contre l'antisémitisme et l'antisionisme, la plus grave attaque contre les juifs et Israël est la résolution condamnant la colonisation de la Palestine par Israël.

Sous le titre larmoyant : ''Les Nations unies effacent l'histoire juive''.
Le CSW a donc placé en tête de son '' Top 10'' 2016 réservés aux antisémites et antisionistes... l'ONU.
Autant dire le monde entier. Pour avoir osé juger illégales les colonies en territoire palestinien.
Et pour justifier leur nouveau classement rien ne vaut le jeu de l'indigné : ''L'attaque la plus effarante, contre Israël en 2016 a été permise par le président Obama, lorsque les Etats-Unis se sont abstenus lors du vote du Conseil de sécurité. La résolution identifie les lieux les plus saints de Jérusalem, dont le Mont du Temple, et le Mur des Lamentations, comme des "territoires palestiniens occupés". Elle appelle aussi les membres de l'ONU à faire la distinction entre le territoire de l'Etat d'Israël et les territoires occupés depuis 1967, l'accusant au passage de soutenir BDS. C'est justement ce que l'ONU s'efforce de faire, malgré que son découpage est très contestable tant il ne ressemble à rien.


En seconde position du ''Top 10 '', vient Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste, sous la direction duquel l'antisémitisme aurait grandement augmenté au sein du parti. Nous avons aussi l'ancien maire de Londres Ken Livingstone qui a révélé la collaboration entre les sionistes et les nazis dés 1930, ou encore Jenny Tonge, pour avoir révélé que les maltraitances infligées aux Palestiniens par Israël, contribuaient aussi au développement du terrorisme. Des vérités cruelles, et difficiles à supporter pour un peuple d'Elus exemplaire, plein d'amour pour l'humanité, pour laquelle, ils se dévouent tant.

Sinon, la troisième place revient de droit à la FRANCE ! Mais surtout à son gouvernement actuel.
Notre pays est haineux, anti-israélien, et anti-juive.
Personnellement, je suis juste anti-nazi et... anti-sioniste !

Pourquoi tant d'insatisfaction ? Hollande aurait osé commettre un crime de lèse majesté ?
Son crime : Il est coupable d'avoir été '' le premier membre de l'UE à appliquer la directive concernant l'étiquetage des produits israéliens fabriqués hors des frontières de 1967 ''.
C'est pas très humaniste d'acheter aux sionistes des produits cultivés en terre palestinienne.C'est illégale !

Hollande aurait donc viré sa cutis ? Assumerait-il enfin, son titre d'homme de paix 2016 ? Ou bien, comme Obama, se met-il tout le monde à dos, histoire de s'éclater avant son départ ?
Parce que vu son comportement abjecte envers la Syrie et maintenant Israel, qu'il a tant défendu et à qui, il a voué son amour éternel, on s'interroge sur la finalité de son double jeu et de ses intrigues.

Quant à la suite du classement, celui-ci dénonce tous leurs ennemis, le développement du mouvement Boycott Désinvestissement Sanction en Allemagne, ou le controversé fondateur de la droite alternative américaine Richard Spencer, mais aussi l'Autorité palestinienne et bien sûr le Hamas.
Il dénonce, les nombreuses attaques antisémites aux Pays-Bas, mais aussi la demande d'enquête de la ministre des Affaires étrangères de Suède, sur les exécutions extra-judiciaires d'opposants palestiniens en Israël. Qu'il présente comme étant les agresseurs Et donc, Israel comme étant l'éternelle victime.
On retrouve également, l'antisémitisme dans les stades de football, et enfin, les sanctions imposé à l'historien Jan Tomasz Gross pour ses recherches sur le rôle véritable de la Pologne dans l'holocauste.

Quant on a fini de lire leurs accusations et leurs jugements, on regarde les mouches volées et l'on s'interroge '' c'est grave docteur ? Dites moi, la paranoïa va durer encore combien de temps ? ''.
Et là, vous entendez une voix qui vous dit : '' Après 70 ans, il n'y a plus d'espoir de guérison ! ''.
Terrassé, vous lui demandez, '' Alors, il n'y a pas de solution ! ''. Et la voix de votre médecin vous chuchote, '' Si, il y en avait une, mais les nazionals zionistes ont perdu le mode d'emploi en 1945 ! ''.