CATEGORIES

mardi 6 décembre 2016

BOMBARDEMENT D'UN HÔPITAL RUSSE EN SYRIE, QUI EST RESPONSABLE, QUI A COMMANDITE CET ACTE ?


Bombardement suspect qui semble répondre à des accusations précédentes de l'UE contre le régime de Bachar dont les pilotes auraient bombardé des hôpitaux syriens.
Il y a eu de multiples violations des règles de guerre classique en Syrie, mais le bombardement de structures médicales reste inacceptable, estime le député Les Républicains Jacques Myard qui s'est rendu en Syrie à plusieurs reprises.
Après l’attaque contre l’hôpital mobile Russe installé à Alep qui a fait 2 morts et plusieurs blessés, le Kremlin a évoqué la responsabilité des terroristes et de ''leurs patrons aux Etats-Unis, au Royaume Uni et en France ''.

Jacques Myard : '' En ce qui concerne les bombardements d’hôpitaux, les puissances occidentales, que ce soit les Etats-Unis et surtout la France, ne donnent pas d'informations qui permettent ce genre de bombardement, qui est un crime de guerre ''.
Monsieur Myard devrait savoir que les gouvernements qui agissent en sous-marin via leurs services de renseignements ne vont pas crier sur les toits leurs intentions et encore moins informer les députés sensés répéter les mêmes mensonges pour minimiser les responsabilités de la France. Et donc, pour éviter de payer la facture.

Mais il est vrai, que sur le terrain, à Alep et en Syrie, on a de multiples violations des règles de guerre inhérents à ce genre de conflit, et le bombardement de quartiers occupés par les mercenaires, a atteint les populations civiles dans les deux camps. Les terroristes se protégeant encore derrière les civils qui leur servent de bouclier humain. Des mercenaires majoritairement européens qui ne semblent plus obéir à leurs patrons du moins totalement.

Monsieur Myard nous dit que cette ''guerre doit cesser au plus vite et qu’on doit avoir une solution politique '', très bien !, mais cela fait des mois que l'on entend le même discours. Elle cessera quand Trump prendra le pouvoir et ensuite quand la France aura choisi un candidat anti-chaos.
De toute façon, c'est Damas qui gagnera, avec l’appui des forces russes, iraniennes et du Hezbollah.

Cette victoire annoncée permettra-t-elle de mettre fin à cette guerre internationale ? Oui, si les belligérants cessent de s’immiscer dans les affaires des autres, alors qu'ils sont loin d'être des exemples. Il faudra aussi que l'Arabie saoudite cesse de massacrer les Yéménites et qu’Israël cesse de mener son génocide envers les Palestiniens et restitue les terres aux véritables propriétaires sans oublier la Libye, le Mali et le Tchad, etc... Ensuite, chaque pays réglera ses comptes en interne.

La Russie a été plusieurs fois accusée d’avoir bombardé des hôpitaux. Dans le cas du bombardement d’un hôpital russe la réaction de la communauté internationale sera t-elle aussi ferme ? Pas si sûr ! A voir.
Une guerre viole souvent un certain nombre de règles du droit international. Mais il est certain que ces violations, et les crimes de guerre peuvent être parfois partagés en sachant que les terroristes ont commis de multiples crimes de guerre bien plus horribles encore ( viols, massacres de masse gratuits, enfants égorgés, esclavages, tortures ). Sans oublier que ces terroristes ont des employeurs dont la France qui leur a fourni des armes en violant l'embargo. Hollande, comme Valls, a également reconnu avoir commandité des meurtres de djihadistes. La France cherche qu'une seule chose à minimiser son action dans ce chaos programmé et organisé.

D'ailleurs, l'UE continue à s'obstiner en demandant une nouvelle trêve de 7 jours qui cette fois-ci a échoué face au veto de la Russie, du Venezuela, et de la Chine. Elle est accusée d'avoir pour but de permettre aux rebelles de renforcer leurs positions, comme ce fut le cas pour les trêves précédentes. Chat échaudé, craint l'eau chaude !.

Moscou a fustigé l'UE ''L'Egypte, l'Espagne et la Nouvelle-Zélande subissent des pressions éhontées des trois membres permanents occidentaux, à savoir les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni '', a dénoncé Vitali Tchourkine, représentant de la Russie auprès de l'ONU, après que la Chine et la Russie ainsi que le Venezuela ont utilisé leur droit de veto ce 5 Décembre pour bloquer une résolution proposant un nouveau cessez-le-feu à Alep. Alors qu'ils refusent de reconnaître leurs mercenaires-djihadistes du Front Al Nosra lié à Al-Qaïda.

Pourquoi réclamer une trêve immédiate de 7 jours à Alep ? Parce que l'armée syrienne est sur le point de reprendre le contrôle de la Ville. Le fait de constater leur échec, les occidentaux craignent le pire.

Pour Moscou, c'est simple '' le cessez-le-feu proposé par cette résolution sera indubitablement utilisé pour réunir et réarmer les extrémistes et ne ferait que ralentir la libération d'Alep'', a déclaré le ministre des Affaires étrangères russes, Sergueï Lavrov. L'UE ne veut pas voir ses mercenaires revenir sur leurs territoires. Ils ne veulent pas les reconnaître car cela serait reconnaître leur implication, mais aussi l'obligation de récupérer leurs mafieux. Il n'est pas facile de juger des tueurs commandités, comme des jeunes manipulés et endoctrinés dû au laxisme ambiant entretenu par certains maires de droite comme de gauche en quête d'électeurs, qui s'empresseront de tout dévoiler, pour ne pas être les seuls à payer la facture. Résultat, l'UE fait son cinéma pour retarder l'échéance en espérant, que tous les terroristes seront éradiqués pour éviter un retour de bâton. Leur vœux risque fort d'être exaucés, car Vladimir Poutine ne fera plus de détail, ''jusque dans les chiottes'' si nécessaire. Ne l'avait-il pas promis ?. La différence entre Poutine et l'UE, c'est que ses promesses se concrétisent sur le terrain.