CATEGORIES

jeudi 10 novembre 2016

LES MILLIARDAIRES SERAIENT-ILS AU BORD DE LA FAILLITE SUITE A L'ELECTION DE DONALD TRUMP ?

On s'affole, au secours la bourse est en baisse, les riches seigneurs, s'appauvrissent !!! Au feu, au feu les pompiers !!!
Les milliardaires ont perdu au total 41 milliards de dollars suite à la chute des marchés mondiaux causée par la victoire de Donald Trump.
Une nouvelle qui doit ravir Donald Trump, pourrez-t-on penser ! Le milliardaire Mexicain Carlos Slim Helú, est l'homme qui a laissé le plus de plumes en perdant à lui tout seul, plus de 5,1 milliards de dollars, soit 9,2 % de son capital. Autant dire qu'il reste encore une cinquantaine de milliards à perdre. De quoi voir venir pour ce qui lui reste à vivre.
Résultat des jeux : les 10 milliardaires Mexicains ont vu fondre en un instant leurs petites économies, juste parce que Donald a crié victoire. Comme quoi, je le dis souvent, il ne faut jamais jurer de rien ! Il ne faut pas non plus vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !
Mais qu'en est-il vraiment ?

Le jour même du scrutin, Tokyo a perdu 5,36 % en clôture et les bourses européennes étaient en forte baisse à l'ouverture. Mais la veille, alors que tout le monde se préparait à aller se goinfrer pour célébrer la victoire de la descendante des rois maudits, les mêmes milliardaires ont vu leur fortune s'accroître de 35 milliards de dollars en un éclair. Un instant hilarant, rien que du bonheur ! Clinton était à leur âme cupide, la poule aux œufs d'or à cocooner !

Bing, bang, perdu ! C'est le coq berlinois qui avec ses gros sabots qui débarque pour amuser la galerie et, qui remporte le jackpot ! Adieu, veau, vache et, le petit cochon net d'impôt !

Conclusion : rien de dramatique, ils n'ont perdu que 6 milliards de dollars. Une misère en somme !. Il leur reste malgré tout, de quoi survivre jusqu'à la semaine prochaine.
Dans le pire des cas, ils ont encore de la menue monnaie dans les tirelires qu'ils ont oublié en Suisse. Sincèrement, je ne me fais aucun souci pour leur avenir, je pense qu'ils survivront sans trop de difficulté. Les pauvres y arrivent bien, alors pourquoi pas eux ?. Ne sont-ils pas sensés être moins cons ?!