CATEGORIES

dimanche 20 novembre 2016

LES ATLANTISTES PROVOQUENT LA RUSSIE ET L'OTAN NOUS FAIT SON CINÉMA . A QUAND LES ESPIONS DANS LES LITS ET LES CHIOTTES RUSSES

Ceux qui n'ont toujours pas compris, que les Occidentaux veulent coûte que coûte se mesurer aux forces russes, c'est qu'ils dorment d'un profond sommeil.
Nouvelle provocation sur terre, sur mer, comme dans l'air. L'avion Présidentiel russe transportant des journalistes pour couvrir le sommet APEC au Pérou a été poursuivi par 3 avions militaires Suisse armés, qui se sont presque collés à l'avion Présidentiel dans lequel était Poutine.Moscou dit en avoir désormais l'habitude. Ils ne peuvent plus faire un geste ni un pas sans qu'une volée de chasseurs leur serve d'escorte. Lorsque l'on visualise la vidéo prise de l'avion Présidentielle, on constate qu'ils gardent le sourire, tant ils les trouvent ridicules. Les Russes, après tout, peuvent dire qu'ils sont ''hautement protégés '' et non pas... sous haute surveillance de leurs faits et gestes ! Au point, où l'OTAN en est, il ne va pas tarder à mettre des espions dans leurs lits et chiottes !
Sous l'impulsion des Etats-Unis, l'Europe radicalise de plus en plus ses politiques envers la Russie afin de les obliger à se plier aux dictas atlantistes. Après les mers, les airs, l'OTAN nous fait son cinéma sur terre.

L'OTAN met sous pression ses alliés pour participer au plus grand rassemblement militaire sur les frontières russes et ainsi l'Alliance s'apprête à lancer une guerre à long terme contre la Russie. Dans combien de temps cette nouvelle catastrophe verra le jour ? 2017 ou 2018 ?
Combien de temps, Poutine résistera encore à ces provocations qui se multiplient sans cesse ? Combien de temps faut-il encore pour éviter le pire ?

Le ministère estonien de la Défense a annoncé que la France déploiera d’ici 2017, 300 soldats, 5 chars et 13 véhicules de combat d’infanterie. sur le sol de l'Estonie. Cette nouvelle provocation risque fort de se terminer en guerre qui sera fatale pour l'UE.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a dénoncé une présence renforcée de l'OTAN à la frontière de la Biélorussie, allié de Moscou et fait état de l'intention de son pays de riposter à cette nouvelle provocation. 
"L'OTAN consolide sa présence sur les frontières occidentales de la Russie, aux portes de la Biélorussie. Elle est sur le point de construire de nouvelles bases et de développer ses infrastructures militaires. Il faudrait que Moscou réagisse en conséquence ! Les tentatives d'imposer leur volonté à la Russie grâce à une dictature économique et politique, ainsi que par la force militaire ne cessent pas. Ce que nous voyons maintenant est une guerre d’information ! ''

Toutes ces tentatives ont porté atteinte à la stabilité et à l'équilibre des rapports de force et, ont poussé la Russie à rétorquer '' : a déclaré le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou avant de souligner que la localisation des bases de l’OTAN serait prise en considération lors de l’élaboration du plan des exercices militaires conjoints de la Russie et de la Biélorussie qui auront lieu en 2017.

Les peuples devraient se préparer au pire dans les mois qui viennent et commencer à stocker des denrées alimentaires et de l'eau. Croire que cette guerre suicidaire n'arrivera jamais est une utopie. Après leurs terroristes frelatés et une guerre avec la Russie, il ne manque plus que la L.V.F, et la Division Franck Reich et le cirque sera au complet !
Après tout, 70 ans de paix, et une économie désastreuse, cela devient pour l'Europe, difficile à supporter ! Une manière de remettre les compteurs à zéro tout en épurant les nations de leurs excédents de bouches inutiles.

La décision de la France s’inscrit dans le cadre des mesures de l'OTAN visant à soutenir les pays d'Europe orientale, qui seraient, paraît-il, inquiets de ce qu'ils appellent les ambitions russes à leurs frontières. Ceci est une plaisanterie ! Depuis quand cherche-t-on des noises à une puissance parce que des crétins nous font une crise de paranoïa ?. Il est évident que ce n'est pas un prétexte acceptable. La vérité est beaucoup plus vicieuse. Cette volonté de vouloir absolument entrer en guerre est liée à la Finance. En bref, c'est pour masquer une faillite gigantesque. Mais une chose est certaine, cette guerre Poutine n'en veut pas pour avoir d'autres chats à fouetter en Syrie. Mais il ne cédera jamais aux salopards atlantistes, d'autant plus qu'il rêve de leur coller une bonne raclée et de les mettre à genoux.

Par ailleurs, l’OTAN est une grosse machine de guerre. Mais gros ne veut pas toujours dire efficace. Selon le lieutenant général US Ben Hodges, nombre de facteurs entravent l’efficience de l’OTAN. Une armée mal équipée, des soldats mal formés sur de nombreux plans et, beaucoup moins entraînés et organisés, que les soldats russes qui de plus sont sur équipés et à la pointe des technologies. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les hauts gradés ne sont pas du tout rassurés sur la finalité de cette guerre. Au milieu de l’escalade grandissante des tensions entre Washington et Moscou à propos de la Syrie, des cyberattaques et autres joyeusetés made in USA, la crainte d’une guerre tous azimuts commence à prendre de l'ampleur et devenir un jeu qui perdurera sur le long terme.
Le but est aussi de forcer la Chine et l'Iran d'entrer dans la danse macabre mis en scène par les sionistes américains.

Est-ce que Trump aura assez de force pour s'interposer aux massacres actuel et à venir, alimenté par l'establishment, sans risquer sa vie ? C'est la question que tout le monde se pose. Nous sommes nombreux à être sceptiques, Pékin, Téhéran Damas et Moscou y compris. D'autant plus sceptiques et inquiets face aux mouvements fomentés contre Trump et dirigés par Soros. Des mouvements dans lesquels on retrouve en tête de liste, comme par hasard, des activistes sionistes.

Toute cette mascarade guerrière n'a qu'un but entrer en conflit direct avec Poutine afin d'abattre le roi et faire d'un seul jet plusieurs coups : protéger d'une part les plans de Tel Aviv, s'emparer du territoire Syrien pour ses richesses, éradiquer l'Islam, et détruire la Russie. Ainsi les atlantistes pourront régner en maître absolu sur le monde.

Trump aura du mal à imposer sa vision du monde multipolaire, et Washington lui imposera des choix draconiens s'il ne veut pas être à la tête d'une guerre civile organisée. Rien n'est gagné, loin s'en faut ! Et je ne suis pas certaine que le 19 Décembre nous n'ayons pas une énorme surprise !

En ce qui me concerne, comme les Chinois, les Russes et les Allemands, je tiens à assurer mes arrières, je vais donc, sérieusement y penser et commencer le stockage des denrées qui se conservent sur le long terme : (riz, pâtes, purée, farine, conserves et bouteilles d'eau).