CATEGORIES

mardi 8 novembre 2016

LES AMÉRICAINS CRAIGNENT UNE RÉVOLTE CONTRE LE GOUVERNEMENT, ALORS QUE WIKILEAKS LIVRE SON DERNIER PAQUET CADEAU COMME PROMIS


Aux Etats-Unis les américains redoutent le pire. Selon CBS News, des Américains ont peur des révoltes qui pourraient éclater après l'annonce des résultats de la présidentielle. Ce qui entraînerait "l'effondrement du système capitaliste". Cette peur a poussé des Américains à se précipiter dans des magasins pour se procurer les produits de première nécessité, affirme CBS. 

Alors que le monde a les yeux rivés sur le déroulement du dépouillement des votes, il y a des Américains qui craignent une catastrophe qui leur semble inévitable dans les jours qui viennent. Les troubles post-électoraux ne sont pas à ignorer, et les gens s'approvisionnent au cas où le pays se trouverait exposé à une révolte générale et, aux pillages des magasins pour ne plus avoir aucun espoir. Car quoi que l'on en dise, ils sont nombreux à croire que Trump mettra fin à la corruption et à de nombreux faits immoraux perpétrés par des politiciens véreux au sein du gouvernement.

L'augmentation des achats de denrées alimentaires n'est visible que lorsqu'il y a des catastrophes naturelles qui pointent leur nez. Les clients disent avoir peur des actes de pillage, des coupures d'électricité, des émeutes, d'une révolution anticapitaliste voire de l'effondrement du système bancaire. D'où leur frénésie d'achat afin de se débarrasser de leurs dollars en cas d'effondrement bancaire.

Pourquoi tant de peur ? Il y a quelques jours des groupes paramilitaires ont annoncé semer ''la pagaille'', si Clinton est élue. Plus de 200 groupes armés s’entraînaient ces derniers jours, afin d'être prêt le jour J, dont beaucoup soutiennent le combat de Donald Trump.

WikiLeaks vient de publier comme promis la fin des lots de courriels provenant du camp démocrate. Il y a cette fois plus de 8 200 courriers électroniques qui ont été mis en ligne sur le site spécialisé dans la divulgation des documents confidentiels provenant du pouvoir.
Le site de Julien Assange a publié la 35ème lot de courriels d'Hillary Clinton afin de dénoncer le parti démocratique américain. WikiLeaks a publié 58.000 courriels dont certains sont sulfureux. Ces publications ont permis de mettre en lumière le double jeu de Clinton : version public et version privé. WikiLeaks est perçu par Clinton comme faisant campagne en faveur de Donald Trump à travers ses prises de position et ses publications. Clinton l'a aussi accusé de d'agir à la demande de Moscou, ce que Vladimir Poutine a démenti formellement en disant qu'il en avait rien à faire de ses frasques quant à Julian Assange et, Donald Trump ont également nié catégoriquement. Vu l'état mental de cette pauvre marionnette désarticulée aussi bien physiquement que mentalement, il n'y a rien d'étonnant à son manège qui n'avait pour but de se disculper et de tromper une fois de plus les électeurs voir s'inventer une bonne raison d'entrer en guerre avec la Russie.

Julian Assange est un hacker qui n'a besoin de personne, il règle simplement ses comptes avec Clinton, qui a également tenté de le faire assassiner cet été et, qui a fait le nécessaire en menaçant l'Equateur, pour le priver d'Internet et l'empêcher de diffuser ses courriels, dont il avait dit garder le meilleur, pour le dernier jours de l'élection. La cerise sur le gâteau !
De nombreux courriels furent également découvert par le FBI. Par ailleurs, elle avait également oublié à Moscou dans un hôtel des documents confidentiels, sans oublier les documents secrets défense qu'elle confiait à sa femme de chambre pour qu'elle en fasse des copies...Élire Clinton c'est mettre le feu aux poudres et les Etats-Unis en danger !.