CATEGORIES

mardi 8 novembre 2016

HOLLANDE ESPÈRE QUE LES AMÉRICAINS ÉLIRONT CLINTON POUR CORRESPONDRE A LEURS VALEURS. ALORS QUE LES VOTES SONT DÉJÀ TRUQUES GRACE AU DIABOLIQUE GEORGES SOROS

François Hollande, le président hors sol, le plus impopulaire pour être le plus mauvais leader de la Ve République, a fait une déclaration qui devrait sans nul doute avoir un effet certain sur les électeurs américains. Lors d'un déplacement à La Rochelle,il a déclaré qu'il avait toute confiance dans le peuple américain qui devait faire le bon choix, c'est à dire Clinton, conformément à ses valeurs lors du scrutin présidentiel. ''Je fais confiance au peuple américain pour savoir quel est le choix qui correspond le mieux aux valeurs, aux principes, à la liberté, à cette relation avec la France et avec l'Europe'', a déclaré notre bouffon de la république qui, ne semble pas avoir conscience des mots qu'il prononce. Mais est-ce étonnant ?

Autant dire qu'à l'étranger cette phrase pompeuse, qui ne veut pas dire grand chose, a fait rire autour du monde. Et pour cause, ils connaissent tous le contenu des courriels qui dénoncent un milieu politique licencieux, pourri jusqu'au trognon qui dépouille leur pays via les paradis fiscaux sans parler des frasques de l'hilarante Hillary qui n'a justement pas le sens des valeurs ni de moralité et qui dit le contraire selon le milieu dans lequel elle se trouve. La reine parfaite du chaos. Mais Hollande n'a certainement pas pris la peine de les lire ou d'y voir la moindre parcelle de vérité. Il ne va pas tarder à découvrir quelles sont les véritables valeurs des américains ! S'ils vont accepter d’être dirigés par la mafia et une nana déjantée avec un petit côté tueuse, et s'ils vont continuer à se laisser tondre comme de gentils moutons tout sourire. Julian Assange et Wikileaks, dont c'est la mission première, auront tout fait pour leur ouvrir les yeux et les sortir de leur sommeil. Quant à Donald Trump, ils disent n'avoir rien trouvé sur son compte. Il est leur dernière chance.
Quant à nous, est ce qu'être en lien avec la mafia américaine, en plus des saoudiens qui rêvent de voir Clinton au pouvoir et pour cause, fait parti de nos valeurs et à nos principes ? Saurons nous capables d'éviter de choisir un autre bon à rien ?


Mais quel sera le verdict finale ?
Rien n'est encore gagné, loin s'en faut. Les problèmes s'accumulent déjà !
Les tricheries semblent battre leur plein. Dans plusieurs bureaux de vote, lorsque les électeurs appuient sur le bouton du Parti républicain, les machines à voter basculent automatiquement sur le vote Démocrate.
Dans son interview accordée à la chaîne Fox News, Donald Trump a fait état de plusieurs plaintes de la part des électeurs ayant voté dans divers bureaux de vote du pays.

Le vieux grigou de Georges Soros a encore fait des siennes. Comme en témoignent des électeurs sur les réseaux sociaux, les machines de Soros ne fonctionnent pas aussi bien qu'elles le devraient. Mais là encore, doit on s'étonner, d'autant plus que 130000 personnes avaient ces derniers jours, alerté Obama qui a fait la sourde oreille pour être de mèche avec son compère. Des machines à voter sont tombées en panne le jour du scrutin dans au moins 9 États américains. Ce qui fait beaucoup !


Six heures après l'ouverture des bureaux de vote, les électeurs ont commencé à se plaindre du mauvais fonctionnement des machines à voter dans au moins 6 États américains, dont l'État de New York, l'Illinois, la Caroline du Nord, le Kentucky, le Texas et l'Ohio.

La chaine NBC News a rapporté que dans deux villes du Connecticut, des machines à voter étaient également tombées en panne. Au cours de la campagne électorale, Donald Trump avait à plusieurs reprises mis en garde contre les potentielles violations lors du scrutin. Comme quoi, une fois de plus, il avait vu juste et qu'il connait bien les travers de cette société pourrie.


L'équipe de Trump a déposé une plainte en rapport avec l'ouverture 2 heures trop tôt, dans l'État du Nevada, des bureaux de vote dans l'une des circonscriptions clés pour les résultats des élections. Mais la cour de l'État du Nevada a rejeté la plainte de l'équipe de Trump. Le Nevada où Trump et Hillary était presque à 50% chacun, un Etat qui a une population d'environ 3 millions d'habitants où il n'y aurait que 6 électeurs ?.
Les juges électoraux locaux ont confirmé que les machines dysfonctionnaient et que l'ouverture avait bien eu lieu en dehors des heures légales.


Le mafieux Georges Soros devrait être une fois de plus condamné et enfermé pour l'empêcher de nuire. Ce vieux fou et la copie conforme de BHL, deux sionistes nés pour semer le désordre. Cela commence à faire beaucoup.
L'élection sera certainement annulée. Mais n'est-ce pas ce que j'avais également pressentie.