CATEGORIES

vendredi 25 novembre 2016

ALAIN JUPPE, DU LARD OU DU COCHON, HALAL OU PAS HALAL ? UN DOUBLE LANGAGE QUI DÉSTABILISE LES RUSSES

Alain Juppé dit soudain ''J'aurai de bonnes relations avec M. Poutine !'' vient-il de déclarer, laissant les Russes sceptiques... Est-ce une ruse préélectorale ou bien Ali Ben Juppé a-t-il décidé de se ranger du côté de son rival François Fillon, pensant tromper une fois de plus le peuple ?

Pour les Russes, c'est clair Juppé est un atlantiste, et Fillon un pro-russe. Alors, pourquoi tente-t-il de jouer sur deux tableaux à la fois ? Il se dit prêt à discuter avec la Russie, tout en s'opposant catégoriquement à la politique de Poutine. Pour la Russie, c'est un discours incompréhensible, incohérent. Comment peut-il prétendre avoir de ''bonnes relations'' avec Poutine tout en voulant s'opposer à lui afin de lui imposer sa vision du monde ?
Le programme de Juppé ne prévoit aucun adoucissement avec la Russie, et donc, pour Moscou, son discours n'est rien d'autre que du flan, de la com en vue de jouer dans la cour de Fillon. En ce qui me concerne, c'est plutôt une com mal torchée !

Russophiles ou non, Fillon et Juppé sont attendus au tournant sur le dossier russe. Côté com, Ali va devoir accorder ses violons entre ''Poutine ne comprend que les rapports de force'' et ''j'aurai de bonnes relations avec lui'', enfin si cela lui est possible ? . J'ignore comment, il fut élu Maire à Bordeaux, mais pour diriger la France, il manque de cohérence ! Et s'il compte sur les salafistes pour décrocher la timbale d'or, il va avoir du fil à retordre.


Dans une interview accordée aujourd'hui au Monde, son supporter, Alain Juppé encourage la Russie, ''ce grand pays auquel nous lie une vieille amitié'', à se diriger vers un ''partenariat pour une sécurité commune et une prospérité partagée !''.
Juppé se voulant convaincant dit ''Au peuple russe, je dis: tournons-nous ensemble vers l'avenir !'' . Quel soudain changement de cap ! C'est dommage qu'il soit si peu crédible ! Avec Poutine, on ne peut pas pratiquer la charia, et l'enrober de miel !

La Russie ne comprend pas cette soudaine sympathie pour un peuple toujours soumis à des sanctions occidentales qu'Alain Juppé refusera de lever, si par malheur, il est élu…
Ali baba se dit soucieux du respect des accords de Minsk, et considère que la Russie a violé le droit international en rattachant la Crimée à son territoire : donc pas question d'envisager une levée des sanctions. Pas facile pour Poutine entre Trump qui reconnaît la Crimée comme appartenir à la Russie et Juppé qui dit le contraire.

Juppé pense que les sanctions sont bénéfiques, poursuit-il, en donnant l'exemple de l'Iran: ''Je suis persuadé que si l'Iran, petit à petit, a évolué, est revenu autour de la table des négociations, c'est parce que son peuple a souffert des sanctions. C'est triste, parce que c'est le peuple qui souffre, pas les dirigeants, mais il n'y a pas aujourd'hui d'autre moyen !''. Sur ce point, on reconnaît ce brave Ali ! Il n'a pas changé ! Plus vieux mais toujours aussi con !
Mais Juju a une idée, il préconise de '' créer un rapport de force avec la Russie, parce que c'est la seule chose que comprend Poutine''. Cet andouille bordelaise ne sait pas qu'au Kremlin, il est écouté ? Poutine a bien reçu le message et mieux vaut que la France l'éjecte du jeu, avant que cela se complique !

Comme le dit si bien notre Imam girondin ''Ni poutinolâtre, ni poutinophobe'' - petite pique envers Fillon et les ''fans de Poutine - il prétend défendre avant tout ''les intérêts de la France et de la paix''. Quels intérêts ? Ceux des agriculteurs ? Notre économie ?

Sur le dossier syrien, il reste ferme. Il signe et persiste : ''Il n'y aura pas de retour à la paix en Syrie avec Bachar al-Assad'' . Et visiblement encore moins avec ALi qui n'a pas compris que la démocratie préconise que les occidentaux se mêlent de leurs fesses et les dispense du droit d'ingérence, que Poutine ne manquera pas de lui rappeler. Grace à Ali muslim, plus de morts, et plus d'immigration ! Plus de salafiste et de terroristes !

Ali persiste et qualifie les frappes sur Alep de ''génocides'' et déclare sur TF1 ce 23 novembre: ''Ce qui me traumatise en ce moment, c'est ce qui se passe au Proche-Orient. Parce qu'on assiste au massacre de toute la population d'une ville, Alep'', invitant la Russie à '' réfléchir sérieusement et sincèrement à une solution politique''. Sacré Ali Babouche ! S'il fait rire au Kremlin, en France, on est moins hilare. On espère que ce vieillard si traumatisé sans avoir jamais mis les pieds sur le terrain, dégagera l'horizon, car il va nous donner de l'eczéma ! Hollande bis, c'est trop !!!. Et si jamais, il se retrouve en face de Marine, elle va le bouffer ! En l'écartant du jeu, on lui évite d'être ridicule et on lui laisse une chance de finir ses jours en beauté, sans trop de traumatisme !

Si les Russes se demandent, si on a une chance qu'Ali change de point de vue, je dirai simplement, NON ! Il a tenu le même dialogue pour la Libye. Et vu son grand âge, c'est définitivement perdu !. D'ailleurs, je ne suis pas certaine que les Bordelais le reprennent non plus !