CATEGORIES

dimanche 9 octobre 2016

TEL AVIV CONTINUE DE CONSTRUIRE DES LOGEMENTS EN TERRITOIRE CISJORDANIEN EN S'APPROPRIANT DES TERRES EN TOUTE ILLÉGALITÉ

Encore des bavardages insipides et des jérémiades étasuniennes qui en dehors de nous faire part de leur désolation ne font rien de concret. Voilà leur papotage '' La décision de poursuivre la construction et l'expansion des colonies va directement à l'encontre des recommandations du Quartette….Elle affaiblit plutôt que renforce la perspective d'une solution avec deux Etats dans le processus de paix et éloigne encore davantage la possibilité d'un Etat palestinien viable.'' Nous informe le service diplomatique de l’UE qui en dehors de constater des violations de territoire devenus récurrents, n'envisage aucune sanctions envers ce gouvernement colonisateur qui visiblement n'en a rien à foutre de leurs plaintes sans effet.

Les services de Frederica Mogherini rappellent dans son communiqué au cas où depuis 70 ans on l'aurait oublié que ces colonies sont ''illégales au regard du droit international''.
L'UE nous explique également  que cette décision d’extension des frontières actuelles des colonies ''contredit les déclarations publiques antérieures de Tel-Aviv qui avait affirmé qu'il n'avait pas l'intention d'en construire des nouvelles ''.
Incroyable, mais vrai ! les crétins de l'UE se font encore berner comme des débutants. Depuis quand, les sionistes-atlantistes respectent les lois ? Ce n'est que la quatrième colonies qu'ils construisent en violation des lois. Quand comprendront-ils que ce gouvernement ne rêve que d'une chose, piquer un maximum de territoire, jusqu'à ce qu'une bombe RUSSE les arrête. Et à force de jouer avec le feu, ils vont finir par cuire sur pieds. Mais peut-être que Washington en constatant ces dérives commence à craindre le pire que les israéliens ne semblent pas voir venir. Leurs abus, leur pillage systématique des terres, commence à en énerver plus d'une nation arabe. Et vue le contexte, une bombe est vite perdue.

Quant à l'UE, baptisé à l'étranger le ''troupeau suiveur'' ne fait que répéter leur éternel blablabla, tout simplement pour faire écho aux Etats-Unis qui ont condamné pour la forme Tel-Aviv, tout en reprochant à Israël de ne pas tenir parole. Tout cela dit certainement sur un ton monotone, inaudible et peu convaincant. Donc, rassurons nous, nous verrons fleurir la sixième colonie dans quelques mois et, nous aurons le droit au même discours frelaté et pitoyable. Au moins à l'UE, nous savons que nous avons un service qui nous coûte cher et ne sert à rien.

Je vais jouer l'oiseau de mauvais augure, dans quelques semaines ou mois, une bombe va se perdre par ''erreur'' sur le Golan ou en Cisjordanie - comme en 2002 -, histoire d'aérer la région et que les palestiniens respirent un peu mieux et cessent de compter leurs morts. Sans oublier les enfants en prison sans raison dont personne ne semble se soucier. Je parie que cela démange la Russie et ses alliés de mettre ses envahisseurs au pas .

Le ministre israélien de l'Education Naftali Bennet, a prononcé un discours pour la réconciliation des deux nations lors d'une conférence à Jérusalem en unissant le dernier territoire palestinien de la Judée-Samarie. Les sionistes ont ri jaune !
"En ce qui concerne la Terre d'Israël, nous devons passer des positions à l'action et réaliser le rêve que la Judée-Samarie fasse partie de la souveraineté de l'Etat d'Israël.
Nous devons agir aujourd'hui, et donner nos vies pour étendre la souveraineté d'Israël en Cisjordanie. Nous n'avons pas le droit de diviser cette terre. Ni avec des mots, et des actions, ni avec des excuses discrètes. Ni avec des politiciens et des juristes. Le chemin des concessions et de la division a échoué", a dénoncé le ministre qui semble avoir oublié que l'état dit d'Israel n'existe pas et de ce fait ne peut être souverain.

La parlementaire de l'Union Sioniste, Tzipi Livni, a quant à elle, vivement critiqué les propos de Bennett avec une réplique qui vaut son pesant d'or !
"Le rêve de Bennett est le cauchemar d'Israël et de tout le peuple israélien: un état avec une majorité arabe et, un conflit violent en continu !. Nous devons tous combattre ce cauchemar. Tous les masques sont finalement tombés !", a commenté la raciste Livni.

Effectivement, les masques sont tombés. Les Israéliens sont divisés. Certains pour vouloir le pays tout entier, au point d'être près à supporter les Palestiniens. Enfin, comme par le passé,... au début !.
Ce discours confirme bien qu'ils ne sont pas arabes...et l'idée que l'on puisse le penser les rends malades. Donc, ils ne peuvent pas lutter contre l'antisémitisme du fait qu'ils ne se reconnaissent pas en tant qu'arabe qui sont sémites.
Et comme, ils ne descendent pas non plus d’Israël, ils ont encore moins de légitimité.

Ils sont à plaindre. Ils n'ont plus d'Histoire ni d'identité pour être d'origine allemande, russe ou maghrébine, plus de nation, ils ont fait d'un langue liturgique une langue nationale,pour ne plus croire en rien. Depuis 70 ans, ils ont leur cul entre deux chaises, en essayant par la violence d'exister, en se faisant grassement entretenir par des gouvernements atteint du syndrome de la culpabilité éternelle et sélective qui leur verse en nos noms des milliards dont les morts ne profiteront jamais ni même d'ailleurs, les survivants. Bref, une vie factice cernée par les Arabes qu'ils haïssent, les juifs orthodoxes et les anti-sionistes qui voient en eux des nazis et pour clore le tout, les Russes qu'ils exècrent par dessus tout qui leur pourrissent la vie. Etre Israéliens par les temps qui court, n'est pas une très bonne idée.