CATEGORIES

jeudi 27 octobre 2016

LES MIGRANTS METTENT LE FEU A LA JUNGLE DE CALAIS, LA PRÉFÈTE NE S'EN ÉMEUT NULLEMENT



Plusieurs départs de feu et des explosions de bouteilles de gaz sont survenus dans la nuit dans la "Jungle" de Calais en cours de démantèlement. Les pompiers intervenant ont été tout simplement caillassés au point d'être obligés de faire intervenir les forces de police pour assurer leur protection. Des migrants illégaux, entretenus grassement par la France culpabilisée, qui seraient incapables de défendre leur propre famille abandonné dans leur pays sous des bombardements, mais qui sont capables d'agresser la France comme de vulgaires voyous. Cherchez l'erreur !

Fabienne Buccio, préfet du Pas-de-Calais, a déclenché de vives réactions dans les couloirs de Droite, en déclarant que les multiples incendies qui se sont déclenchés en marge du démantèlement de la «jungle» étaient le fait d'une coutume des réfugiés. Un feu criminel qui aurait pu embraser Calais.
Le seul politique qui a eu une réaction de chef d'Etat, c'est Florian Philippot qui a appelé à virer Fabienne Buccio de ses fonctions. Tant madame Buccio tient des propos irresponsables, sans que cela ne lui pose aucun cas de conscience ni révolte. Quant à la Gauche, en pratiquant le comportement de l'autruche, celle-ci nous démontre une fois de plus, son niveau de faiblesse devenu inquiétant.

''Nous avons l’habitude de ce genre de comportement. On peut le regretter, mais ça fait partie des traditions de la population migrante de détruire leur habitat avant de partir'' a déclaré madame la préfète du Pas-de-Calais sur BFMTV le 26 Octobre. En précisant que les chefs des clans, l'a rassuré en disant '' chez nous, quant on s'en va, on nettoie, en mettant le feu ! ''. Cette préfète n'a pas trouvé intelligent de leur rappeler qu'ils étaient en France et que chez nous, c'est inacceptable et condamnable !. Par ailleurs, cette tradition n'existe pas ni en Afrique ni en Asie, c'est un acte de vengeance pur, une réponse au chaos que nos politiques sèment dans leur pays.

Madame, très allumée, mal informée et manipulable, expliquait le plus naturellement du monde, sans colère, la raison des incendies des gourbis qui ont éclaté en marge du démantèlement du camp de réfugiés. Si cela est une coutume de détruire les lieux d’accueils, nous avons du soucis à nous faire pour nos châteaux de la Loire transformer en résidence de luxe pour des étrangers illégaux, quand des Français meurent dans la rue. Les Maires de France ont également de quoi s'inquiéter ; des villages risquent de partir en fumée, après leur départ ou leur expulsion. Ils finiront par nous faire gober que le viol et l'excision,...sont aussi des coutumes qu'il nous faudra accepter avec le sourire !!!. Cette ''coutume'' daechiste acceptait avec autant de compassion, expliquerait peut-être pourquoi l'Afrique et la Syrie est à feu et à sang.
Comme l'a si bien dit Thierry Mariani ironiquement : Oh, mon dieu que ''C’est beau le multiculturalisme'' à la Française !