CATEGORIES

vendredi 7 octobre 2016

LE PRÉSIDENT RODRIGO DUTERTRE VOIT SA POPULARITÉ GRIMPER AU FIRMAMENT APRES AVOIR ENVOYER LES OCCIDENTAUX DANS LES ROSES



Voilà, un autre Homme qui mérite le titre de Président. Pour lui, pas de langue de bois, pas d'hypocrisie, pas de faux semblants, il parle la langue du peuple et appelle un chat un chat. Pour vaincre le mal rien de tel que de s'y coller vraiment et ne pas perdre son temps en paroles vaines, fades et ridicules. Il n'a pas changer sa personnalité pour plaire aux riches. Il vient du peuple, il a été élu par le peuple, il est le peuple. 

Il est ''normal'', pour être resté lui-même, contrairement à Hollande et aux élus en col blanc. Il combat le terrorisme et la mafia, il ne l'exporte pas en Occident ou en Orient.
La popularité du président philippin Rodrigo Dutertre s’est envolée au cours de ses trois premiers mois de mandat, ce qui semble démontrer que les Philippins approuvent sa guerre énergique, sans aucune concession, contre le crime organisé et la corruption. Avec lui, tout y passe, et tous trépassent. Il fallait juste pas jouer au con !

Les États-Unis, l'ONU et l’UE se sont encore alliés pour jouer les troubles fêtes et les moralisateurs en prônant leurs sempiternelles condamnations internationales contre sa campagne anti-drogue et anti-mafia qui a fait plus de 3300 morts en trois mois. Mais 76 % des Philippins interrogés sont ''satisfaits'' de la performance de leur président et c'est ce qui est important. En trois mois, il a fait, lui aussi, ''du bon boulot !'', sauf que son combat n'est pas d'égorger des innocents et des enfants, c'est de nettoyer son pays de la drogue et des trafiquants au péril de sa vie. Il n'y a pas d'autre solution que d'employer les grands moyens. Et pour cela, il a fait appel aux hommes de bonne volonté qui ne craignent pas pour leur vie pour en venir à bout. Une forme de mercenaires un peu moins sadiques que les employés-terroristes des atlantistes et des Étasuniens qu'ils ont entraîné à tuer et qui leur ont coûté une fortune. Avec Rodrigo tout est gratuit et d'une efficacité tout aussi redoutable.

Depuis son entrée en fonctions le 30 juin, Rodrigo Duterte n’a pas lésiné sur les menaces de mort envers les trafiquants, tout en déversant des seaux d' insultes sur tous ceux qui osent émettre des critiques alors qu'ils ont les mains pleines de sang. Dernièrement, il a soulevé l’indignation en faisant un parallèle entre sa campagne contre le crime et l’extermination de 3 millions de juifs sous Hitler. Chiffre reconnu par des historiens. Quoi qu'il en soit , il en ait eu 3 millions ou 500, cela n'excuse aucun acte de barbarie que ce soit au Vietnam, en Allemagne, en Algérie, en Irak, en Libye et en Syrie ou encore jadis en Russie 20 millions de morts,  et ailleurs. Surtout quand ce sont les plus démunis et les plus patriotes qui trinquent. Les riches, les ripoux, et les lâches se sauvent bien avant que la situation se dégrade que l'on soit Juif, Syrien ou le dernier des Mohicans.

Rodrigo Dutertre s'est s'excuser auprès des juifs en précisant qu'il s'adressait aux moralistes européens, tout en rappelant sa volonté de nettoyer le pays des toxicomanes refusant que des jeunes bousillent leur vie avec cette ''saloperie américaine''. Face au laxisme et à un excès de tolérance, le trafique de drogue a pris une ampleur effarante au sein du pays au point qu'il n'a d'autre solution que de le combattre par les armes.  En ce qui concerne le sevrage des drogués, par expérience du terrain, il n'y croit pas. Les rechutes sont plus nombreuses que les réussites. Entre vouloir et pouvoir, il y a un monde de ténèbres.




AIDEZ NOUS AU LIEU DE NOUS FAIRE LA LEÇON !
Il a tenu à rappeler aux donneurs de leçon en ironisant, qu’il ne violait aucune loi, et la police agissait en légitime défense et les morts résultaient de règlements de comptes entre bandes criminelles. Après tout si les européens mentent comme des arracheurs de dents pour en Asie ils ne les imiteraient pas. Par ailleurs, il n'a pas de mal, les règlements de compte étant courant. De plus, il ne supporte pas l’ingérence d'un pays qui vient lui donner des leçons au lieu de lui proposer leur aide pour mettre fin à ce fléau destructeur de toute une jeunesse ainsi affaiblie et devenue inutile si ce n'est d'assassiner son prochain et de mourir d'une over dose. Mais l'Europe ne leur viendra pas en aide, elle a beaucoup trop à gagner dans ce trafic.

Il est parfaitement au courant de ce que les occidentaux font en Syrie, en Libye et ailleurs, et ne tolère pas que ces mêmes criminels viennent ensuite lui donner des leçons de bonne conduite.
Il a d'ailleurs envoyé balader vertement Obama en l'insultant de ''fils de pute'' , ce qui est une vérité un peu cru, difficile à entendre pour des sionistes aux oreilles habituées aux allégeances et au politiquement correcte, c'est à dire hypocritement et aux sourires commerciaux. Quant à l'UE, Hollande et Merkel il leur a dit clairement '' d’aller se faire foutre !'', accompagnant sa tirade d’un doigt d’honneur – Dieudo devrait lui enseigner l'art de la quenelle ! . Bref tout le monde a eu son petit mot ''gentil'' et fut convié de s'occuper de ses fesses. Ils avaient suffisamment à faire chez eux. Président cru et virulent, mais clairvoyant !

Selon BusinessWorld, un seul président est devenu populaire en 3 mois après son entrée en fonction, il s’agit de Fidel Ramos (1992-1998), l’un des principaux alliés de Rodigo Duterte qui a abattu le fameux dictateur tortionnaire choyé par les américains Ferdinand Marcos.

Ce duo Ramos - Dutertre avait réussi à instaurer la démocratie et nettoyer le pays de la corruption. Il est donc facile de comprendre le comportement de Rodrigo Dutertre qui a grandit sous cette dictature des jours noirs pendant 20 ans. Dictature qui éliminait systématiquement les opposants politiques et réduisait le peuple à vivre misérablement. Suite à cela, les Marcos ont vidé les caisses de l'Etat pour leur profit personnel et celui de leurs amis. Ils se sont appropriés les terres et les entreprises...etc



Bonifacio Ilagan, une victime de la loi martiale qui milite contre le clan des Marcos qui n'ont hélas jamais quitté la scène politique, malgré les multiples exactions commises sous leur dictature. Ferdinant-bongbong Marcos a toujours refusé de s'excuser pour les actes de tortures, de meurtres, et le pillage de l'état commis par son père. Le régime de terreur de Marcos fut accusé d'avoir assassiné plusieurs milliers de personnes pour lesquels, il ne fut jamais condamné, alors que tous les dirigeants ne pouvaient l'ignorer pour les avoir reçu comme des rois.



Marcos et sa femme, Imelda Marcos - la femme aux 1.220 paires de chaussures de luxe signées par les plus grands créateurs de la planète de préférence Français , quand tout son peuple marchait pied-nus dans les rues boueuses et mal famées. Ils furent expulsés du pays et s'exiliront à Hawaii où ils vécurent royalement. Marcos mourut à Honolulu en 1989. Il fut enterré dans un mausolée privé et réfrigéré où la famille peut le contempler à loisir.
La mère Marcos et sa progéniture Ferdinand-bongbong et sa fille Imée ont été autorisés, il y a environ 20 ans à revenir aux Philippines où, ils sont respectivement devenus gouverneurs locaux. Les Philippins ne sont pas rancuniers!

La fortune détournée s'élevait à plus de 70 milliards €. Imelda Marcos fut acquittée en 1990 pour le détournement de fonds par les États-Unis sous prétexte que cette fortune lui venait de son époux. Sans aucune preuve juste de faux témoignages. La Justice américaine fait toujours preuve d'indulgence envers les milliardaires qui ont investi dans le pays. Mais elle fut condamnée pour corruption aux Philippines en 1995 où il lui fut plus difficile de berner le peuple qui récupéra le dernier milliard restant. Car c'est bien elle qui gouvernait par procuration en parcourant le monde, se souciant avant tout de son confort personnel et de l'argent qu'elle pouvait obtenir. Son mari cédait simplement à tous ses caprices sans ...compter.

Aujourd'hui, un musée est consacré aux effets personnelles de cette dame narcissique , immorale, immature et irresponsable. Collection démentielle, qu'elle avait oublié dans les caves du palais. Une manière de rappeler au peuple, que le pouvoir et l'argent facile fini toujours par pervertir les esprits faibles, mais aussi de contempler ce pourquoi, ils ont tant souffert. A chacun sa Marie-Antoinette.
Sauf, que jadis les Républicains, les décapitaient en place de Grève. Aujourd'hui, on les adule et leur pardonne...leurs erreurs !



Pour comprendre Rodrigo Dutertre, il faut avoir un aperçu de l'Histoire du pays et de Manille souvent douloureuse, où la corruption, la misère absolue, la prostitution des enfants et l'introduction de la drogue font des ravages. Un pays où viennent se vautrer les pédophiles européens et, les touristes en quête de paradis pas cher. Je comprends sa colère et son dégoût des occidentaux qui en fermant les yeux sur ces dictateurs dont la France, ont contribué à leurs souffrances.

Les Philippines des plages de sable blanc où se vautrent les âmes noires qui côtoient la misère du monde et l’aggravent sans remord ni regret. Les Philippines est aussi le fief des islamistes qui ont commis des attentats et,contre lesquels, Rodrigo n'a aucune pitié. Aux Philippines, les citoyens l'ont surnommé Trump Philippin. Hollande et sa clique alambiquée et indéfinissable devraient faire un stage initiatique aux côtés du chevalier Rodrigue sans peur et qui n'apprécie pas les reproches.