CATEGORIES

mardi 18 octobre 2016

JEAN MARC MORANDINI VEUT QU'ON LE LAISSE BOSSER CONTRE L'AVIS DE SES COLLÈGUES QUI AIMERAIENT LE VOIR AILLEURS

Quoi Morandini débarque comme si de rien n'était ? Les journalistes d'i-Télé ont dit NIET ! Ils ont voté à majoritairement pour une grève de 24 heures reconductible. Ils n'ont pas apprécié le recrutement de Jean-Marc Morandini, mis en examen pour "corruption de mineur aggravée".
La rédaction est en conflit ouvert avec la direction depuis la confirmation de l'arrivée du célèbre animateur, mis en examen dans le cadre de castings douteux pour la production d'une websérie érotique. Il devait animer la tranche 18-19 heures avec une émission sur les médias.
La chaîne indignée par cette arrivée qui compromet inévitablement l'image de la chaîne, la rédaction a voté une motion de défiance contre leur direction qui ne semblait pas choquée par un tel comportement.
La réponse ne s'est pas faite attendre : la direction a annoncé l'ouverture d'une possibilité de départ par "clause de conscience" indemnisée, pour tous les journalistes qui ne souhaitent pas travailler avec le sulfureux Morandini, tout en leur demandant le respect de sa présomption d'innocence.
L'animateur a également signé une tribune dans Le Monde, pour demander à ses futurs collègues "de respecter ses droits et de le laisser travailler". Les victimes apprécieront. Alors que dans le même temps, la société des journalistes avait publié une lettre ouverte lui demandant de "ne pas venir !". La communication est toujours plus facile par médias interposés !

Ce week-end, cette affaire a gagné les réseaux sociaux : en soutient à leurs collègues. De très nombreux journalistes ont affiché leur soutien à la rédaction, y compris la société des rédacteurs du Monde, par la voix de son président, Paul Benkimoun. Pourquoi tant de méfiance et de colère ?L'enquête visant Jean-Marc Morandini a été ouverte à la suite de plaintes déposées par deux hommes, mineurs à l'époque des faits, qui visiblement n'ont pas été les seuls. Il y a un mois, l'animateur a été mis en examen pour "corruption de mineurs aggravée, harcèlement sexuel et travail clandestin''. Il lui est également interdit d'approcher des lieux fréquentés par des mineurs. C'est un peu beaucoup, pour être innocent. Comme quoi, la moralité fou le camp, mais les bonnes mœurs aussi.

Les téléspectateurs auront la joie de revoir Jean-Marc Morandini sur i-Télé à partir du 19 octobre. Il animera Morandini Live, un magazine consacré aux médias, avec interviews, débats et infos liés à l’actualité du secteur. L'émission sera diffusée du lundi au vendredi de 18 heures à 19 heures. Une bonne dose de Morandini tous les soirs avant de bouffer rien de tel pour vous mettre en appétit.
Je dis qu'après tout, pour être en bonne compagnie, il pourra toujours choisir ses cibles et interviewer tous les Cohn-Bendit qui pullulent sur vos petits écrans... éducatifs !. quant à moi, je n'ai ni télé, ni encore de petits enfants à protéger !