CATEGORIES

vendredi 28 octobre 2016

APRES AVOIR DÉTRUIT LA JUNGLE CALAISIENNE, UNE NOUVELLE VAGUE DE MIGRANTS DÉBARQUE A CALAIS OU 500 ENFANTS SONT RESTES LIVRES A EUX-MÊMES



Vive le génie Français. Vive les droits des enfants !
Dernièrement des personnes me demandaient pourquoi continue-t-on de construire un mur-frontière à Calais si tous les migrants étaient relogés dans le pays ? Oui, pourquoi ? Mais, parce qu'une nouvelle invasion se prépare leur ai-je répondu. L'appel d'air tant décrié !. Bingo, de nouveaux migrants arrivent dans la région. Le nombre de migrants a recommencé à croître dans la Jungle de Calais démantelée il y a moins de 48 heures sur décision du gouvernement français qui voulait nous épater par son efficacité tardive, tout en laissant les enfants sur le carreau.

Ces nouveaux venus proviennent en ligne directe d'Allemagne, pour s'installer à la frontière franco-britannique. Le gouvernement Français le savait parfaitement, ce qui explique qu'ils continuaient à construire ce joli mur.
Les migrants ont été invités à remplacer ceux que l'on avait réussi à caser, profitant du ras le bol des Calaisiens.

''Les gens qui veulent aller au Royaume-Uni parce que leur mère, père, frère ou cousin se trouvent déjà outre-Manche, continueront de venir à Calais '', a déclaré Samuel Hanryon, de l'ONG Médecins sans frontières.

Le démantèlement de la Jungle n'est rien d'autre qu'une fumisterie politique.

Plus de 7000 migrants illégaux ont été logés dans les châteaux de la Loire et des villages de France. Mais il reste environ 500 personnes sur le terrain, majoritairement des enfants non accompagnés, restaient dans l'ancien campement de la Lande. Il est incroyable qu'on laisse des enfants sur un terrain, au lieu de les mettre à l'abri. Les enfants devraient être humainement prioritaires. Il aurait été plus humain de les mettre en sécurité dans un château, en attendant que les autorités se décident à retrouver les familles. Si famille il y a, car là encore, il est tout aussi incroyable qu'aucun parent ne se manifeste pour récupérer son enfant.

Les bénévoles affirment selon les dires des enfants que leurs parents seraient en Grande-Bretagne. Mais n'a-t-on pas caché, croyant bien faire, aux enfants que leur parents sont morts en mer ou en chemin ? Ou est-ce-que les parents sont convaincus que leurs enfants sont morts ?

Depuis plusieurs mois ces gamins abandonnés sont livrés à eux-mêmes, sans que cela ne préoccupe les autorités qui se contentent de réclamer un regroupement familiale en Grande-Bretagne. Ces gosses ont une identité. Comment se fait-il qu'un listing n'est pas été établi et transmis en Grande-Bretagne afin de lancer un avis de recherche et permettre aux parents ou aux familles de récupérer leurs enfants. Une manière de savoir si ces bambins sont orphelins. Car si c'est le cas, c'est aux autorités Françaises de s'en occuper pour être responsable du chaos. Hollande pourrait les adopter et ainsi nous prouver son humanisme !.


De nombreux migrants ont pris la clef des champs à l'arrivée de la police pour ne pas être embarqués vers une destination inconnue et reviendront obligatoirement à Calais. L'opération de détruire les camps en les incendiant, n'était rien d'autre qu'un acte de vengeance de la part des migrants.
Et le démantèlement du plus grand bidonville de France ne changera rien, tant que les frontières ne seront pas rétablies et tant que nos politiques ne cesseront pas de semer le chaos au Moyen-Orient, offrant ainsi au monde une image des plus pitoyables. Et ce cinéma politique orchestré par une bande de mafieux dont Georges Soros, finira par créer des drames, et ce jour là, la petite phrase de Valls - qui n'est pas tout ''blanco'' dans cette sombre histoire - "Ce qu'il se passe à Calais montre une belle image de la France", prendra enfin tout son sens. Car le pire, reste encore à venir. Le prochain gouvernement ne fera guère mieux car, une partie des Français voteront encore pour les mêmes tartufes quand les autres continueront à rester sous leur couette.