CATEGORIES

samedi 3 septembre 2016

MERKEL SE DÉCIDE ENFIN DE VIRER TOUS LES IMMIGRES ILLÉGAUX. RESTE A SAVOIR QUAND

Il est jamais trop tard pour bien faire, mais mettre plus d'un an avant d'ouvrir les yeux et se décider de mettre fin au chaos, c'est un peu long. Largement critiquée pour sa politique migratoire insensée, la chancelière reconnaît enfin, qu’il est impossible d’accueillir tous les réfugiés, bref toute la misère du monde qu'ils ont eux-mêmes engendrés. Sacrée bonne femme ! Avec ce genre de star, on comprend mieux pourquoi l'UE est un capharnaüm !

''Tous les réfugiés ne pourront pas rester dans l'UE, ceux qui n'ont pas le droit de le faire doivent être rapatriés.Tout le monde ne peut pas rester, et l'Italie a le même problème, donc nous avons un agenda commun", a indiqué Mme Merkel, alors que l'Italie vient de voir débarquer sur ses côtes plus 13000 migrants Africains ces derniers jours. A Calais, plus de 10000 migrants s'entassent sans que nul ne sache jusqu'à quand ni ce que l'on va en faire. Et d'ici, le printemps prochain, le nombre se sera multiplié. Un gouffre financier inévitable. Les répartir sur le territoire Français sera dangereux et peu engendrer un nouveau chaos.

Merkel interrogée sur sa phrase largement critiquée, qu'elle avait prononcée il y a un an, "nous y arriverons", lorsqu'elle avait décider d'accueillir tous les réfugiés syriens en Allemagne, "Je suis convaincue que cette phrase était juste", a-t-elle affirmé obstinée. Juste... mais impossible !
Elle n'a pas eu de chance, au lieu d'accueillir des Syriens, elle a vu débarquer l'Afrique. De quoi broyer du noir devant l'afflût massif de ces derniers jours. Sa petite ballade en Italie lui a ouvert les yeux et face à 12500 africains, elle a été obligée d'ouvrir les yeux. Etre confrontée à la réalité, c'est beaucoup plus enrichissant que de l'idéaliser dans un bureau.


La question que l'on se pose, c'est comment -va-t-elle s'y prendre pour renvoyer plus d'un million d'illégaux en Afrique ? Il va falloir une armada de bateaux, mais pour les larguer ...où...en Libye ou au milieu du désert ?. Tous les pays vont fermer leurs frontières dés qu'ils recevront la bonne nouvelle ! Avant que dame Merkel est résolue le problème dont elle n'a pas eu l'idée de prévoir un antidote, elle sera éjectée de son siège. Surtout quant on sait qu'en Egypte c'est aussi le bordel . Face à l’augmentation soudaine des flux migratoires en Egypte, le pays pointe du doigt l’accord sur les réfugiés entre l’UE, et la Turquie qui a reçu 6 milliards d'euros, et réclame davantage de soutient financier pour y remédier car 270 millions d'euros par an c'est insuffisant comparé à la Turquie.Si l'UE ne réagit pas, l'Egypte expulsera les migrants en Turquie.
Et, oui, encore et encore du fric ! A la Grèce, l'Italie, la Turquie s'ajoute aujourd'hui l'Egypte.


Sur le plan économique, après nous avoir imposé toujours plus d'austérité au nom d'une prétendue dette, elle peut se glorifier d'avoir explosé le budget et creusé le gouffre de plusieurs milliers de milliards d'euros. Entretenir pendant plus d'un an 2 millions d'illégaux et des pays, multiplier les patrouilles maritimes et le matériel, semer le bordel dans l'UE et dans les pays d'accueil, mis la vie des européens en danger - 894 crimes enregistrés en 2015 en Allemagne, dus à des migrants -, ruiner la vie de nombreuses jeunes filles, et engraissé la Turquie à qui elle doit encore 3 milliards, et apprendre que cette dame patronnesse se décide enfin de les rapatrier en Afrique - car ils ne vont pas repartir à la nage -, autant dire que dame Merkel a fait aussi un sacré '' bon boulot ''.

Le ministère des finances allemands prévoit pour les trois années à venir 77,6 milliards d'euros pour les migrants qui continuent à affluer dans le pays - sans tenir compte des milliards versés aux pays d'accueil (Italie, Gréce, Turquie, Egypte,..), pour assurer les versements sociaux destinés aux réfugiés.Alors que les salariés et retraités européens doivent se serrer la ceinture.

De plus, ces prétendues élites de part leur incapacité de raisonner développent par leurs abus, la xénophobie, l'antisémitisme, le racisme et l'islamophobie, et ensuite, ces mêmes crétins crient au scandale '' Comment est-ce encore possible ?''. Pauvre Merkel ! Quoi que Hollande peut lui tenir encore la main jusqu'au prochain printemps qui risque d'être chaud à cause de leur irresponsabilité devenue notoire.Ce qui est navrant, c'est qu'ils se permettent en plus, de faire la morale à la Russie ou encore à l'Iran. Démocratie ne veut pas dire bordel et ingérence. Deux andouilles à la tête de l'UE n'est visiblement pas le plat de résistance dont on peut rêver !