CATEGORIES

mercredi 28 septembre 2016

LE SIONISTE SHIMON PERES , L'HOMME DE GUERRE EST MORT ! ALLELUIA !




L'ex-président israélien (2007- 2014), Shimon Peres est mort à 93 ans ! Ouf, enfin, une bonne nouvelle !.
A l'annonce de sa mort, je me suis écriée '' Tant mieux, c'est pas trop tôt, la mort a eu enfin sa peau !'' La haine est un élixir de jouvence, qui apparemment conserve les salauds. Cette vieille baderne pourra se prélasser en enfer. Homme de paix, quelle bonne blague ! Les sionistes ont une vision très curieuse de la paix et une drôle de manière de la diffuser.
Homme de guerre, il a également soutenu entre autre, la guerre d'Irak en 2003, déclarant que ''la guerre contre le terrorisme commence par Saddam Hussein, et qu'elle serait une bonne chose pour la reprise de l'économie mondiale ''. On voit le résultat de ses diagnostics de bazar.
Déclarer aujourd'hui, cet adepte du chaos, qu'il s'est battu pour la paix, le moins que l'on puisse dire, c'est que sa persévérance en ce domaine a manqué d'endurance et de souffle. Une insulte à Gandy !
Mais peut-on s'en étonner quant on se plait à nous faire croire qu'il était le dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l'État d'Israël. N'en déplaise aux sionistes, l'Etat Israel n'existe pas et n'existera jamais !!!.

Shimon Peres, le bourreau de Qana est mort
Shimon Peres, dont les parents Polonais avaient immigré en 1932 en Palestine, est né en 1923. En 1947, il a rejoint, en tant que responsable des achats d'armements, la Haganah, l'organisation terroriste qui avait pour mission de mener des attaques armées contre les Palestiniens. La Haganah contribuait également à l'hébergement des Juifs émigrés en Palestine ainsi qu'à l'immigration illégale des sionistes.

Ce brave Peres a assumé de nombreux postes au sommet de la hiérarchie militaire. Il fut aussi le père de la bombe atomique israélienne, dont la devise révélatrice est ''Par la Tromperie'' on arrive à tout, mais qu'il traduisait par ''ambiguïté'' lorsque qu'on lui demandait le sens de sa devise. Il fut le responsable de la construction de la centrale nucléaire de Dimona. Fourbe et de mauvaise foi, il a toujours refusé de reconnaître l’existence du nucléaire militaire sioniste. Israël possède actuellement environ 400 têtes nucléaires et les moyens de les délivrer (missiles, bombardiers, sous marins) et ceci grâce à Washington.
Israel a été le premier pays a y introduire la bombe nucléaire au Moyen Orient:
1967: la dimension nucléaire lors de la guerre des 6 jours. On peut là aussi, écrire un bouquin sur le sujet.




Il a joué un rôle aussi important qu'inoubliable dans les massacres des Palestiniens. Il a été l'un des artisans majeurs pour l'obtention de l'arme atomique et des armes de destruction massive. Quant on aime la paix, il faut toujours s'armer jusqu'aux dents ! C'est une curieuse façon d'imposer la paix. Mieux vaut intimider que discuter, on gagne du temps.

En 1982, Peres a soutenu et couvert l'agression militaire contre le Liban. Résultat : 20.200 victimes civils.
Il fut, par ailleurs, l'un des premiers à réprimer en 1987 la première et deuxième Intifada palestinienne et à soutenir les politiques criminelles d'Ariel Sharon envers les Palestiniens.
Cet homme de paix défendait aussi ardemment les implantations illégales des colons juifs sur les territoires palestiniens, et fut l'instigateur principal dans la mise en place du mur de l'apartheid israélien.




LE BOURREAU DE CANA
En 1996 au Liban, alors qu'il était Premier ministre d'Israël, Peres a lancé une opération baptisée les "Raisins de la colère", dans le but de contrer les forces libanaises. Il fut également la même année, l'auteur du massacre de Qana (Cana). Un crime de guerre israélien ignoble contre les civils et de nombreux enfants de Qana. Nous étions déjà bien loin des noces de Cana et plus proche de l'holocauste.

Ils ont bombardé en pleine nuit Cana pendant que les villageois dormaient, massacrant ainsi plus de 200 civils innocents, dont de nombreux enfants.
Pour des millions de gens horrifiés par cette tragédie ignoble, cette atrocité incarna la guerre contre le Liban, menée comme il se doit avec l’appui de l'oligarchie sioniste américaine, illustrant parfaitement son inhumanité et son absence totale de démocratie.
Israël a prétendu ne pas l'avoir fait exprès (aujourd'hui, en Syrie, là encore, ils ne le font pas exprès ).
Mais les enquêtes de l'ONU ont démontré, quelques mois plus tard, qu'il s'agissait d'une opération préméditée et d'une lâcheté sans nom. Pas de chance un drone avait filmé la vérité. Shimon Peres cynique, affirma que cette opération était logique et, qu'il avait donc la conscience tranquille.
Ce crime calculé et délibéré lui a valu le charmant surnom de "Bourreau de Qana".
Shimon Pères n’a jamais été condamné. Il ne fut simplement pas réélu et le poste de secrétaire général de l’ONU qu’il convoitait tant, pour avoir le droit de dire, qui ou non est coupable d'acte de guerre, lui a échappé. 




Souvenez Vous !
Qana 1996 : Nicolas Sarkozy - ''plus sioniste que moi tu meurs !''. Pour cela, il a reçu en grande pompe l’un des criminels de guerre sionistes, Shimon Pères. N'est pas dictateur qui veut !. Il faut être sioniste pour avoir le privilège de décider , qui doit vivre, qui doit être considéré comme un criminel, qui mérite d'être titré ''homme de paix'', qui doit être dépouillé et privé de sa souveraineté, et qui doit... mourir.

CANA, LES NOCES DU DIABLE
S'ajoute à son bilan aussi long que funeste l'opération "Plomb durci", menée en 2008 contre Gaza, un autre massacre calculé et délibéré par un esprit vieillissant pour lequel, il ne fut jamais jugé.
C'était toujours pendant la présidence de ce boucher, en 2010, que le navire Mavi Marmara a été attaqué par les israéliens, tuant 9 militants turcs des Droits de l'Homme et blessant grièvement 60 autres bénévoles.
C'est à ce boucher sanguinaire, à ce criminel de guerre notoire et impuni, que les sionistes ont décerné le Prix Nobel de la paix dont on vante les mérites. Aujourd'hui, la mafia, Hollande en tête, cynique, s'égare en hommages visqueux et hypocrites, alors que des millions de personnes écœurées par leurs actes illicites et leur fourberie, ont pour seul hommage que leur mépris pour avoir été l'artisan du mal et des destins brisés. Par cet holocauste abjecte, ils ont célébré à Cana les noces du diable.