CATEGORIES

jeudi 29 septembre 2016

HILLARY CLINTON A-T-ELLE ÉTÉ ASSISTÉE MÉDICALEMENT OU POLITIQUEMENT D'UNE OREILLETTE LORS DE SON DERNIER DÉBAT CONTRE TRUMP


Encore une histoire rocambolesque made in America. Mais il n'y a pas de fumée sans feu. La rumeur enfle parmi les partisans de Donald Trump depuis la publication sur les réseaux sociaux d'éléments tendant à accréditer que Hillary Clinton aurait triché lors du débat télévisé. Serait-elle assistée d'une oreillette ou d'un cerveau artificiel ?

Selon la presse mainstream américaine, Hillary Clinton est sortie victorieuse de son duel contre Donald Trump lors du premier débat présidentiel. Il est vrai qu'elle était très détendue, moins combative, beaucoup plus à l'aise sur les dossiers essentiels. Quant à être plus concrète que son adversaire, pour moi, cela se valait. Mais dans la foulée de cet échec relatif, les Républicains suspicieux ont fait part de leurs doutes. Ainsi, selon certaines observations, Hillary Clinton aurait bénéficié de l'assistance d'un tiers, grâce à une oreillette dissimulée. Un médecin ou Obama ?

Ce qui expliquerait effectivement sa décontraction, son "étonnante éloquence" et, son sens de la répartie, trois qualités qui lui font généralement défaut. Quelques médias ont relayé l'information afin d'éveiller les consciences, contrairement aux médias pro-Clinton qui ont tenté rapidement de balayer la rumeur. Pour l'instant, le parti Républicain n'a pas de preuve formelle et irréfutable, hormis la photo ci jointe prise par l'équipe de Trump qui fut mise en ligne intentionnellement ou simple fuite. Chaque chose en son temps. Pour le moment, on en est à la phase alerte.

L'utilisation de l'oreillette est chose courante et donc, rien n'est impossible. L'utilisation de l'oreillette discrédite toute personne qui l'utilise qu'elle soit ou non politique. Elle révèle des faiblesses (absence de contrôle de soi, timidité, stress,..), une incapacité à improviser ce qui révèle une méconnaissance de ses dossiers et un manque de conviction, ce qui révèle une personnalité sans envergure. Idem, d'ailleurs pour ceux qui lisent leur discours souvent préparé par un tiers. Oreillette et papier deux techniques différentes pour un même but : convaincre. Mais quant on a la foi, on a nul besoin d'assistanat.

J'ignore si ces accusations sont fondées ou si Hillary a la "carrure" nécessaire pour redresser un pays en perdition ; mais je sais au moins une chose, pour semer le chaos à l'étranger, n'importe qui fait l'affaire. N'importe quel crétin élu et déclaré ''roi du monde'', possède ce talent . Par ailleurs, je pense que les analystes du web, n'ont pas tort. Ce qui m'avait aussi surpris, c'est lorsque Trump lui a demandé, suspicieux, où elle était passée depuis le 11 septembre, elle a répondu qu'elle s'était préparée à l'affronter. Le coup de la feuille d'impôt contre l'affaire des courriels est assez révélateur quant au comportement de Clinton qui n'a pas affiché la moindre agressivité. Il est curieux qu'elle n'est pas non plus mentionné Poutine. Certainement à cause des documents retrouvés dans un hôtel en Russie et dévoilé par le FBI. Il y a aussi l'affaire du 11 Septembre devant le Congrès, sans oublier les tensions au sein du gouvernement Obama pour ses multiples bourdes en Syrie.

A la fin de ce duel plutôt pacifique, Trump - qui a peut-être suspecter quelque chose - a discrètement posé sa main sur le bas du dos d'Hillary. Homme de télévision habitué aux oreillettes, il a dû obligatoirement sentir l'objet du délit.

Si c'est le cas, ce n'est pas dans son intérêt de dévoiler l'arnaque publiquement. Cela provoquerait un scandale et, annulerait les élections. C'est donc, à lui désormais d'être plus malin, plus percutant, et très prudent.
Par ailleurs, l'état de santé d'Hillary justifie qu'elle porte une oreillette dans un but d'une assistance médicale afin de canaliser son stress et ses tics nerveux et tout court circuit neuronale...pour lui permettre d'aller jusqu'au bout de l'élection et éviter que cela dégénère.

Les prochaines confrontations seront suivies de très près par les observateurs et analystes afin de collecter des preuves et vérifier si elle porte l'appareillage la prochaine fois. Du côté du clan Hillary, ils vont être également très prudents et inventer une nouvelle histoire pour se justifier.
Il est aussi possible qu'Obama lui fasse quitter la scène politique par la grande porte en truquant l'élection du 8 Novembre. Si elle gagne, et que le stratagème est dévoilé, les dégâts seraient catastrophiques.