CATEGORIES

lundi 19 septembre 2016

HIJAB OU LE FOULARD ?. LE RETOUR DU FOULARD DES ANNÉES VINTAGES,UNE MANIÈRE DE STOPPER LA POLÉMIQUE ET DE METTRE TOUTES LES FEMMES D'ACCORD



Lorsque, j'ai lu cet article et vu la vidéo, et le soit disant hijab, je suis restée bouche bée !
''Toi aussi, porte le hijab !'' : une publicité allemande pour le port du foulard ou hijab en arabe fait hurler les citoyens sur le net. Alors de quoi s'agit-il ?
On voit une femme blonde aux yeux bleus et un foulard : ces deux éléments, rassemblés dans un spot télévisé sponsorisé par l’Unesco invitant les Allemandes à porter le foulard, ont suffi à déclencher une vague virtuelle de contestation au pays de Goethe. Ce n'est pas le foulard qui m'a énervé, loin de là, c'est le texte qui est une arnaque et surtout une provocation de plus. Quand ce n'est pas les islamistes, ce sont les gros cons qui en rajoute une couche.



''Les femmes turques portent le hijab… Moi aussi ! C’est superbe !'' un joli phrasé pour débuter ce spot publicitaire controversé, et il y a de quoi !. Il n'y a pas que les femmes turques et c'est superbe quant c'est porté avec élégance. Mais le problème n'est pas là, en ce qui me concerne.

Sur l’image ci-dessus, on voit Charlotte Würdig, une actrice Allemande aux cheveux blonds et aux yeux bleus qui fièrement porte une coiffe qualifiée de hijab, qui n'a rien d'un voile mais un foulard stylisé qui rappelle soit disant l'accessoire islamique, ce qui est déjà une arnaque, suivi un slogan en anglais : ''Appréciez la différence, commencer la tolérance''. Bref, un texte provocateur et mal pensé.
Le tout sponsorisé par l'Unesco une organisation pour l'éducation, la science et la culture, est-il précisé à la fin de la séquence. Une organisation qui manque visiblement de culture et qui prend les nanas pour des connes. Cette présentation du port du foulard n'a rien de nouveau ni de turque. Cette coiffe était portée dans les années vintages et n'a rien à voir avec celui des musulmanes. L'andouille qui a cru pondre un slogan afin de prôner la différence et la tolérance aurait mieux fait de rester couché. Il aurait mieux valu écrire ''la tolérance commence où née la différence ''. Bref, le problème n'est pas là, il vient du fait que ce brave publicitaire nous donne l'impression que cette mode du foulard vient des islamistes et des turques en particulier. Elles n'ont rien inventé. Il invite les femmes européennes à se plier aux coutumes dites turques musulmanes.

La vidéo est apparue sur un compte Youtube le 14 septembre et a été présentée comme une publicité diffusée sur les chaînes télévisées allemandes privées et publiques ; quant on aime semer la merde, les médias ne lésinent pas. Bingo ! tollé sur les réseaux sociaux.Les réactions outrées qui se sont multipliées sur Twitter après sa diffusion. Le publiciste a réussi au moins une chose, faire hurler dans les chaumières.
Et pour cause. Il aurait été plus malin de relancer la mode des années 70, afin de stopper la polémique et la discrimination, sans faire constamment référence au hijab, au lieu de parler de foulard en français par exemple, et non en arabe, qui aurait au moins l'avantage de désamorcer la polémique qui devient gonflante !.



Il n'y a qu'un moyen de faire cesser ce cirque grotesque, c'est que toutes les femmes adoptent la mode des années 50-80 et ainsi, on mettra un terme à la discrimination. Personnellement, j'ai porté des foulards de plusieurs manières jusqu'en 2005, et il m'arrive d'en mettre l'hiver.
Les couturiers devraient également remettre le foulard au goût du jour ainsi tous les créateurs rivaliseront d'ingéniosité et cela relancera quelques commerçants et pourquoi pas les chapeliers. Une manière de mettre tout le monde d'accord, une bonne fois pour toute et de mettre un peu de gaieté dans ce monde devenu caractériel, fade et ennuyeux. Il y a plusieurs façons de porter un foulard selon le style des femmes. Toutes les femmes n'ont pas une prédilection pour le style épouvantail, rustique ou cache misère. La majorité des femmes orientales en ont fait un article de mode élégant, plutôt sexy ! Une manière d'alléger leur fardeau, et de contourner les fantasmes des fondamentalistes.
Cessons de crier haro sur cet article qui a traversé les millénaires, et faisons en sorte de l'adopter selon nos envies.
Le foulard protège les cheveux du soleil, du vent, et de la poussière qui dessèchent et les fragilisent. Autre avantage : ils cachent les racines des cheveux décolorés et évitent d'avoir les cheveux en bataille lorsqu'il y a du vent. Que du bonheur !