CATEGORIES

mercredi 28 septembre 2016

DES JEUNES SOCIALISTES PROPOSENT LEUR IDÉE DE LA FRANCE DE 2017

Un site de soutien NotreideedelaFrance.fr, dédié à François Hollande est en ligne depuis le 27 septembre. Les détracteurs ont immédiatement réagi sur Twitter. Curieuse, je l'ai compulsé. Propagande élogieuse, c'est gentil, mais un chouilla naïf. Normal, c'est jeune, c'est socialiste ! Ce site a été mis en place par l'association ''Répondre à gauche'', présidée par l'ami inconditionnel de François : Stéphane Le Foll.
Une idée de la France vue par des jeunes qui ont encore du chemin à faire, peu préoccupés par ce qui se passe dans le monde et par ce qui se prépare : ''Notre idée de la France, c’est aussi une certaine idée du monde ouvert, généreux et respectueux d’un environnement pour les générations futures.''. Pour que leur rêve se réalise, il faudrait déjà qu'ils comprennent qu'il faut cesser de faire la guerre aux autres sans aucune raison. Parce qu'un monde ouvert sur le chaos, c'est pas terrible. Pour d'avantage d'ouverture, il faudrait déjà que l'on cesse d'aller jouer les coqs dans la basse-cour du voisin. Pour l'instant, le monde ouvert se ferme dangereusement.

On montre l'exemple par ce que l'on fait chez soi et, nulle part ailleurs, tant que l'on y est pas invité. Il n'y aura jamais de fraternité si l'on passe son temps à piller, à tuer, et à voler son voisin. Il n'y aura jamais de paix, si l'on rejette ses propres fautes sur son voisin et si l'on diabolise son prochain pour donner l'impression que l'on est du côté du bien. Un peu de cohérence dans ce monde immature donnerait un peu de baume au cœur et l'espoir d'un monde meilleur. Les guerres existeront toujours, mais mieux vaut de ne pas s'y impliquer lorsque l'on peut l'éviter. Où si l'on prête main forte à un pays en danger, on évite de se justifier en racontant des mensonges. Hollande sur la Syrie a fait preuve d'amateurisme, il aurait mieux fait de s'abstenir que d'attiser la haine en mentant effrontément aux Français pour aller jouer dans la cour des grands. Un homme de paix, ne se prête pas à ce genre de jeu machiavélique, et ne vends pas des armes à des terroristes qui massacrent des innocents. Lui, l'homme de l'année, le roi de la paix qui accuse Bachar Assad de tous les crimes, en quoi, est - il différent ?. 
Aujourd'hui, les jeunes trouvent normal que l'on massacre des peuples et l'immigration massive ne les fait aucunement réagir, hormis le fait de dire '' on ne veut pas d'eux ! ''. J'ignore si c'était mieux hier, mais ce sont les jeunes qui ont fait bouger le monde, qui s'élevaient contre les guerres pour dire stop, ça suffit !  mais aujourd'hui, les jeunes manquent de combativité à quoi c'est dû ? Trop d'alcool, trop de drogue trop de jeux vidéos, au point de confondre réalité et virtuel ? .
Ils rêvent d'égalité, de fraternité, d'une '' France fraternelle qui considère de la même façon l'étudiant et le retraité, le chômeur et le travailleur, le syndicaliste et le patron, l'urbain et le rural, l'ultramarin et le métropolitain.'' C'est beau, mais c'est dommage que cela soit juste un rêve !

Parmi les qualités vantées par les jeunes socialistes , on trouve notamment l'idée de ''rassemblement'' très en vogue actuellement. Ils veulent tous nous rassembler tous les 5 ans, mais uniquement devant les urnes !
On a aussi le droit au quinquennat de Sarkozy qui a ''cassé le pays'' et qui a ''divisé les Français'' de 2007 à 2012. On en conclut qu'ils ont tout réparé, tout payé, et qu'ils ont rassemblés tous les Français de toutes confessions et de toutes les origines. Et pourtant, ils veulent toujours nous rassembler, en dehors des urnes, je ne vois pas autour de quoi. Même les manifs, finissent en crème fouettée.

Tant qu'ils n'ont pas une kalachnikov devant le nez ou un couteau sur la gorge, effectivement, '' Jamais nous ne céderons à la peur, à la haine, à la démagogie. Nous ne voulons pas d’une France fracturée, où l’on pointe l’autre du doigt. Nous, jeunes de gauche, nous vivons ensemble sans regarder nos origines, nos confessions ou nos différences. François Hollande l’a compris en choisissant la fraternité et la liberté, en vantant l’égalité des chances et l’engagement pour tous et par tous, en imposant toujours l’état de droit contre l’état d’exception. Oui, nous avons mille visages. Et pourtant nous sommes tous français, fiers de ce que nous sommes et de ce que nous allons devenir.! Belle plaidoirie. Il faut être jeune pour tenir ce genre de discours optimiste, tout en sucre. Il ne suffit pas de vanter l'égalité des chances, faudrait il citer les domaines et à quel milieu cela s'adresse.

Choisir la fraternité et la liberté c'est bien mais ce battre pour la liberté d'agir et de s'exprimer, ce serait mieux. Mais là le quinquennat de Hollande n'a pas été un exemple. Bon nombre de dissidents ont été condamnés à de multiples reprises pour avoir voulu exprimer leur opinion ou pour avoir ironisé des situations désagréables et ridicules. La loi Gayssot n'est pas un chant qui libère le droit de s'exprimer, c'est une honte.

Je connais des jeunes diplômés sans boulot, dans ce cas ont fait quoi, en dehors de quitter la France ? Quant à la fraternité, celle ci a pris du plomb dans l'aile ces derniers mois et pourtant les Français furent au début nombreux à faire preuve de fraternité. Calais est un bel exemple où le leader Hollande à briller par son absence. Ce sont effectivement des jeunes ''gauches'', pas très adroits qui comprendront assez vite que la vie est un combat de tout instant entre le faible et le fort, entre le riche et le pauvre, surtout lorsque viendra le jour où ils perdront leurs dents et leurs belles illusions. Tant que l'on est pas confronté aux difficultés, tout le monde rêve de fraternité, d'égalité, et de liberté - voir aussi de prince charmant. Cette devise fonctionne qu'au sein d'une même confrérie ou d'une même communauté. C'est avant tout une devise Franc-maçonne qui devenue nationale n'a aucun sens. On ne mélange pas les serviettes et les torchons et pourtant, ce ne sont que des chiffons qui peuvent rendre le même service.

Une rubrique que je n'ai pas appréciée c'est celle qui consacrée aux critiques, souvent acerbes, des candidats de droite, qu'il s'agisse de Sarkozy et de son bilan, ou de ses adversaires tel qu'Alain Juppé. Je ne trouve pas cela très courtois ni fairplay de dénigrer son prochain pour se faire valoir. Ce n'est pas très fraternel. D'autant plus, que l'on attends le bilan complet et non celui arrangé par des propagandistes, qui risque fort de nous dégoûter du politiquement correcte.

''Nous, jeunes de gauche, nous vivons ensemble sans regarder nos origines, nos confessions ou nos différences'' Cela part d'un bon sentiment, il faudrait que ces jeunes gauchistes le rappel à Valls et à ses semblables.

''Nous sommes 16 millions de jeunes … nous voulons prendre part au débat pour exprimer notre idée de la France. Cet engagement a été reconnu et amplifié grâce au service civique universel et à la réserve opérationnelle.'' Si ce sont les jeunes de ''Nuit debout'', qui voulaient refaire la France avec des joints et de l'alcool, je crois effectivement, que leur France de demain restera dans les tiroirs de leur inconscient.

'' Oui, les jeunes vivront mieux en 2017 ! '' Tant mieux, c'est tout ce que je leur souhaite si les loups ne les mangent pas. Un peu d'optimisme dans un monde de brute, où l'on massacre des milliers de jeunes en Syrie et en Palestine sans que cela n'émeuve notre jeunesse, fait toujours du bien à entendre...