CATEGORIES

mardi 16 août 2016

TRUMP DEVANCE CLINTON SELON L’ENQUÊTE DE LA PRAVDA



Trump, lors d'un discours dans l'Ohio, il a déclaré, qu'il constatait que la Russie était bel et bien bien décidé à résoudre la situation en Syrie. Et donc, comme Poutine, il avait la même volonté de mettre fin sérieusement au terrorisme.
Il a informé que l'administration américaine "suivra l'idée d'une coalition internationale conjointe et la conduite des opérations pour détruire les mercenaires islamistes, et pour mettre fin au financement du terrorisme par les occidentaux et d'améliorer l'échange d'informations de renseignements."
Trump a précisé qu'une fois élu, il mettra tout en œuvre pour mettre fin à la propagation de l'islam radical aux Etats-Unis, soulignant que les alliés des États-Unis seront désormais les pays, qui partageront cette approche."
En outre, Trump promet de convoquer une conférence internationale pour mettre les choses au clair avec les pays liés au conflit Syrien et Libyen, et sur leurs véritables motivations à combattre le terrorisme.

Les réseaux sociaux soutiennent Trump. La plupart des internautes pensent que Trump écarte lentement Clinton, du fait qu'il ne cesse de dénoncer ce qui ne va plus dans le pays et qu'il est déterminé à mettre fin aux conflit à l'étranger pour se consacrer à la restructuration du pays et au relancement économique. Pour relancer un pays ou le remettre sur les rails, il faut faire un grand ménage à la Poutine.
Dans l'analyse des spécialistes du flux des messages sur Facebook, il a été constaté que la diffusion en ligne directe sur la dernière performance de Trump : 135000 j'aime et 1,5 million vues. Une déclaration similaire de Clinton a gagné 11000 "J'aime" et 321000 vues.

Le microblogging sur Twitter rapporte les informations suivantes: page officielle Clinton a 8,1 millions d'abonnés, et celui de Trump - 10,6 millions d'abonnés.
Un groupe de programmeurs a étudié les données de comptage sur Twitter pour faire le ménage entre les faux et vrais abonnés.

L'examen a confirmé le fait que 70% des abonnés de Trump sont en fait de vrais fans de sa politique, dont 90% des personnes ont voté pour lui aux élections précédentes.

Les Comptes "Instragrame" de Trump et de Clinton, selon les données récentes, Trump a plus de 2,2 millions d'abonnés, et Clinton - 1,8 million d'abonnés.

Mais les données les plus stupéfiantes concernent les vidéos "Youtube". La diffusion en ligne du discours Hillary Clinton gagne environ 30000 vues et, Trump gagne plus de 500000 vues.

Résultat : Donald Trump est en avance sur Clinton : 59% contre 41%. Ce qui veut dire que contrairement à ce que les médias veulent faire croire pour démoraliser les fans de Trump, il est bel et bien devant Clinton et non loin derrière.

OBAMA VOLE AU SECOURS DE CLINTON
Barack Obama a décidé d'interrompre ses vacances afin d'aider Hillary Clinton à lever des fonds pour sa campagne électorale en déficit. Obama a assisté à un dîner de donateurs potentiels de démocrates. L'entrée au dîner, organisé par le couple Goldberg, a coûté par personne entre 10.000 et 33.400 dollars pour les 60 partisans d'Obama et de Clinton. Une place au cœur du pouvoir mérite bien quelques sacrifices.

"Nous devons être agressifs dans notre campagne électorale pendant 80 jours. Ce n'est pas très long ! ", a lancé Obama bien décidé de séduire les récalcitrants en leur promettant monts et merveilles, et de combattre coûte que coûte Trump que rien n'arrête et qui ne cesse de dénoncer leurs coups fourrés. Si 80 jours est un temps court pour reprendre la main, 80 jours d'enfer risquent d'être très, très long pour les Américains et les Oligarques qui se rongent les ongles à Bruxelles.