CATEGORIES

vendredi 12 août 2016

SARKOZY RENCONTRE EN SECRET A TANGER LE ROI D'ARABIE SAOUDITE




Nicolas Sarkozy en vacance au Maroc a reçu la visite du roi d'Arabie saoudite lors d'une rencontre qui devait être aussi secrète que le secret de polichinelle. Enfin, selon Sarkozy !. Comme quoi un pays Sunnite peut faire bon ménage avec des promoteurs de la charia sous le soleil de Tanger.

Quel mensonge à bien pu raconter Sarkozy ? Il paraît que les deux hommes auraient évoqué notamment la présidentielle de 2017 et cela pendant plus de 2 heures. De quoi s’échanger un sacré paquet de bonnes nouvelles !
Par ailleurs réclamer une valise demande un certain temps, avec dans son cas, une issue incertaine. Sauf, bien sûr, si Sarkozy, lui réclame un dû resté impayé depuis 2011.

Il paraît que le bon Nicolas a fait part au père Saoud, de son soutien bienfaiteur à L’amitié France Arabie-saoudite, ainsi que pour le futur de la région du Moyen-Orient, et sur les positions de l’Arabie saoudite sur la Syrie, en lui promettant certainement que si jamais nous étions assez cons de revoter pour lui, il lui fournirait les armes nécessaire pour éliminer Bachar et à l'occasion Poutine, si cela leur faisait vraiment plaisir !. Après tout, n'a-t-il pas fait ses preuves en Libye. Quoi qu'il en soit, ils vont être obligés de se revoir car leur stratégie si soigneusement préparée vient de prendre un virage inattendu. Le gâteau syrien n'est pas pour demain. Avec l'alliance Russo-turc, le vent a tourné.

Sarkozy lui aurait également réaffirmé son intérêt pour l’islam de France et lui a gentiment rappelé sa contribution à la mise en place du Conseil Français du Culte Musulman, à l'époque où il était ministre de l'Intérieur, tout en n'oubliant pas d'évoquer les échéances de l'élection présidentielle de 2017. On suppose que le Père Saoud va y réfléchir !

Depuis son accession au pouvoir, François Hollande a également tout fait pour s'assurer des liens étroits avec l'Arabie saoudite, jusqu'à lui refiler en douce notre Légion d'honneur à croire que celle-ci ne sert plus à rien ; les héros sont morts depuis longtemps.
La course à la présidentielle 2017, semble donner à nos frères siamois des ailes, près à faire allégeance - avec 8 mois d'avance - au bon samaritain d'Arabie ; on ne sait jamais, ça peut servir !

Décidément les Saouds sont très en vogue à l’Élysée. Qu'est-ce qui peut bien attirer nos siamois chez les wahhabites, leur goût prononcé pour la décapitation public ? Ou comme Trump, œuvrent-ils aussi pour Poutine ? A moins qu'ils cherchent à leur refourguer l’Élysée, préférant se planquer à Bruxelles pour leur sécurité à venir.

Sur la toile, les réactions ne sont pas faites attendre. Et elles ne sont pas très élogieuses pour notre nain de jardin, qui se voulait discret. Plusieurs internautes insinuent qu'il pourrait s'agir d'une campagne de séduction pour s'attirer les faveurs du royaume saoudien qui ,éventuellement, financerait sa campagne pour 2017. Il n'y a d'ailleurs, aucune raison qu'il n'y fasse pas allusion. Qui ne tente rien n'a rien. Il a fait assassiner le coq argenté en Libye, il vise désormais la poule aux œufs d'or. En échange, il pourra lui offrir la médaille du mérite.
C'est toujours amusant de voir Sarkozy faire le contraire de ce qu'il dit ; il boit sans boire, il combat l'islamisme radical sans le combattre pour côtoyer le maître de la charia et le banquier de Daech. Notre champion toutes catégories ne cessera jamais de nous surprendre !. Au point qu'il est capable pour quelques millions d'euros de karcheriser le Moyen-Orient s'il le faut, pour permettre à Israël et l'Arabie saoudite de réaliser leurs rêves territoriaux.

INFOS : Médiapart a gagné son procès contre Sarkozy qui l'avait accusé de produire de faux documents (affaire Kadhafi) . Des faux malheureusement qui sont vrais et dont la justice ne peut se servir.

''le régime libyen de Mouammar Kadhafi a-t-il financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy afin d’être élu président en 2007 ? Le régime français de Nicolas Sarkozy a-t-il contribué à la chute de ce dictateur afin d’effacer les traces de cette compromission ?". Conclut Plenel ; qui comme moi, est convaincu que Sarkozy a bel et bien reçu de Kadhafi une somme confortable qui n'a pas servi spécialement à sa campagne 2007. Je dirai que Sarkozy a fait d'une pierre deux coups !