CATEGORIES

vendredi 5 août 2016

SANS GÈNE, BARACK OBAMA ACCUSE LA RUSSIE DE VENIR EN AIDE A LA SYRIE . LE DÉNI CA SUFFIT !


Le pauvre Obama n'a apparemment plus toute sa tête et va avoir besoin d'un long, très long repos. Après avoir dit qu'il n'a pas tout fait pour sauver la population syrienne, le voilà qui se pose des questions. A moins qu'il soit très mal informé. Il serait nécessaire de lui rappeler à tous les repas que ce sont ses mercenaires djihadistes qui commettent les pires exactions sur le territoire syrien et irakien. Il serait intéressant qu'il sache qu'ils sont armés en grande majorité par les Etats-Unis, et que leur arsenal comporte des gaz toxiques et des obus chimiques qui empoisonnent la population. Soit il est totalement naïf ou carrément dans le déni une fois de plus.

Il est sidérant que Barack Obama se permette de critiquer la Russie qui se démène pour sauver le peuple de la faim alors qu'ils n'ont encore pas levé le petit doigt. Quant à leur efficacité sur le terrain celle-ci est quasiment inexistante. Et pour cause, on ne peut pas assister les sériel-killers et protéger le peuple en même temps. Mais en plus, se payer le culot d'accuser Vladimir Poutine pour l'appui militaire qu'il fournit au gouvernement syrien légitime est carrément abjecte. Il nous prouve par ses révélations qu'il n'a pas encore abandonné l'idée d'assassiner Bachar ni de le voir mort. Ils vont pouvoir encore se torturer l'esprit longtemps, et peut-être qu'avec un peu de chance, ils auront enfin celle de voir leur rêve se réaliser. Mais aussi celle qu'ils soient tous morts avant que sonne le glas. Dix ans, après tout, ce n'est pas si long d'autres ont bien réussi à tenir 30 ans, voir en des temps reculés,100 ans. Il suffit simplement de s'y habituer et d'apprendre à vivre au jour le jour. A chaque jour suffit sa peine !

Se prononçant lors d'une conférence de presse au Pentagone, ce président américain ne cesse de rabâcher les mêmes inepties, cet illustre homme de paix radote afin de convaincre le monde qu'il n'y est pour rien, je comprends que Trump les dérange en voulant mettre fin à leurs manigances et à leur hégémonie intempestive et qu'il soit lui aussi, la bête immonde à abattre d'une manière ou d'une autre.

Monsieur Barack Obama, n'est pas sûr que l'on puisse faire confiance à Moscou, mais il y a longtemps que Moscou et le reste du monde a perdu confiance en ce qui concerne ce pauvre Obama, mais il est évident qu'il n'est pas au courant qu'il est devenu la bête noir de l'humanité consciente du désastre. Quant à prêcher que l'échec de la trêve en Syrie sera sur la conscience des autorités russes, là, je dis qu'il a complètement disjoncté ou qu'il est payé pour rependre un venin propagandiste afin de se disculper.

Obama n'est pas sûr, Obama nage en plein brouillard ! "Je ne suis pas certain que nous puissions faire confiance à la Russie et à Vladimir Poutine, et c'est pourquoi nous devons nous demander s'il est possible de parvenir à une véritable cessation des hostilités qui signifierait l'arrêt des bombardements, des morts civils et des destructions causées par le régime de Bachar el-Assad", a -t-il déclaré en regardant les yeux rivés au ciel pour contempler les mouches voler.

En ajoutant une magnifique cerise sur le gâteau : "Les violations de la trêve ont augmenté à tel point que celle-ci est à peine maintenue, surtout dans la partie nord-ouest du pays. Il est donc nécessaire d'évaluer s'il est possible d'obtenir quelque chose de durable. Dans le cas contraire, la Russie devra en répondre sur la scène internationale". Incroyable mais vrai !

Obama a raison de chanter que la trêve est fragilisée dans la région d'Alep où l'armée Russe vient de saisir un arsenal militaire pour pouvoir prouver que les armes au moins ne viennent pas de Russie mais bel et bien des Etats-Unis, d'Allemagne et de la République Tchéque. Monsieur Obama devrait être un peu plus souvent sur internet et visualiser sur Youtube les preuves affichées. Il est évident que cet homme de ''paix'' ne supporte pas d'être un perdant. Il préfère achever son mandat en se convainquant que leurs djihadistes sont vraiment ….''modérés '' dans leurs actions meurtrières. Veut-il convaincre l'opinion de son innocence et qu'il quitte le royaume en ayant les mains blanches ?
Non, l'utilisation de gaz toxiques est une preuve flagrante de leur implication qui sera conservée bien au chaud.

Des preuves irréfutables qui prouvent que Washington soutient les djihadistes MO..DE..RES, baptisés Nour al-Din al-Zenki et qui égorgent un enfant en direct et s'en vante sur la toile, en leur fournissant des armes INTERDITES en provenance directe des Etats-Unis ! Celles-ci mêmes pour lesquelles, ils ont combattu Sadam Hussein en Irak et dont le Département d'Etat américain dit avoir vu la vidéo, mais est incapable de confirmer ces informations. Comment peut-on être incapable de confirmer de tels actes odieux, quant on possède une batterie d'espions en tous genres qui de plus, sont sur le terrain aux côtés de leurs mercenaires modérés ?

Comment peut-on continuer à NIER alors que les preuves s'accumulent au fil des jours ? Comment vont-ils expliquer qu'ils possèdent encore des armes interdites et prouver qu'ils l'ignoraient ? Pensent-ils affirmer que celles-ci leur à été volées un soir d'automne ? Ou en vérité, ils n'en ont rien à foutre parce que ce jour là, ils seront tous morts ou entrain de se morfondre au fin fond d'une clairière ?


En ce qui me concerne, il est claire qu'ils ont la haine de perdre la face et de voir ruiner leur plan machiavélique qui est d'éradiquer la population afin de diviser le territoire et de réaliser leurs rêves gaziers et pétroliers. Ce n'est pas une guerre de religion, c'est une guerre pour les énergies. Point. Le déni ça suffit !