CATEGORIES

lundi 22 août 2016

LES ISRAÉLIENS TORTURENT 250 JEUNES ADOLESCENTS PALESTINIENS. QUE FAIT AMNESTY INTERNATIONALE ?

Comme il fallait s'y attendre, de nouveaux témoignages se font entendre sur la pratique de la torture non pas envers des terroristes mais sur des adolescents palestiniens dans les prisons israéliennes. Cherchent-ils à les dresser comme des chiens pour qu'ils obéissent au doigt et à l’œil des salopards en kippa ? Qui a-t-il - de plus ignoble que de s'en prendre à des enfants sans défense, pour passer ses nerfs ? Si des adultes en âge de se défendre, se comportent comme des moutons que l'on mène à l'abattoir que doit-on penser quant il s'agit d'enfants qui, de plus, ne connaissent rien d'autre que la guerre, la haine et la souffrance depuis qu'ils sont nés ?

Hiba Masalha, avocate du Comité des affaires des prisonniers palestiniens, vient d'annoncer qu'elle a eu accès à de nouveaux témoignages des adolescents palestiniens qui disent avoir subi la torture, les agressions verbales et le passage à tabac de la part des interrogateurs israéliens.
Jusqu'à présent, de nombreux cas d’abus et de mauvais traitements contre des adolescents palestiniens, dans les prisons israéliennes, ont été recensés.

Selon le Comité des affaires des prisonniers palestiniens, Israël a arrêté 560 enfants palestiniens depuis janvier 2016 dans la partie orientale de Qods occupée. Actuellement sont détenus 250 enfants palestiniens de moins de 15 ans dans les prisons israéliennes qui subissent la haine des juifs qui ne savent plus quoi inventer pour s'en débarrasser.

Que fait Amnesty Internationale ? Que fait cette ONG qui prétend défendre les personnes victimes de tortures, qu'ils soient ou non de vulgaires assassins ? Est-il plus facile de s'en prendre à Bachar-Al-Assad directement qu'à Obama, Bush et à Netanyahu ? Est-ce qu'il y a de bons dictateurs et de mauvais dictateurs ? Ceux que l'on veut éradiquer et ceux que l'on épargne pour des raisons financières ou de subventions à qui l'on demande simplement de corriger les coupables, alors qu'ils sont les initiateurs des tortures ?