CATEGORIES

jeudi 4 août 2016

LES AMÉRICAINS N'AUGMENTENT PAS LEUR ARSENAL NUCLÉAIRE, ILS LE MODERNISENT !


Vous m'en direz tant !

Nous sommes déjà cernés par les réacteurs nucléaires, où chacun dans le domaine veut être le champion et plus la surface d'un pays est petite et plus il s'environne de poison.
Les États-Unis 100 réacteurs (8 fois la France), la France 58, le Japon avec 43 réacteurs. Et voilà, que Washington veut renouveler son arsenal...NUCLÉAIRE !
Personne n'a l'idée de replanter des forêts et de nettoyer les océans, non, pas assez valorisant. Leur passe temps favori, nucléariser la terre tout azimut, au présent, c'est plus rentable. Au futur, les survivants islamiques auront bien de nouvelles idées pour tout recommencer. Après tout Allah est aussi infini qu'indéfini !

Les États-Unis commencent les préparatifs technologiques en vue de la production de nouvelles bombes tactiques nucléaires B61-12 . Washington entend lancer la production en série de ces nouvelles bombes miraculeuse d’ici 2020. Quelle sacrée nouvelle ! Cela ne sera pas plus productif de fermer sa grande gueule et de nous faire la surprise à la sortie. Car j'ai l'impression qu'ils se plaisent à vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Avant 2020, ce type d'armements est revu et corrigé dont la puissance sera augmentée en vue de cibler probablement, le cœur de Moscou ou de Pékin sans oublier Téhéran. Après 2020, ces armes seront soit disant déployées en Europe dans le but de remplacer les bombes B61 devenues...''désuètes''. C'est vrai qu'il faut toujours faire un grand ménage tout les 50 ans, surtout sur le plan nucléaire. On en fait quoi des vieilles grosses merdes ? On les jette à la mer, comme des milliers de barils de déchés radioactifs, afin de polluer la terre pour les 100.000 ans à venir ou on les balance dans un volcan pour faire un feu d'artice ?
Soyons sérieux, une bombe reste une bombe et, son efficacité est altérée uniquement, quand celle-ci a éradiquée une ville toute entière. Le plus navrant, dans cette déclaration qui nous est faite, c'est que les États-Unis, se présentent comme étant le gardien en titre de la sécurité mondiale. Sermonnant les uns, accusant les autres de ne pas respecter la non-prolifération des armes nucléaires ou prêchant le faux pour savoir le vrai comme en Iran, allant jusqu'à aller vérifier sur le terrain ce qu'il en est vraiment. D'ailleurs, Washington s'en prend particulièrement aux pays Africains et au Moyen-Orient, là où, justement cet État dominateur sème curieusement le désordre et la mort. Si la Libye avait eu cet arsenal nucléaire, jamais ils n'auraient osé s'en prendre à Kadhafi et bien moins à Bachar Al Assad. Tout comme l'Arabie Saoudite qui s'en prend au Yémen et ainsi de suite.
Il serait bon de répertorier tous les pays qui n'ont pas encore cet engin miraculeux qui impose le silence et le respect, pour cela - il suffit d'observer ce qui se passe avec Kim Jung UN – pour savoir ce qui les attend après 2020. Je conseillerai à chaque pays de se doter d'une bombe qui ainsi imposera le respect et obligera chacun à rester dans son coin à méditer sur lui même. Car s'opposer à ce qu'un pays se dote de ces armes dissuasives, c'est avoir en tête de l'éradiquer de la carte, de commettre un génocide calculé afin de s'emparer des terres et des ressources, sans en subir les inconvénients. Par ailleurs, empêcher des pays de s'armer de bombes nucléaires, c'est obliger les pays à s'armer d'armes classiques afin d'enrichir les usines d'armements.

Ce qui est pitoyable, c'est Washington n'hésite pas à donner au monde des leçons de bonne conduite dans le domaine nucléaire, au lieu de fermer sa grande gueule sur le sujet. Il ferait mieux de cesser de paraître et de se consacrer au prochain voyage sur la Lune pour aller enfin poser leur drapeau que les chinois n'ont toujours pas trouvé !

D'autant plus, quant il continue, parallèlement, de s'armer et de renforcer leur propre arsenal atomique depuis 2012, arsenal censé permettre de poursuivre les efforts de réduction des armements, mais dont un bon nombre d'experts dénoncent le coût prohibitif et l'inutilité. Ce scoop qui en vérité n'en ait pas un, à quoi sert-il, à intimider la Russie ? Ou pour réclamer des subventions à des fins...Top secret... défense...de l'avouer ?


Faites ce que je dis, mais jamais, ô grand jamais, ce que je fais, car il pourrait vous en coûter si nous sommes mal lunés ! Tout cela bien sûre, sous le couvert de la...MODERNISATION ! A cela, je leur réponds, prenez nous pour des cons, et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes !