CATEGORIES

lundi 22 août 2016

LE YÉMEN A DE NOUVEAU L' ESPOIR DE REVOIR LE SOLEIL SE LEVER

Le Yémen, enfin débarrassé de l'ingérence américaine est sur le point de se relever avec un nouveau conseil présidentiel et un nouveau gouvernement qui sera désigné d'ici peu.
Hier samedi, la Marine américaine à Bahreïn a déclaré que les Etats-Unis avaient décidé de restreindre le nombre des conseillers militaires américains en Arabie saoudite. Cette décision est intervenue suite à l'intervention de Poutine qui trouvait l'ingérence américaine abusive et destructrice suivi, le lendemain d’une manifestation à laquelle ont participé des centaines de milliers de yéménites plein d'espoir, pour protester contre la Coalition saoudienne et, soutenir les récentes décisions prises par les deux mouvements Ansarallah et le parti du Congrès.

L’ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh s’est dit favorable à l’utilisation par la Russie des bases militaires du Yémen, dans le cadre de la lutte antiterroriste. Pour Saleh le Yémen est prêt à fournir à la Russie ses bases militaires dans le cadre des opérations antiterroristes que mène l’aviation russe en Syrie. Il a déclaré Ali Abdallah Saleh.
''Nous participerons à cette guerre antiterroriste en fournissant à la Russie toutes nos installations, nos aéroports et nos ports ''. Un peu de reconnaissance, quand même, dans ce monde infernale !

Dans le même temps, les avions de chasse saoudiens ont bombardé des provinces du Yémen, détruisant des habitations, et des installations importantes. Ces attaques ont coûté la vie à plusieurs civils. Un pont a été détruit dans la province d’Ibb, suite aux frappes aériennes saoudienne qui a largué ses bombes sur l’aéroport d’Al-Hadid.

En représailles à ces frappes, les forces yéménite ont pris pour cible les positions militaires saoudiennes dans une région proche de Najran, au sud du territoire saoudien. Dans la province de Taëz, sud du Yémen, des dizaines de mercenaires pro-saoudiens, qui voulaient infiltrer leurs positions, ont été tués et d'autres ont été blessés par les forces yéménites.