CATEGORIES

jeudi 11 août 2016

LE PLAN AMERICANO-UKRAINIEN POUR POUSSER LA RUSSIE A ENTRER EN GUERRE A ENCORE FOIRÉ


Si je m'en tiens aux discours de Morell et de Clinton qui veulent la peau de Poutine et le pousser à la faute, ce genre de sabotage en Crimée made in Ukraine à une odeur de poudre en provenance des États-Unis. Obama aurait-il l'intention de quitter sa jolie Maison Blanche en nous faisant un coup de Trafalgar pour nous dire au revoir et passer le relais à la vieille harpie en course pour la victoire ? Désolée Obama, tu as encore perdu !!!

Il voulait semer la merde en Europe et entraîner la Russie dans une guerre sans fin pour amuser les retraités de la CIA et leur first lady, et bien NIET ! 
Mais Poutine bon Prince, lui donne encore 3 mois pour retenter sa chance !
Quant à Pochenko, il faudra aussi trouver une autre idée pour attirer l'attention et pour faire passer Poutine pour un gros ours mal léché et dangereux qui menace la planète entière.

En Crimée , deux militaires russes ont trouvé la mort lors de l'attaque des rebelles ukrainiens. Et Poutine n'a vraiment pas aimé le comportement vicieux d'Obama.
"La Russie a subi des pertes, deux militaires ont été tués. Nous n'allons pas rester de marbre face à cette action.
Une tentative de perpétrer un attentat en Crimée est un jeu très dangereux, et la Russie fera tout ce qui est possible pour assurer la sécurité dans la région, des mesures supplémentaires seront prises. Il est inutile d'ailleurs de se rencontrer au G20, après l'attaque perpétrée '' a fustigé Poutine, visiblement en colère.

"Ce sont des informations très inquiétantes. C'est vrai, nos services spéciaux ont déjoué l'infiltration d'un groupe de saboteurs du ministère ukrainien de la Défense sur le territoire Crimée. Et bien sûr, une rencontre au format Normandie dans cette ambiance, surtout en Chine, est dénuée de tout sens. Selon toute apparence, ceux qui ont pris le pouvoir à Kiev continuent d'imposer la terreur au lieu de chercher un compromis ou de chercher une solution pacifique"

''Il s'agit d'un acte stupide et criminel: stupide, car il est impossible d'influencer les Criméens de cette manière et, criminel puisque des gens auraient pu y périr — ce qui est de fait survenu. Pourtant, la situation est plus inquiétante qu'on ne le croit, parce qu'il n'y a pas d' autre sens dans l'attaque que de soustraire l'attention du public ukrainien de leur économie en crise, de multiples citoyens en situation précaire. Quant aux alliés occidentaux de l'Ukraine, ils doivent nous formuler leur position et décider s'ils souhaitent un règlement pacifique ou bien si l'on doit s'attendre à de nouvelles provocations. Dans le premier cas, l'Occident doit exercer une pression en conséquence sur l’État ukrainien ''. L'UE doit se ressaisir et vite !

ACTION ET RÉACTION = PLAN FOUTU !
Poutine bien informé et qui ne perd pas de vue Washington n'a pas perdu de temps pour stopper toute aggravation et escalade de la situation. Le couple infernale Ukraino-américain joue a un petit jeu dangereux. La prochaine fois, il n'est pas certain que Poutine conserve son sang froid.
Evgueni Panov, employé du Bureau général de renseignement du ministère ukrainien de la Défense, a témoigné et a plaidé coupable : Panov a confirmé qu'il avait été interpellé par le Service Fédéral de Sécurité de Russie, dans la ville d'Armiansk, en Crimée.

Entre-temps, le ministère russe des Affaires étrangères a mis la main sur un deuxième suspect Andrey Zakhtei, lié à l'attentat. Des ressortissants d'Ukraine et de Russie, impliqués dans la préparation de l'attentat, ont été également arrêtés. Ils sont en cours d'interrogatoire.
Je crois qu'ils auraient du prévoir une petite laine, car il ne fait pas chaud en Sibérie. Et puis, là bas, ils n'auront plus à se soucier du tourisme en Crimée.

Les terroristes ont déjà avoué les raisons de leur action. Leur objectif était de porter atteinte au tourisme en Crimée. Afin d'y arriver, ils planifiaient de commettre une série d'explosions pour semer la panique parmi les voyageurs et "tuer le tourisme" en Crimée. Enfin, c'est que les commanditaires ont voulu leur faire croire. Ensuite, ils auraient infiltré quelques salopards pour pimenter la sauce et vlan !, l'affaire était dans le sac et, tous les journaleux en quête de sensationnel et de sang ainsi que les pingouins tricolores auraient accusé Poutine, croyant que le vent du sud venait du nord ! Raté !!!

En outre, les saboteurs amateurs ukrainiens ont avoué avoir suivi une formation spéciale au sein de la Direction du renseignement du ministère de la Défense, avec lequel ils ont largement coopéré. Ils faisaient tous partie d'un des groupes envoyés sur la péninsule russe par le renseignement ukrainien.

Les proches de Panov ont déclaré qu'il avait été kidnappé et emmené en Russie, une version cousue de fil blanc qui n'a pas été retenue par Moscou, et pour cause ; le suspect a traversé officiellement la frontière entre l'Ukraine et la Crimée via un poste frontière qui enregistre les entrées et les sorties. Avant de mentir, il faut toujours s'informer !


Nous pouvons dire MERCI à Poutine, pour son sang froid et son intelligence. Il prouve une fois de plus, qu'il n'est pas un homme ni de guerre ni à faire n'importe quoi, comme ses homologues dont il n'est pas nécessaire de citer leurs noms.