CATEGORIES

mercredi 24 août 2016

LA TERRE A TREMBLE EN ITALIE ET EN BIRMANIE




EN ITALIE : le puissant séisme qui vient de frapper ce matin le centre de l'Italie a déjà fait 38 morts, extraits des décombres, mais il reste encore de nombreuses victimes portés disparues, enfouies sous les décombres.
Le bilan de ce séisme de magnitude 6,2, qui a presque détruit au moins trois villages dans une région montagneuse au nord-est de Rome soit les villages d' Amatrice, Accumoli et Pescara del Tronto, dont l'accès est très difficile pour les secours, d'autant plus que plusieurs tronçons de routes ont également été détruits. L'épicentre se trouve à 10 km au sud-est de Norcia, une ville de la région d'Ombrie, à 150 km de Rome.

Le maire de Norcia Nicola D’Alemanno a toutefois assuré qu’il n’y avait pas eu de victimes, seulement quelques blessé légers, et des dégâts limités dans cette petite ville ancienne très touristique.
Les deux communes les plus touchées sont Accumoli et Amatrice, située à 40 km au sud de Norcia. La première est un petit village de moins de 1100 habitants et la seconde est une petite ville de 2.550 habitants.

EN BIRMANIE : Après celui du mois d'Avril, un nouveau tremblement de terre de magnitude 6,8 vient également d'avoir lieu. Le tremblement de terre a endommagé plusieurs des célèbres pagodes de Bagan, haut lieu touristique du pays, sans faire de victimes.
Le tremblement de terre, dont l'épicentre se situe à 84 km de profondeur selon l'institut, a été ressenti dans la capitale thaïlandaise, Bangkok, et à Rangoun en Birmanie.

Après les inondations en Louisiane à Moscou, en Chine, en Inde, les incendies en Californie, suivi de nouveaux tremblements de terre qui commencent déjà à se faire ressentir, comme au Japon. Malheureusement, cela ne s’arrêtera pas de si tôt. D'autres catastrophes sont à venir dû au réchauffement climatique. L'Antarctique nous promet également quelques surprises de tailles.