CATEGORIES

dimanche 21 août 2016

LA SCIENCE CONFIRME QUE LA VIE APRES LA MORT EXISTE . LES INITIATEURS DU CHAOS ONT DU SOUCIS A SE FAIRE



La vie après la mort était déjà connue des Égyptiens et des grandes civilisations anciennes qui ont fait de nombreuses expériences dans le domaine soit accidentellement comme aujourd'hui, soit en utilisant des psychotropes naturels comme les Mayas, Incas,.. soit en utilisant des connaissances acquises et pratiquées à travers des écoles telle que l’École des mystères d'Isis,... où les expérienceurs s'adonnaient au voyage astral. Le livre dit à tort des ''morts'' est en vérité un livre initiatique qui parle de la vie après la mort et des étapes. Ce qui explique chez les premiers Égyptiens, les Indiens d'Amérique, les Inuits, les Hindous ...etc, leur respect pour la vie et lorsqu'ils tuent un animal pour se nourrir, ou un humain pour se défendre.

Après quatre longues années de recherches, ce n'est plus une question, mais une certitude selon les scientifiques britanniques, américains et autrichiens qui confirment que la vie continue après la mort et, qui fut confirmée par les recherches allemandes publiés le 28 Avril 2016.

Deux expériences différentes pour la même conclusion. En Allemagne l'expérience fut provoquée sous anesthésie contrôlée et les expériences américano-britanico-autrichiennes furent menées sur des patients victimes d'accidents cardiaques.

Résultat: Quand le cœur s'arrête de battre, les pensées qui constituent l'âme continuent à exister consciemment par delà la mort. C'est ce qui ressort de l' étude menée sur 2.060 patients anglais, américains et autrichiens, toutes victimes d'un arrêt cardiaque. Cette recherche semble confirmer que la vie continue bel et bien après la mort.
Avant, la science croyait que le cerveau devenait inactif entre 20 et 30 secondes après l'arrêt du cœur, comme lorsque l'on coupe le courant. Or, d'après ces dernières recherches, la conscience fonctionne toujours trois minutes après la mort.
Selon les experts scientifiques, même quand le cerveau a cessé de fonctionner et que le corps est cliniquement mort, la conscience survie. 40% de ceux qui ont survécu à leur arrêt cardiaque surpris par cette expérience, évoquent une sensation étrange de conscience.

Les résultats de l’étude sont donc importants, sachant que jusqu’à présent, les médecins supposaient que les expériences relatées de vie après la mort étaient en réalité des hallucinations survenant soit avant que le cœur se soit arrêté, soit après que le cœur a été redémarré avec succès. Les scientifiques ne s'attendaient pas à ce que ce genre d'expérience corresponde à des événements réels alors qu'un cœur est à l'arrêt.

Plus de 40% des personnes interrogées dans le cadre de la recherche ont confié qu'elles étaient conscientes après avoir été dans un état de mort clinique. Contrairement à des NDE sans arrêt cardiaque brutal, leurs souvenirs semblent disparaître lors de la convalescence, soit en raison du traumatisme cérébral dû à un arrêt cardiaque brutal, soit après l'usage de sédatifs qui provoqueraient une perte de mémoire où parce que le patient surpris par son expérience refuse de s'exprimer sur le sujet ou pour être dans le déni.

Les personnes interrogées ont affirmé que cet état de conscience leur paraissait partielle sans pouvoir certifier qu'ils étaient en état de mort clinique. Environ la moitié des patients ont déclaré qu'ils ressentaient une forme d'angoisse, face à cette inconnue ne comprenant pas trop ce qu'ils vivaient s'ils étaient morts ou vivants.

De nombreuses personnes qui ont vécu une expérience extracorporelle, dit dédoublement astral, se souviennent qu'ils ont éprouvé un sentiment angoissant après s'être retrouvé face à l'inconnu. Lors de leur réveille, ils sont en mesure de donner de nombreux détails sur les soins reçus lors de la mort clinique. Les chercheurs confirment que les patients n'hallucinent pas, mais ressentent des émotions identiques à ceux des vivants. D'autres recherches continuent à être menées afin d'en savoir encore davantage.

Pour l'instant le science a fait deux grands pas, après avoir été longtemps dans le déni totale. Ils se penchent enfin sur une réalité connue depuis des millénaires par les bouddhistes, les Égyptiens et un grand nombre de civilisations antiques. Ils ont compris également que la conscience ou l'âme survivait à la mort. Ils savent également que la religion n'entre en aucun cas en ligne de compte. Mais le chemin est encore long, afin de savoir par exemple combien de temps l'âme survit après la mort, est-elle éternelle ? Sa durée de vie dans l'au-delà est-elle limitée selon ses actes passés ? Existent-il de l'autre côté du miroir une sélection d'après les dix commandements égyptiens qui en la matière semble avoir eu une grande expérience d'après leurs textes, qui assurent que les âmes sont sélectionnées et rejoignent des mondes propres à leur évolution spirituelle ?

Quand, je pense aux initiateurs du chaos qui œuvrent actuellement en ce monde, je crains qu'ils passent de mauvais moments pour le reste de l'éternité pour avoir créé leur propre enfer.