CATEGORIES

mercredi 17 août 2016

LA CALIFORNIE BRÛLE DE NOUVEAU ET LES INCENDIES ONT PRIS DE L'AMPLEUR SUITE A UNE SÉCHERESSE HISTORIQUE



La Californie est encore sous le feu en 2016. En 2015, ce fut déjà un vrai désastre, la revoilà au cœur d'un enfer depuis un mois. Depuis 24 heures, un gigantesque incendie se propage à toute vitesse à l'Est de Los Angeles. Il a déjà ravagé plus de 7200 hectares en moins de 24 heures et a entraîné l'évacuation de 83000 personnes dont les maisons sont menacées.

L'incendie a démarré mardi 16 Août à Blue Cut avant de se propager comme une traînée de poudre dans les montagnes desséchées à l'Est de Los Angeles.Ce matin, l'incendie provoquait la fermeture de la station de ski de Wrighwood et de plusieurs portions d'autoroutes. Quelque 34500 maisons et bâtiments sont menacés de partir en fumée.

Le gouverneur Jerry Brown a dû promulguer l'état d'urgence pour mobiliser les ressources de toutes les agences gouvernementales californiennes. Plus de 1250 pompiers sont pour le moment mobilisés, mais des renforts sont attendus. Le feu, qui n'est pas du tout maîtrisé, avance extrêmement rapidement, il est très dangereux à la fois pour la population et pour les pompiers.





Dans le sud de la Californie, les conditions météorologiques sont déplorables depuis 5 ans. Ces dernières années la région a connu la pire des sécheresses doublée de températures dépassant les 40° ; un cocktail qui favorise les incendies dévastateurs, accompagnés de vents violents qui accélère et entretient le feu. 

L'incendie présente une menace immédiate pour les citoyens, le trafic ferroviaire et les habitations.Les dégâts sont déjà très importants.


Au total, des dizaines d'incendies dévastateurs se sont déclarés en Californie ces dernières semaines. Sur l'ensemble des États-Unis, vingt incendies sévissent actuellement. En un an plus de 100000 hectares de végétation ont été éradiqués, de quoi faire de la Californie un désert.