CATEGORIES

mardi 30 août 2016

FRANÇOIS HOLLANDE NOUS FAIT SON CINÉMA EN VOULANT IMPOSER A POUTINE SON AUTORITÉ ET LUI FAIRE ENDOSSER SES PROPRES FAUTES ET SON IRRESPONSABILITÉ




Devant la conférence des ambassadeurs de France à l’Élysée, François Hollande fanfaronne en demandant ''l’arrêt immédiat'' des hostilités en Syrie et la reprise des négociations."L'urgence absolue, c'est l'arrêt des combats", Autant dire que notre brave président qui nous fait un excès d'autorité à mauvaise escient, pour dissimuler son irresponsabilité et ses fautes en cherchant zozo qui serait prêt à endosser ses erreurs, n'est pas prêt d'être entendu par le Kremlin. 

D'autant plus que cela fait plus de 4 ans qu'il gesticule sans aucun résultat et, pour cause ; s'il s'était mêlé davantage de ses fesses et de l'avenir de la France, la Syrie ne serait pas encore entrain de combattre les djihadistes qu'il a armé avec ses potes Saoudiens, Israéliens et américains et quelques autres salopards européens, et il n'aurait pas obligé la Russie à s'investir afin de les empêcher de s'emparer du territoire dans un but fallacieux et pour rassurer ce bon Netanyahu. Et le fait que le père ''Françoué'' se soit pris soudain d'amour pour les Kurdes ne changera rien au programme de nettoyage que la Russie et ses alliés se sont fixés dont le terme serait le 31 Décembre.

Hollande continue son cinéma, en mettant en garde la Russie, la Syrie et la Turquie ''contre les risques d’embrasement général'' en Syrie, dont apparemment il ne semble pas avoir pris conscience que ce dit embrasement est déjà consommé depuis belle lurette. Il estime que les interventions militaires de la Russie et de la Turquie sur le territoire syrien seraient ''multiples et contradictoires'', une remarque qui ne manque pas de culot.

En bon petit chef franchouillard de mauvaise foi et borné, il continue de critiquer le soutien militaire de Moscou à Bachar al-Assad. "Depuis près d'un an, la Russie apporte son concours au régime de Bachar al-Assad qui utilise ce soutien pour bombarder des rebelles mais aussi des populations civiles, ce qui fait le jeu des extrémistes de tous bords", a-t-il osé affirmer sans aucune gêne accusant Poutine d'être le méchant de l'histoire. Il nous pond le même discours que la sioniste H.Clinton : plutôt curieux !

Quant au déploiement des forces turques en Syrie, d'après lui, il comprendrait les raisons de l'intervention de la Turquie pour avoir subit de nombreux attentats du à Daech, tout en critiquant ses actions menées contre les kurdes syriens soutenues par Hollande qui ne supporte pas que l'on fasse du mal à ses nouveaux protégés qui se sont retournés soudainement contre Bachar Al Assad, grâce aux manipulations orchestrées par la CIA et nos joyeux politico-sionistes franchouillards.

François Hollande, persiste et signe, en appelant à une trêve immédiate à Alep et a proposé l’approbation d’une résolution par le Conseil de sécurité de l’ONU pour condamner l’usage d’armes chimiques en Syrie, qu’il veut absolument attribué au gouvernement de Damas. Histoire de ne pas être mis en cause. Pute il est , pute il restera.
"La France appelle ici, immédiatement, la trêve immédiate", insiste Hollande pour son électorat, rappelant que "la Syrie vit depuis cinq ans une tragédie épouvantable" notamment à Alep où une "catastrophe humanitaire à grande échelle est en cours". Cet andouille a toutefois évité d'aborder les agissements des mercenaires à Alep, les mêmes qui sont combattus par l'armée syrienne et ses alliés et qui recrutent les jeunes français dans le but de commettre des attentats en France et en Europe.

Il a évoqué sa prochaine rencontre avec Vladimir Poutine, en Octobre qui l'attend de pied ferme. En précisant - adorant se répéter, pour que l'opinion y croit - qu'il lui a demandé de soutenir la prochaine résolution du Conseil de sécurité pour condamner l’utilisation d’armes chimiques par le gouvernement syrien,pour condamner ces actes abominables et prévoir des sanctions contre leurs auteurs.
Personne, aucun membre permanent du Conseil n'a intérêt à ce que l'emploi d'armes chimiques se banalise. J'appelle donc chacun prendre ses responsabilités". Un beau discours qui ne manquera pas de faire couler de l'encre en France comme en Russie où il risque fort d'être remis à sa place, lui faisant comprendre clairement, qu'il ne faudrait tout de même pas prendre Poutine pour un con.

Évoquant pour l'occasion afin d'être crédible un rapport de l'ONU, tout aussi contesté et pointant la prétendue utilisation par le régime de Damas d'armes chimiques au-delà de 2013, notre toutou de service Hollande,oubliant l'usage des armes chimiques par les groupes terroristes soutenus par Paris, ose fanfaronner que "ces crimes ne peuvent pas rester impunis". Il serait incroyable que ce type s'en sorte haut la main !

Hollande jouant le redresseur de torts se permet de demander à la Russie et à l’Iran de jouer un ''rôle constructif'', qui ne manquera pas de faire rire l'Iran et la Russie, pour trouver une issue politique à la crise Syrienne, et donc l’arrêt du soutien de Moscou et de Téhéran à Bachar dans son combat contre le terrorisme et les rebelles soutenus par l’Occident. Entendre palabrer cet idiot , on ne peut que regretter qu'il soit de ce monde. Une chose est certaine, il agit en tant que gentil toutou à son maître, étant donné que les USA ont échoué lamentablement dans les dernières négociations.

Hollande qui croit être le maître du jeu, a également annoncé que Paris serait prêt à jouer le médiateur entre l’Iran et ses adversaires arabes, en faisant allusion implicitement à la politique hostile de l’Arabie saoudite contre l’Iran.
L'Arabie Saoudite essaye de mette la pression sur le gouvernement libanais pour l'obliger à s'élever contre l’Iran et le Hezbollah. Pour être convaincant elle avait auparavant annulé un financement de 3 milliards de dollars destinée à l’armée libanaise.
Alors, qui cherche à ce que l'embrasement s'aggrave, si ce n'est au bénéfice de Tel Aviv ?
Donc, ce sioniste qui nous sert encore de président veut protéger les intérêts des Saoudiens et surtout d’Israël par la même occasion, là encore, il va faire rire Poutine.

L'embrasement que cette chiffe molle redoute, c'est que la Russie et l'Iran ne s'arrêtent pas à faire le grand ménage en Syrie et, qu'ils poursuivent le nettoyage en s'attaquant au panier à crabes saoudiens pour sauver le Yémen, et aux Israéliens pour sauver les Palestiniens et récupérer le Golan syrien, avec l'aide du Hezbollah, de la Chine et de la Turquie. Un grand ménage qui me plairait bien ! Une manière de venger tous les innocents qui ont laissé leur vie à cause d'une bande de minables corrompus à la solde des élites sionistes trop ambitieux et trop gourmands.


Le refus de Hollande de se rallier à la Syrie dans sa guerre contre l'extrémisme takfiro-wahhabite et ce, aux dépens de la sécurité nationale française, relève de l'aveuglement et de l'absurdité en lien avec notamment l'Arabie saoudite.Son comportement jusqu'au boutiste, peut, au lieu d'arranger la situation, l'aggraver pour avoir écœuré Poutine et ses alliés qui sont parfaitement au courant de ses petites magouilles, n'ignorent pas non plus qu'il n'est rien d'autre qu'un gros pion mal-embouché qui veut plaire à tout le monde, convaincu d'être un homme de paix adulé par le monde entier.