CATEGORIES

jeudi 18 août 2016

AU KAZAKHSTAN, UNE PYRAMIDE A DEGRÉS QUASI IDENTIQUE A CELLE DE DJOSER VIENT D’ÊTRE MISE A JOUR



Au Kazakhstan, des archéologues ont retrouvé une pyramide à degrés contenant des ossements humains et de nombreux objets inconnus ou inexplicables.
Les archéologues ont découvert cet édifice dont l'âge est estimé approximativement entre 4500 et 4800 ans.
Cette construction ressemble étonnamment au complexe funéraire de Djoser, la pyramide égyptienne qui est actuellement la plus ancienne du monde et qui daterait de 4800 ans. La pyramide du Kazakhstan est en ruine, ce qui laisserait à penser qu'elle serait plus ancienne. Mais seule des recherches géologiques pourront le confirmer car il est possible qu'une catastrophe naturelle soit à l'origine de son état actuel. Elle n'en a pas moins la même superficie et le même nombre de niveaux ou de degrés.

Dans la chambre funéraire située au sommet de la pyramide reposait le chef ou le roi d'un peuple. Aux étages inférieurs se trouvent les tombeaux de sa famille.

Lors des fouilles, les archéologues ont également découvert d'autres restes humains et de nombreux objets précieux fabriqués il y a environ 3500 ans. Il s'agit notamment d’aiguilles en bronze, de pointes de flèches, de poterie, de couteaux et d'objets tel qu'un petit oiseau ressemblant curieusement à celui retrouvé en Égypte que certains chercheurs pensent être un ''planeur'' miniaturisé en jade.



Dernièrement en Crimée, il fut découvert un cimetière pour enfants dont le plus jeunes portait un bracelet avec une clochette en cuivre afin que les parents sachent s'il se réveillait ou bien où il était. On a retrouvé des jeux sculptés, et des perles en verre et en terre cuite émaillé égyptiennes.
Ce qui prouve que la Crimée, jadis appelé TAURICA (pays des taureaux ou des aurochs) était en relation commerciale avec la région où des Égyptiens vivaient sur le territoire. L'ensemble fut daté également aux environs de 3500 à 4000 ans. Le site est actuellement en cours de fouilles et d'études, et pourrait être plus ancien.

Ces découvertes sont importantes et pourraient bouleverser l'histoire. A savoir, si les premiers Egyptiens venaient en vérité de l'Est  (Indusiens, Ariens,...) et non de l'Ouest c'est à dire d'Afrique.