CATEGORIES

vendredi 22 juillet 2016

QUANT L'ALLEMAGNE VIOLE LES LOIS POUR IMPOSER LEURS OGM, LA RUSSIE NE PARDONNE PAS

Les société connaissaient parfaitement les exigences et les interdits imposés par Poutine : Pas d'OGM ! ni d'Europe ni d'ailleurs.
L'organisation de contrôle sanitaire russe suspend à partir du 29 juillet les importations d'aliments pour animaux produits par des groupes situés en Argentine, Brésil, Allemagne et Chine, en raison du dépistage dans leurs produits de composants OGM par le Service de surveillance vétérinaire et phytosanitaire. Aucune information sur la présence d'OGM n'est mentionnée dans les documents accompagnant le fret, alors que cette information est exigé.

Les entreprises concernées par l'interdit russe :
En Argentine - 5 sociétés : Bunge Argentina, Renova S.A., Santa fe. Argentina/Senasa, Vicentin S.A.I.C.. Au Bresil - 2 sociétés : Bunge Alimentos S.A. et Louis Dreyfus Commodities Brasil S. A., En Allemagne - 2 sociétés : ADM Hamburg Aktiengesellschaft et Werk Hamburg et une seule entreprise chinoise.
Rappelons que le président Poutine a signé une loi qui interdit la culture et l’élevage de plantes et d'animaux génétiquement modifiés sur le territoire de la Fédération de Russie. Une loi que l'Allemagne est sensée connaître par coeur. Mais qui ne tente rien n'a rien ! dans l'UE, on a l'habitude de violer les lois. Chercherait-elle à contaminer les animaux de la Russie ? Mieux vaut se méfier, elle serait capable de nous faire bouffer ses OGM, sans que nous nous en rendions compte. Et étant donné le niveau d'irresponsabilité de notre gouvernement qui est prêt à baisser son slip à la demande, autant ne pas compter sur lui pour nous protéger de ce fléau.

Seules les recherches scientifiques sur les OGM sont autorisées. La loi prévoit des amendes dissuasives pour tous les contrevenants qui violent la loi sur les OGM.
Elle interdit également l'importation sur le territoire de la Fédération de Russie des organismes et des produits génétiquement modifiés qui ont une influence négative avérée sur l'homme et l'environnement. Les importateurs de produits OGM devront obligatoirement passer des procédures d'enregistrement spécifiques.
En outre, le document prévoit d'engager la responsabilité administrative pour l'utilisation d'OGM en violation de la nouvelle réglementation.