CATEGORIES

mardi 26 juillet 2016

LETTRE A MARINE LE PEN QUI NE VOTERA JAMAIS CLINTON


Entre Clinton et Trump, le FN a choisi depuis longtemps son candidat. Séduit par la candidature "anti-système" de Donald Trump, le FN n'a eu de cesse de saluer ses succès. Sauf Marine Le Pen qui refusait de prendre le parti du trublion identitaire. Tout simplement parce qu'il avait osé proposer d'interdire l'accès au sol américain à tous les musulmans. Mais voilà, une fois de plus Marine a encore changé son fusil d'épaule. Un jour, elle est Anti-UE, le lendemain elle est Anti-shengen pour ensuite être pro ou pour. Un jour elle mettra en place un référendum dés son élection, le lendemain ce sera dans 6 mois pour dire en final qu'il nous faudra attendre un an après son élection, sous prétexte qu'il lui faut étudier tous les paramètres.

Marine tes choix manquent vraiment de clarté et de détermination. Tu ne sembles pas savoir ce que tu veux. Tu semble l'ignorer mais des dossiers se préparent avant sa campagne, pas du tout une fois élue. Et puis, franchement le FN-LGBT, c'est pas trop mon truc, même si Phillipot est un bon. C'est le nombre qui me pose problème !
En ce qui me concerne, tu n'es pas fiable, ta candidature est irrecevable ! C'est ce qui te différencie de Trump.

Mais as tu compris qu'au travers de ses propositions, ce sont des sondages d'opinion afin de préparer un programme et de l'ajuster au plus près des exigences de son peuple. N'oublies pas Marine, c'est avant tout, un homme d'affaires qui agit comme un homme d'affaires désireux de plaire à sa clientèle. S'il estime que 60% des citoyens ne veulent pas voir une burqa ou un niqab, alors il répondra aux exigences de la majorité. C'est bien cela... la démocratie ? N'est-ce pas la majorité qui l'emporte ?. Tous les grands hommes d'affaires, bons ou mauvais ont les politiques à leurs pieds, mais les politiques mauvais ou bons, ont rarement les hommes d'affaires à leurs pieds.

Aujourd'hui, tu affirme "Si j'étais Américaine, je voterais tout, sauf Hillary Clinton''. Selon ton idéologie plus ou moins claire, il ne reste plus que Trump. Mais bon, tu as compris que Clinton derrière son combat faussement féministe, se cache une va-t-en-guerre furieuse. C'est déjà, ça !

En Décembre, tu affirmais l'inverse. "Je ne suis pas américaine, je ne suis pas Nicolas Sarkozy. Je défends tous les Français, quelle que soit leur origine, quelle que soit leur religion ",expliquais tu, en refusant toute comparaison avec le virulent et méchant Donald Trump. Sauf que contrairement à toi Marine, il n'est pas versatile et ne fermera jamais les portes de son pays. Il sera juste un peu plus exigeant sur le nombre, la provenance, et les conditions d'entrée.Tout comme toi, Marine !

Mais qu'importe, désormais, Marine, qui sent le vent tourner, accepte enfin de se positionner et de suivre son parti qui lui pèse tant et dont elle aimerait bien se passer comme Mélanchon. Elle est donc, contre Hillary Clinton. Pour elle c'est claire, Clinton "incarne tout ce que les Etats-Unis ont pu construire et exporter de néfaste dans le monde en termes de modèle économique, de choix internationaux...", Nous assure-t-elle. Par ailleurs, je ne suis pas certaine que Marine soit un modèle non plus, surtout en ce qui concerne les affaires et ses alliances sionistes qui lui fait comprendre qu'elle n'était pas de leur bande ou comme le dit si bien Ségolène Royale ''de la famille'' qui croît encore que les peuples sont des bandes de sales mioches qui n'ont qu'un rêve ; ruiner leur joli conte de fée.

S'agissant de Donald Trump, "il faut analyser sa percée à l'aune de ce qu'est la politique américaine: s'il apparaît comme étant une espèce d'extraterrestre, c'est précisément parce qu'il évolue dans un système totalement cadenassé", se plaît à dire notre Marine nationale qui croit qu'un milliardaire évolue dans en milieu verrouillé.
Mais non Marine, il ne suffit pas d'être un oiseau rare dans une cage verrouillée pour attirer l'attention, faut il encore cesser de plaire aux lobbys, de faire du clientélisme et de blanchir son fric. Il faut rester soi même et ne pas avoir peur des mots et des vérités qui fâchent, choisir un but et si tenir contre vents et marées.

De plus Marine, tu sais très bien, ce qui se passe au Kosovo, tout comme ton entourage, où alors vous êtes tous une bande d'autruches pour qui lever la tête demande un gros effort. Pourquoi ne t'étais tu jamais élevée contre cette présence odieuse ? Toi, qui dis vouloir protéger les Français qu'ils soient ou non d'origine. Toi, qui te veux un jour, Jeanne d'Arc, et le lendemain te voilà épuisée de ne pas avoir assez lutter pour avoir évitées les barricades !

Comme d'autres cadres du FN avant elle, Marine Le Pen tire plusieurs leçons de la campagne du milliardaire iconoclaste avec une pointe de jalousie et d'envie non dissimulées. "Au-delà de son aspect fantasque, ce qui plaît aux Américains, c'est qu'il est un homme libre: à l'égard de Wall Street, des marchés et des lobbies financiers et même de son propre parti...". Jalouse ! Et oui, l'argent peut effectivement rendre certaines personnes libres de toute contrainte, mais pour cela il faut savoir le gagner et surtout, il faut savoir le faire fructifier, ce qui n'est pas donner à tout le monde. Et oui Marine, quant on veut s'emparer du pouvoir, accepter des financements occultes et même s'il est le nerf de la guerre, tu sais que l'argent rends fou et que, l'on en veut toujours plus. Parfois on perds son âme, on se vent au plus offrant, et il brûle souvent les mains, surtout quant ce n'est pas le sien !. N'est-ce pas Marine ? .
Ce qui n'est pas le cas de Trump ; même les paradis fiscaux, il ne sait pas ce que c'est, et, pourtant ses détracteurs ont tout essayé, convaincus qu'il était listé au Panama. Chou blanc, c'est con ! Ce qui n'est pas ton cas ni celui de Clinton. Vous avez au moins un point commun. Mais dans son cas, trahir, soudoyer la police, graisser quelques pattes, voler son peuple qu'elle aime tant, cela ne la dérange pas. Elle se dit blanche comme neige !. C'est d'ailleurs, grâce à Trump, ce qui lui vaut aujourd'hui, son surnom ''Blanche Neige ''. Et toi Marine, es-tu aussi, blanche comme neige ?. Je te dis ça, parce que Trump à la liste des Panama Papers, où figurent la majorité des rigolos de l'UE. Tu sais Marine, cette bande de rats, comme les a si bien nommée Trump.

DSK AIME TROP LES FEMMES ET TRUMP LES AIME PAS ASSEZ
Trump ne cherche à plaire ni son parti ni a quiconque, il agit se moquant bien de ce que l'on pense de lui ou de ses remarques aussi blessante soit elle. Il sait que la majorité des Républicains n'ont cessé de faire la fine bouche et pourtant ils le suivent parce qu'il parle ouvertement et, depuis 40 ans qu'ils le côtoient, ils connaissent bien l'homme d'affaires et le personnage déjanté. Bien des femmes qui étaient scandalisées sont devenues ses plus fidèles fans pour avoir pris conscience d'elles mêmes et qu'il n'est pas misogyne, juste en colère qu'elles se laissent aller, ne ressemblant plus à rien.
'' Devenue indifférente, j'avais perdu toute dignité. Rien que pour ça, je lui suis reconnaissante ! ''. Tu vois Marine, il a déjà gagné sa place au Paradis.

Si DSK aime trop les femmes, il semblerait que Trump ne les aime pas assez. Il faudrait tout de même savoir les nanas !
Il faut être franc, les femmes qui s'empiffrent, qui débordent de graisse et qui manquent d'un minimum de culture, on ne peut pas dire qu'elles sont agréables à regarder ou à côtoyer, surtout aux Etats-Unis où la minceur n'est pas trop leur préoccupation majeur. Surtout lorsque l'on a un canon pour épouse. De quoi vous mettre en boule et de vous foutre le cafard.
Par ailleurs, Trump sait très bien que de faire ami avec une femme ou d'être trop attentionné, pourrait lui coûter cher. Mieux vaut les tenir éloigné, c'est plus prudent. Il n'ignore pas ce qui est arrivé à des hommes trop en vue qui se sont fait piéger comme des débutants ou qui se sont retrouvés dans des sales affaires falsifiées, faute de précaution.

Mais toutes les femmes n'ont pas reçu ni compris les messages. Au Congrès dernièrement 100 idiotes se sont affichées nues pour lutter contre la prétendue misogynie de Trump. Si Trump haïssait les femmes, ils ne les épouserait pas ! Méfiant, il n'en aime pas moins, les femmes élégantes matures et intelligentes.
Ce qui n'est pas le cas de ce lot de femmes a qui, l'élégance, la dignité et l'intelligence font visiblement défaut. Bref, elles ont affiché sur le Web, leur exploit aussi ridicule que déplacé qui a eu au moins, pour effet d'amuser la galerie. C'est vrai qu'avec un troupeau pareil et, en chaleur, même Trump n'hésiterait pas à devenir homo. Avec DSK, c'est moins sûre !

Nous voulons tous à la tête de nos vaisseaux, un homme droit, incorruptible, franc, qui pense avant tout à son pays, qu'à sa petite carrière, à son carnet d'adresses bien choisies pour se protéger des mauvais jours, et à sa retraite au soleil dans un paradis fiscal.
Marine, j'en profite que tu sois au bout de ma plume, pour te demander, est-ce que tu crois vraiment que tu fais le poids face au système que tu dis ''verrouillé'' ? Parce que tes effets de manches manquent de puissance et de panache.

Mais il faut aussi être très forte, pour savoir où sont ses limites après s'être remise en question et, pour comprendre que la liberté est un droit dont on ne peut priver ceux qui vous ont permis de devenir justement libre financièrement. C'est ce que veux faire Donald Trump, rendre ce qu'on lui a donné. Et tant pis, si le peuple est sourd et ne veut voir ce qu'il a envie de voir : on ne peut pas plaire à tout le monde ni sauver les gens malgré eux . Mais le fait d'avoir essayé, lui aura permis, quoi qu'il arrive, de payer moralement sa dette. Alors, il saura qu'il vraiment...LIBRE.

Sans rancune. Amicalement
Jessie