CATEGORIES

mercredi 27 juillet 2016

LES BRACELETS ELECTRONIQUE DOIT ETRE RÉSERVÉS QUE POUR DES DÉLITS MINEURS


Daech a revendiqué l'attaque contre l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray. L'attaque contre l'église a été menée par deux "soldats de l’État islamique".
Selon les dernières informations, l'un des deux assaillants était placé sous bracelet électronique et avait une permission de sortie 8h30-12h30.
Ce jeune Français avait été incarcéré une semaine en Suisse. Mis en examen pour ''association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste'', il avait été extradé vers la France.
Ce triste individu avait tenté de rallier Daech en Syrie à deux reprises, d’abord via Munich – mais sans succès –, puis via Genève. Emprisonné pendant un an France, il est sorti de prison en Mars. Depuis quatre mois, il portait un bracelet électronique. Voilà encore une bavure ! Mettre sous bracelet électronique un mec en lien avec le terrorisme et qui fut extradé par la justice d'un pays étranger, est un acte irresponsable de la justice. Le bracelet doit être prévu uniquement pour des délits mineurs liés a l'alcoolisme, une bagarre, excès de vitesse,...à condition qu'il ne soit pas fiché ni fait l'objet d'une incarcération. A qui doit on dire merci ? A la mère Taubira qui a saboté nos lois, parce que cette andouille voulait que ces braves bêtes s’intègrent dans la société et bien elle peut se targuer d'avoir eu des idées de génie, la société l'a désintégré.

Quant au discours théâtrale de Valls, celui-ci dissimule une bavure policière, il savait au même titre que Caseneuve, que cette église était ciblée au même titre que celles de Villejuif où ils auraient éviter le pire grâce à une liste oublié chez un terroriste. Mais apparemment, celle de ce vieux prêtre à été oubliée. Pourquoi ? C'était trop loin ? Saint-Etienne-du-Rouvray cela ne leur parlait pas, ce n'était pas sérieux ? Un vieux prêtre ne compte pas, tout comme en 1789 ? Où avait-on prévu de s'en servir pour justement diviser les Français ?

Valls qui croit voir quelque chose : "En s'attaquant à un prêtre, à l’église catholique, on voit bien quel est l'objectif: jeter les Français les uns contre les autres, s'attaquer à une religion pour provoquer une guerre de religions. Cette guerre intérieure, en notre sein, mettra du temps " . C'est le moins que l'on puisse dire avec un tel gouvernement qui a diviser nos services de renseignements qui sont incapables de communiquer faute de savoir qui fait quoi, et après avoir revu à la baisse toutes nos lois, pour mieux régner, cela effectivement risque de prendre du temps. C'est pas une guerre de religion qui risque de se déclencher, c'est la colère des français face à un gouvernement devenu illégitime. Point ! C'est en tout cas, ce que moi, je vois !

S'ils continuent à nous ressasser leurs âneries, pour cacher leurs déficiences qui se multiplient, nous pouvons être certains que l'on va encore compter nos morts, avant qu'ils soient enfin virés du gouvernement. Le côté positif, les prisons seront moins surpeuplées. Autre constatation, ces criminelles sont toujours abattus sur le champs ; dites moi qu'elle différence il y a avec la peine de mort ? C'est plus rapide et, moins coûteux ?