CATEGORIES

dimanche 31 juillet 2016

LE FLNC DE NOUVEAU SE FAIT ENTENDRE ET ATTEND PARIS ET DAECH DE PIED FERME




FLNC ! Quatre lettres qui depuis 1968 n'ont cessé d'exister et, d'énerver plusieurs gouvernements depuis le départ de De Gaule.
Le FLNC du 22-10 est né le 5 mai 1976 : naissance du Front de libération nationale de la Corse (FLNC). Il renaît de ses cendres tel le phénix, et leur retour est plus retentissant que n'importe quel attentat nationaliste. Les hors-la-loi d'hier, sont aujourd'hui "salués", et "encensés" par les Corses insulaires et ceux de l’hexagone. Si hier, ils ne comprenaient pas leur combat, aujourd'hui, ils en ont une petite idée. Reste à savoir si comme de gros bourrins, ils ne vont pas tout simplement se tromper de cible en mettant tous les musulmans dans le même panier, pour ne rien comprendre au manège de certains gouvernements véreux : Etats-Unis, France, Allemagne, Arabie saoudite, Israël, Angleterre,...qui ont fait alliance avec tous les djihadistes qu'ils soient étiquetés Daech, Al Nostra, Boko Haram, Al Qaïda,..

Le seul groupe révolutionnaire qui depuis 40 ans lutte pour l'indépendance de la Corse. Le FLNC, c'est toute une histoire qui a jalonné ma jeunesse, lorsque je séjournais entre Toulon et la Corse. Alors, vous pensez bien que les mercenaires de Daech ou d'Al Nostra, armés par Washington et Paris, ne font pas le poids devant un demi-siècle d'expérience et d'histoires. Derrière eux, il n'y a pas la CIA ni l'OTAN pour attiser les braises, pour ensuite, tirer les châtaignes du feu. Avec le FLNC, on sait à qui nous avons vraiment à faire. Ils savent également qui tirent les ficelles. Leur communiqué sur ce point est clair.

FLNC /22-10 avait annoncé au Printemps, son engagement dans un processus de démilitarisation, pour permettre à la nouvelle assemblée de Corse, dirigée par les nationalistes, de gérer sereinement cette mandature. Afin que Hollande et Valls cessent de les accuser d'être à l'origine des troubles.
Mais, l'organisation méfiante avait été claire : ''La cessation des actions militaires ne signifie pas le dépôt des armes''.
Son combat avait permis d’enrayer la bétonisation anarchique des côtes Corse, et de casser une spirale spéculative effrénée autour de l'immobilier faisant le jeu d' organisations mafieuses et corrompues. Ce fut difficile de faire comprendre à tout ce beau monde que les lois doivent être respectées par tous et, que la Corse n'était pas une île réservée aux VIP et à leurs petits trafics. Aujourd'hui, il faut résider au moins 5 ans, pour devenir propriétaire résident sur l'île. Quant on veut on peut, même si parfois, il faut frapper fort !

L'organisation nationaliste maintient toutefois ses revendications. Celle-ci souhaite toujours "l’instauration d’une citoyenneté Corse qui doit permettre une véritable ''corsisation'' des emplois en favorisant l’emploi local à compétences égales. Car là encore, les inégalités font loi.
Réaffirmant que les Corses n’ont pas vocation à devenir un peuple sans terre ni minoritaire dans leur propre pays, qui aurait pour seule alternative l’exil, ou la soumission à des étrangers fortunés qui rêvent de s'emparer de l'île et de la dénaturer. Comme ce fut le cas dans un lointain passé.
Le FLNC avait également appelé les élus insulaires à prendre son relais pour aider à l'instauration d'un nouveau statut négocié avec l'Etat français, ainsi que le règlement pour la question des 19 prisonniers politiques.




LES PRISONNIERS POLITIQUES DU FLNC
Pierre Paoli N°Ecrou 42656 cell 127c : 63 ans, né le 19 mai 1952, écroué le 19 -02-2015, en détention provisoire
Alessandri Pierre n°écrou 11922 G :56 ans, Interpellé le 22 -5- 1999, condamné à Perpétuité le 1-07- 2003
Contadini Paul- André n°écrou 9513 34 ans, Interpellé le 12/12/ 2012, condamné à 4 ans de prison le 13-05- 2014.
Pittilloni jean marie : 28 ans, Interpellé en 2008, incarcéré le 25-04- 2008, condamné à 12 ans de prison le 3-07-2012, 
Andreani Sampieru n°écrou 9288 : 30 ans, Interpellé le 15 -04-2011, condamné à 8 ans de prison le 3-07- 2014
Nasica joseph n°écrou 9035 : 35 ans, Interpellé en avril 2008, incarcéré le 25-04- 2008, condamné à 12 ans de prison le 3 -07- 2012
Istria Paul n°écrou 8124 : 57 ans, Interpellé le 7-07- 2008, condamné à 12 ans de prison le 3-07- 2012
Maranelli Didier n°écrou 7415 58 ans, Interpellé le 2-05 1999, condamné à 25 ans de prison  le 11 juillet 2003.
Santoni Charles n°écrou7233 : 52 ans, Interpellé en avril 1996, condamné à 28 ans de réclusion criminelle le 25 novembre 1999,  libérable en 2019

Battini Nicolas n°écrou 83886 21 ans, interpellé le 27 mai 2013, en préventive, né en 1994
Jean Jacques Pozzo Di Borgo n°976855 : 37 ans, interpellé le 6-10-2014, incarcéré le 10-10 2014, en préventive
Peru Emmanuel 32950 34 ans, Interpellé le 23 novembre 2013, en préventive
Antoine PES N°écrou 57860 interpellé en octobre 2015, incarcéré, en préventive
Garcia­ Tomasi Cyril n°écrou 54587 :28 ans, Interpellé le 23-11-2013, en préventive.
Ceccaldi Xavier n°écrou 407956 : 30 ans, Interpellé le 23 -11-2013, en préventive,
SUSINI LAURENT n°écrou 407955 : 27 ans, Interpellé le 23 -11-2013, en préventive
Ganu Marc n°écrou 13001 : 47 ans, Interpellé le 23-11- 2013, en préventive
Courbey Cedric  Écrou 16024 : 41 ans, Interpellé le 4-04- 2014, en préventive
Cesari Jean Pascal écrou 975031 : 61 ans, Interpellé le 6 -06- 2014, en préventive. Assigné à résidence le 26 -09- 2015
Tomasini Stefanu,  Numéro d’écrou 969069 : 20 ans, Cellule 264, interpellé le 27-05- 2013, en préventive, libéré sous contrôle judiciaire le 12-02- 2016 et assigné à résidence



LE COMMUNIQUE DU FLNC
Dans un communiqué, le groupe FLNC /22-10, a déclaré que " toute attaque contre notre peuple connaîtra de notre part une réponse déterminée, sans aucun état d'âme ".
Sur ce point, mieux vaut les croire, ils n'ont jamais raté leur cible !

Il a également averti le gouvernement Français, que si une tragédie se produisait en Corse, il en assumerait toutes les conséquences, car il n'ignore pas qui sont les radicaux islamistes en Corse... Voilà qui est intéressant !. Ce qui veut dire que les radicaux sont fichés et se promènent en toute liberté sur le sol Corse avec la bénédiction de Paris. Et donc, le gouvernement aura du mal à se trouver des excuses pour dissimuler ses manquements et son incompétence, ou pour leur faire prendre des vessies pour des lanternes.

Le FLNC /22-10, lui rappelle qu'il est responsable de la situation actuelle au Proche-Orient et, qu'il faudra bien que la France cesse d' intervenir militairement à l'étranger, et à donner des leçons de démocratie à la Terre entière, si elle veut éviter que les conflits qu'elle sème à travers le monde ne lui reviennent comme un boomerang sur son sol. Autrement dit, en pleine gueule !. Autant les prendre au sérieux, car en un demi-siècle, ils ont largement prouvé de quoi ils étaient capables et, personne n'a réussi à les faire taire.

Les militants ont également annoncé qu'ils avaient déjoué une attaque terroriste sur l'île en Juin dernier, laquelle devait être perpétuée dans un lieu public. Le but des salafistes est d'installer en Corse un régime islamique que les Corses n'accepterons jamais et, pour cela ils sont prêts à les recevoir comme il se doit ! .

De plus, le FLNC a appelé tous les musulmans de Corse à prendre position rapidement, et à dénoncer les salafistes ou islamistes radicaux et de signaler les dérives chez des jeunes désœuvrés tentés par la radicalisation et de commettre l'irréparable, et de ne pas afficher de signes religieux ostentatoires. Genre kipa, hijab, niqab et autres signes qui agressent les autochtones !.

" Si l'Etat islamique mène des actions sur notre sol, ce n'est qu'ensemble que nous gagnerons ! " Ont fait savoir les dissidents Corses qui appellent à la vigilance et au calme face à la barbarie. Ils rappellent aussi aux apprentis sorciers en quêtes d'idéal, que leur organisation n' est pas un refuge pour de jeunes coqs frustrés et xénophobe, à l'idéologie fasciste .

L'avertissement des militants fait suite aux discours des politiciens en quête d'un programme qui séduirait des électeurs en quête d'un héros, et de celui du chef de la sécurité intérieure (DGSI) Patrick Calvar, qui n'ont cessé de prêcher en demi teinte, l'éventualité d'une guerre civile en France contre les musulmans, mais aussi entre Français de gauche et de droite, entre cons et moins cons, entre jeunes et vieux cons... Discours nauséabonds et manipulateurs.

Chaque ville doit éviter ce genre de propagande et, faire comme les Corses. Que tous les religieux, montrent pattes blanches, les Français aussi veulent savoir qui vous êtes et, à quel jeu vous jouez sur nos terres ! . C'est curieux, tout d'un coup, cela me rajeunie, je me sent terriblement Corse !

LES EXIGENCES DES CORSES
Les présidents nationalistes de l’exécutif de la Collectivité territoriale de Corse et celui de l’assemblée, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, doivent soumettre à l' Assemblée, une résolution demandant à l’Etat, de fermer les lieux de culte musulman constituant des foyers d’influence salafiste, d’expulser les imams fondamentalistes, et de renforcer la sécurité sur les sites très fréquentés.


L'ASSOCIATION CORSE-ISRAËL 
Cette association Corse endoctrinée, ne cesse de répéter aux habitants qu'ils se doivent de soutenir Israël... bien sûr !
Cette association s'appuie sur un discours de Netanyahu, qui avait exposé les différentes méthodes mises en œuvre par le Hamas (organisation salafistes occupant Gaza) en prenant soin d'éviter de citer toutes les bavures que pratique Israël, envers le peuple Palestinien, faisant ainsi, d'une pierre deux coups. En attirant l'attention sur le fait que le Hamas ''utiliserait les civils comme boucliers humains, en les empêchant de sortir de leurs domiciles - ce qui n'a aucun sens; généralement les boucliers ont les place devant soi et non en sécurité -, n'hésitant pas à dire '' alors qu'Israël prévient les Palestiniens de quitter leurs maisons par sécurité, pour être obligé de bombarder Gaza ''. Voilà ce que l'association se plaît à croire ne se rendant pas compte qu'ils ne sont que des pions servant l'idéologie de leur champion.

Alors qu'un document de l'UNRWA, agence onusienne chargée de l'assistance et de la protection des réfugiés Palestiniens condamne les agissements terroristes d'Israël. Mais pour ces adhérents au QI limité, la vérité est détenue uniquement par Israël.  Ils tiennent un discours si ahurissant, qu'un jour, ils finiront vraiment par s'attirer des ennuis.

Voilà ce que ces adhérents prônent comme étant une vérité : « Le début des hostilités a éclaté suite au rapt et à l'exécution de trois jeunes israéliens , acte qui est imputé au Hamas (faux, le Hamas a toujours démenti et regretté que ce ne soit pas eux !). À cela s'ajoute la construction de tunnels sous-terrains visant à entrer en Israël, en vue d'y mener des attaques terroristes, et construit avec des fonds provenant d'Israël, initialement destinés à bâtir des écoles et des hôpitaux dans la bande de Gaza ( Faux !).
Il s'agit donc d'une violation du droit international et chaque état est en droit d'assurer sa défense ( Sauf qu'Israél n'est pas un Etat reconnu !). Cependant, et cela n'a pas été assez rapporté, Israël avait accepté un cessez-le-feu, rejeté une première fois pas le Hamas, ainsi qu'une trêve humanitaire proposée par l'ONU, qu'ils ont de nouveau refusé. Il convient donc d'arrêter de diaboliser Israël et de ne pas oublier de mettre des nuances dans ce genre de conflits.'' Là encore, tout est faux !

Il y a pire encore : L'association souhaite permettre à la population corse de mieux comprendre le conflit entre le monde arabe et Israël, tout en poursuivant son combat contre l'antisémitisme. Vu le niveau de leurs connaissances, les Corses auront une page d'histoire falsifiée. Pas facile de leur faire entrer la vérité dans la caboche !

La perle de leur discours : l'association s'interroge aussi sur le peu de mobilisation engagée, pour dénoncer la pratique de la charia qui serait actuellement imposée dans la bande de Gaza. '' Ce qui se passe actuellement réveille les consciences, on sent que l'on est à un virage de l'histoire, et nous aspirons à la paix !'', termine Nicolas Antonelli, le naïf qui rêve de voir le confit prendre fin, sans se douter que les vainqueurs ne sont pas toujours ceux que l'on croit. 




Le communiqué ne fait pas moins de 6 pages qui a amené  le FLNC à prendre position.
''Jamais,nous n'avons connu un tel chaos sur le plan économique, social, de la violence, de la drogue, etc. Le mouvement clandestin estime que les élus traditionnels,pour la plupart spectateurs ou complices ont créé cette situation en partenariat avec l'état français en instaurant le clientélisme, le népotisme et la concussion comme socle de leur pouvoir politique. La France, qui nie ses responsabilités dans ce chaos qu'elle a créé et pratique des manipulations de barbouzes,encourageant la délation et la voyoucratie. Tous les coups permis, ont été expérimentés par un état colonisateur ''.

Le FLNC dénonce les multiples violences et des assassinats obscures qui ne sont toujours pas réglés et qui semblent prendre de l'ampleur sur l'île, poussant les Corses à quitter le pays.
Soit l'état français prend la mesure de l'effet désastreux de sa gestion de la Corse depuis plus de 200 ans, soit il poursuit son rôle actif dans la destruction du peuple Corse. Dans ce cas, ils reprendront les armes pour que la France reconnaisse leurs droits nationaux....etc.

Ce document est intervenu, alors que, Manuel Valls, dont ils n'apprécient pas du tout l'attitude arrogante et insultante, était en visite sur l'île. Et ceci particulièrement, depuis que celui-ci leur a avoué que le gouvernement avait jadis utilisé le grand banditisme pour éliminer le FLNC, comme aujourd'hui, pour éliminer Bachar Al Assad. Autant dire que cet aveux irréfléchi, mais révélateur, n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Le FLNC a informé l'Etat que désormais, quoi qu'il arrive, il sera l'unique responsable des actions à venir.

Il a dénoncé également l'Etat mafieux et corrompu, ainsi que la prolifération de la drogue qui, depuis peu, sévit sur l'île. Il dénonce également le comportement des politiques qui ne réagissent pas ; complices ou spectateurs au choix !

EN CORSE LES SALAFISTES FONT LEUR MARCHE
Les ''barbus" viennent récolter des fonds auprès des musulmans, et prêchent dans des quartiers sensibles à Ajaccio, comme aux Cannes ou à Saint-Jean pour endoctriner des jeunes. Les autres symptômes ; au-delà des barbes et des voiles qui fleurissent sur l'île depuis 5 ans, des commerçants musulmans nés à Ajaccio se sont radicalisés, après un séjour au bled. Ce qui prouvent que le Web n'est pas entièrement le coupable à abattre. Alors, faut-il empêcher tout le monde d'aller au Maghreb, en Afrique et au Moyen Orient ?