CATEGORIES

dimanche 24 juillet 2016

ERDOGAN DURCI LE RÉGIME ET ISLAMISE LE PAYS DOUCEMENT MAIS SUREMENT

Je suis toutes les élucubrations d'Erdogan le magnifique et la tournure que prennent les événements ne font que confirmer ce que j'ai toujours dit depuis des mois. Erdogan se veut monarque, le sultan suprême obéis au doigt et à l'oeil. Ce qui n'est pas pour déplaire à tous les accrocs du Wahhabisme. Une religion qui permet de tuer même les musulmans qui n’adhèrent pas à leur vision du monde est une aubaine et, où les femmes sont reléguées au fond de la cuisine, pour ces tordus déviants, ce n'est que du bonheur.
J'ai écouté le discours de Bachar sur le sujet, et je suis d'accord avec son analyse, pour avoir vu depuis longtemps le jeu d'Erdogan du fait de son intolérance aux critiques et de ses exigences insensées,... Le coup d'Etat était une chance inespérée. De cet échec, il a décidé d'en faire une force. L'épuration réalisée ces derniers jours concernant des milliers d'intellectuels, tous horizons confondus, opposants ou non au régime est une preuve irréfutable qu'une dictature se met en place étape par étape. Avec le temps des Turcs pacifistes vont comprendre leur douleur. La liberté d'expression est désormais interdite.
La dissolution de milliers d’organisations privées, dont 1043 établissements d’enseignement, 15 universités, 1229 associations et fondations, 19 syndicats, est en cour.
Les enfants apprendront le Coran et rien que le Coran. Pour les étudiants universitaires, qu'une solution se soumettre ou quitter le pays. 
Parmi les nouvelles mesures, les conversations entre les suspects et leurs avocats pourront être enregistrées sous conditions. 
Chaque fois que l'UE et les Etats-Unis ramèneront leur fraise ou joueront les moralisateurs, il durcira le régime et le radicalisera. Mais, je crois qu'il est déjà trop tard pour stopper cette folie qui le ronge et l'envahie.

Pour Bachar Al Assad, '' le président Erdogan profite de la tentative de coup d'Etat perpétrée dans son pays pour mettre en place en Turquie le projet radical de l'organisation islamiste des Frères musulmans. Les démarches entreprises par Erdogan et son entourage à la suite du putsch prouvent qu'ils servent les intérêts des extrémistes. Erdogan a renvoyé 2700 juges, 1500 professeurs, 15000 enseignants. Quel rapport ont-ils avec le coup d'Etat militaire? Ceci signifie qu'il profite du putsch pour exécuter l'ordre du jour des islamistes, qui est l'isolement de la société civile . "la victoire définitive des islamistes radicaux représentera une menace pour tous les pays de la région, y compris la Syrie. Nous ne nous ingérons pas et ne ferons pas l'erreur de dire qu'Erdogan doit partir ou rester. C'est une affaire turque et c'est au peuple turc d'en décider ", a souligné Bachard. Al Assad.
Depuis le début de la révolte en Syrie, Ankara a pris le parti des djihadistes en les finançant par l'achat du pétrole volé en Irak et en Syrie, et a sommé, à plusieurs reprises, le président syrien de quitter le pouvoir. Plus Erdogan sera proche du pouvoir absolu, plus il sera difficile pour ses opposants de le combattre démocratiquement, toute démarche des opposants pouvant être jugées de complotisme et donc considérée illégale. Les opposants risqueront de se retrouver en prison dés la moindre contestation. Il va profiter de l'esprit religieux qui règne suite au putsch, pour régner en maître absolu.

Amnesty International a fait part de ses craintes en disant que l’état d’urgence pourrait servir de ''prétexte aux autorités pour étendre la durée de garde à vue qui est actuellement de quatre jours''.

En Allemagne : Les Turcs se déchirent entre les Pro et les Anti-Erdogan. L'Allemagne et la France n'ont qu'à faire leur boulot et renvoyer les Pro auprès de leur sultan, après tout, des milliers d'emplois sont désormais libres.