CATEGORIES

lundi 25 juillet 2016

DAECH BIEN AU CHAUD AU KOSOVO A L'OMBRE DE L'OTAN



Deux djihadistes ont menacé la France et particulièrement Hollande dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, en provenance d'Irak. Mais cette fois, la ville est désignée. Marseille est directement visée.
Sur la vidéo, deux terroristes européens menacent ouvertement la France de nouvelles attaques meurtrières. Ils se tiennent derrière deux hommes agenouillés, menaçant de les égorger avec un couteau en demandant à Hollande
"Regarde bien cette scène François Hollande, elle va bientôt arriver sur tes propres citoyens dans les rues de Paris, dans les rues de Marseille et, dans les rues de Nice".
C'est la première fois que Marseille est clairement citée et apparaît comme étant la première cible des terroristes.
Et pour être certain que François Hollande et les villes ciblées aient bien reçu le message, ils ont décapité les deux hommes face à la caméra.

DAECH ENTRE KOSOVO ET ALBANIE
Ne cherchons plus d'où viennent les djihadistes, ils sont bel et bien dans le fruit, au cœur de l'Europe et, l'UE est parfaitement au courant et, ne semble pas s'en étonner.
Comme l'a si bien dit Trump, un vrai nid à rats !. On nous ment sans vergogne et les peuples gobent leurs salades. Que font-ils en Libye, en Syrie et en Irak qui d'ailleurs, n'apprécie pas non plus leur ingérence.
Mieux l'OTAN ne peut les ignorer, ils sont proches de leurs centres d’entraînements. Pourquoi l'UE laisse pulluler en Europe des centaines de djihadistes en toute impunité ? Quel est le but de toute cette mascarade ? On comprends mieux pourquoi des innocents sont massacrés. On comprends mieux la présence d'Albanais Kosovars en quête d'humains ou de chair à canon, auprès du tueur de Nice et, les 100 mille euros en dépôt chez ses parents !. C'est le prix pour mener des massacres par des cerveaux dérangés. Un prix qui fait tourner les têtes creuses et les ventres vides. Et le gouvernement est au courant, il le sait !




LA PROVENANCE DU MAL
Un lanceur d'alerte a révélé que 5 centres d’entraînements djihadistes liés à Daech sont opérationnels au Kosovo, en plein cœur de l'Europe. Qui plus est, 27 enfants de moins de 15 ans y suivent un entraînement intensif, et ce, avec la bénédiction de leurs parents attentionnés.
Un fief de Daech en pleine Europe?
Ce fief qui est composé de 70 familles albanaises du Kosovo sans travail et dans la misère, ont rejoint cette organisation terroriste. En outre, 314 Albanais kosovares, dont 38 femmes, luttent dans les rangs des terroristes en Syrie et en Irak. Mourir de faim à cause d'une Europe pourrie, ou mourir en massacrant tous ceux qu'ils croient non sans raison, responsables, pour 100000 euros, le choix et vite fait. Et le vivier à ce prix là est inépuisable. Pour que cesse cette escalade , il faudra détruire l'UE, couper la tête du serpent.

DEPUIS 2013, DAECH EST AU KOSOVO
Dans les années 1990, les territoires frontaliers avec l'Albanie, la Macédoine et le Monténégro abritaient des camps d'entraînement de combattants de l'Armée de libération du Kosovo. Aujourd'hui, ces camps sont utilisés pour former des djihadistes de Daech, dont les membres sont recrutés parmi les jeunes désœuvrés Kosovars. Et quoique Western Balkans Security Issues ait tiré la sonnette d'alarme dès 2013, les autorités locales guère pressées de le faire savoir, ont reconnu l'existence de cette organisation qu'en 2014, soit plus d'un an après. Le temps nécessaire de pourrir la planète.

Le lanceur d'alerte affirme que l'enrôlement se fait en deux étapes. Avant de rejoindre les camps, les futurs djihadistes passent par un lavage de cerveau et ce sont des ONG et des écoles islamiques privées qui assument cette mission. Et ce qui l'étonne le plus, c'est le fait qu'il y est de plus en plus de femmes, voir des familles entières qui rejoignent les rangs de Daech. Ces personnes pauvres sont payées pour se battre aux côtés de Daech, c'est ce qui motive les gens à s'engager.
A l'intérieur du pays, on évite d'aborder la question, explique la source. Pourtant, certains médias kosovars sont parvenus à tourner des reportages dans un camp situé aux alentours de la ville de Vitina. Le lanceur d'alerte révèle que la plupart des camps d'entraînement sont situés dans les zones montagneuses difficilement accessibles, situées le long des frontières avec l'Albanie et la Macédoine.



LA CIA A ALERTE L'EUROPE
Quelques centaines d'Allemands sont sous les drapeaux de Daech. Les Allemands sont peu partisans pour mener des attaques terroristes dans leur pays, à la différence des Français qui n'y voient aucune objection.
Il y a un mois, la CIA a averti l'UE que des terroristes étaient présents ou infiltrés en Europe et qu'ils sont les plus à craindre. Et les moyens de Daech en la matière sont encore conséquents, avait prévenu le directeur de la CIA John Brennan.
Le directeur de la CIA informe que la filière de Daech en Libye est l'une des mieux organisées et des plus dangereuses ainsi que celle qui est positionnée au Sinaï, qui est très active en Egypte.
Le groupe reçoit mensuellement des dizaines de millions de dollars, grâce aux impôts collectés auprès des habitants des territoires contrôlés par l'organisation ainsi que par le biais de la vente de pétrole et des objets d'art dont les européens raffolent et abusent.

L'ARABIE SAOUDITE ENDOCTRINE LES KOSOVARS
Allié notoire des Etats-Unis et désormais de la France, l’Arabie saoudite a dépensé des millions de pétrodollars de par le monde pour promouvoir le wahhabisme, une forme déviante et radicale de l’islam sunnite, qui a largement inspiré Daech. Cette idéologie mortifère s’est désormais propagée au sein du Kosovo propagé par les djihadistes présents sur le territoire.
Le Kosovo et la Belgique sont les plus importants fournisseurs en terme de recrues.
Si le Kosovo est dans une telle situation, c’est en grande partie à cause de l’Arabie saoudite, qui a dépensé sans compter pour promouvoir le wahhabisme parmi les jeunes et les personnes vulnérables. ''Le problème est qu’ils ont soutenu des imams qui prêchent la violence'', a déclaré le directeur de la police antiterroriste du Kosovo.




L'OTAN PRÉFÈRE IGNORER LA PRÉSENCE DE DAECH
Les Etats-Unis et l’OTAN ont investi beaucoup d’argent et d’efforts pour arracher la province historique du Kosovo à la Serbie en 2008. On y trouve notamment le camp de Bondsteel, la plus grande base de l’OTAN en Europe, qui est en outre le premier fournisseur d’emploi du pays.
Qu’un territoire aussi fermement contrôlé par les forces occidentales puisse être devenu un des principaux terreaux du terrorisme en dit long sur la collusion existant entre les Etats-Unis, l’OTAN et les groupes takfiristes.

Le Kosovo, note le New York Times, était pourtant naguère connu comme une société tolérante. Depuis des siècles, la majorité musulmane du pays adhérait à l’école hanafite, la plus suivie au sein de l’islam sunnite traditionnel, et comptait de nombreuses confréries soufies. Mais cette tradition a été mise à mal par des imams, formés en Arabie saoudite et payés par de prétendues œuvres de bienfaisance saoudiennes, qui ont commencé à prêcher les conceptions wahhabites de l’islam, qui autorisent le meurtre des musulmans considérés comme hérétiques.

Bien que les Etats-Unis aient prétendu avoir pris des mesures pour réduire l’extrémisme au Kosovo après le 11 septembre, le New York Times remarque que les monarchies du golfe Persique n’ont cessé d’y accroître leurs financements en faveur des franges les plus dures du pays. Ainsi, au moins deux imams radicaux continuent à prêcher à Pristina, et à attirer des foules de jeunes gens.

L'UE RÉCOLTE LES FRUITS QUE LES SAOUDIENS ONT CULTIVE AVEC LEUR BENEDICT ION
Dans l’immédiat, l'UE semble donc condamné à récolter les graines de la discorde que les Saoudiens ont semées en propageant une idéologie sectaire qui, commence à se retourner contre eux.
D’ores et déjà, Daech, tout en bénéficiant des financements du royaume, accuse la monarchie saoudienne de corrompre la pureté du wahhabisme et d'instrumentaliser la religion pour se maintenir au pouvoir. Depuis 2 ans, plus de 22 attaques terroristes ont frappé l'Arabie saoudite, dont de nombreuses furent l’œuvre de Daech, sont-elles les prémices d’une lutte intestine au sein des wahhabites, qui pourrait voir les têtes de la famille royale rouler sous les sabres de leurs petits copains djihadistes ?




DAECH DÉNONCE  SES COMPLICES
Le mois dernier, Daech a fait savoir qui le finançait. Une petite vengeance contre les saoudiens qui bouffent à tous les râteliers. Pour cela, il a eu recours à une projection lumineuse, le drapeau de Daech est apparue sur la façade de l'ambassade saoudienne à Berlin.
De nombreux analystes ont toujours affirmé que Daech était soutenu et sponsorisé par certains pays dont l’Arabie saoudite. Damas, à maintes reprises, a dénoncé l’Arabie saoudite, la Turquie et le Qatar de soutenir financièrement et militairement Daech et ses filiales. Mais cela ne devait pas arranger leurs affaires puisque Hollande lui a remis la croix ''du déshonneur'' pour service rendu. Ils sont complices et ne peuvent prétendre ne rien savoir.

Dame Merkel est obligatoirement au courant ainsi que les 27 pays membres. Une banque saoudienne dans la capitale allemande, qui finance le terrorisme qu'ils disent combattre ce n'est pas banale et ça se voit !

YÉMEN ET ARABIE SAOUDITE, UNE LUTTE A MORT
Actuellement le Yémen ne cesse de riposter face à l'Arabie Saoudite . Depuis plus d'un an, plus de 9600 Yéménites, dont la majorité sont des femmes et des enfants, ont été assassinés. Aujourd'hui, la bataille fait rage entre les yemenites et les Saoudiens. Je souhaite qu'ils réussissent à les anéantir. Daech veut également sa peau et sur ce plan, ils ont ma bénédiction.

L'Arabie saoudite fait alliance avec Israël sur fond de changements régionaux importants.
Cette ouverture saoudienne s'opère sans que les Israéliens n'ait eu besoin de faire la moindre concession dans le processus dit de paix avec les Palestiniens. Les Saoudiens ne s'embarrassent pas de ce genre de considération. Ils utilisent les autres que dans leurs propres intérêts financiers. Les Palestiniens n'ont rien à vendre, les sionistes leur ont tout volé.
Il est clair que Benjamin Netanyahu a réussi un exploit politique. Il peut désormais se vanter auprès de sa tribu en leur disant que d'être anti-palestinien ne constitue en rien un obstacle avec les arabes surtout s'ils sont milliardaires.