CATEGORIES

vendredi 22 juillet 2016

BRUXELLES ACHÈTE LES ÉLEVEURS ET LES INVITE A SE METTRE AU VERT

L'UE continue son jeu de massacre . Rien n'a changé. Le Brexit est déjà un vieux souvenir.
Bruxelles, qui a eu une idée de génie, propose une enveloppe de 500 millions d’euros aux éleveurs pour qu’ils arrêtent de produire du lait et donc de se mettre au vert. Le massacre des éleveurs va commencer. Le lait va augmenter, Vive l'UE !
La faim dans le monde ? L'UE s'en fout ! Elle pense économie, business et pour cela elle incite ses éleveurs à produire moins de lait, afin d’enrayer la chute des cours.Pour cela rien de tel que d'acheter leur bonne volonté. Alors que les volumes augmentent la Commission est prête à payer cher pour réduire la production de 1,4 milliard de litres : elle payera chaque litre de lait non produit entre 11 et 14 centimes, afin que les éleveurs selon l'UE devenue généreuse avec notre propre fric, puissent ''continuer à vivre de leur travail''. En somme, l'UE prévoyante, demande aux éleveurs de prendre 6 mois de vacances ou plus pour lui permettre de gagner plus. Aux éleveurs de profiter du chantage en augmentant le montant de l'enveloppe.
Mais ne soyons pas dupe, il est fort à parier que la production de lait subira une hausse soudaine dans certains pays dit moins riches et moins exigeants prêts à vendre leur litre de lait à un prix qui défiera toute concurrence.
A ce petit jeu d’appauvrissement de la France, suivront probablement les producteurs de viande bovine, puis de céréales dés qu'ils manifesteront la moindre réclamation. Adieu veau, vache, cochon ! . ''Tu vivras désormais selon les règles de l'UE qui a compris que même les hommes se vendent et que pour s'en débarrasser, il suffit d'y mettre le prix ''.

Au cours des 20 dernières années, le monde paysan français a vu disparaître 300.000 exploitations, et je ne parle même pas des emplois indirects, à cause de la concurrence européenne moins gourmande que la paysannerie Française qui doit apprendre à produire moins cher au détriment de la qualité.