CATEGORIES

mercredi 27 juillet 2016

POUR LES RUSSES MÉRITANTS POUTINE OFFRE 30 MILLIONS D'HECTARES AUX BONNES VOLONTÉS




Poutine voit aujourd'hui, sa popularité explosée.Selon le dernier sondage Poutine est soutenu et adulé par 90,5% de son peuple. Un peuple qui dit avoir retrouvé sa fierté après tant d'années de souffrance et d'incertitude. De quoi lui donner des ailes et du baume au cœur pour aller encore plus loin, si des serpents envieux ne lui barrent pas le chemin. Que les vipères nous montrent enfin ce qu'ils savent faire, à part semer la terreur au soleil couchant !
Et vue ce que je lis, vois et entends, Poutine est très loin devant.


UN HOMME D'ACTION AUSSITÔT DIT AUSSITÔT FAIT
Lors d'une visite à l'Extrême-Orient de la Russie, Poutine pris la mesure de la désertification de la région en disant '' si on ne réagit pas, on finira tous par parler chinois !". Aussitôt dit, aussitôt fait ! Pour que ce triste sort n'arrive pas dans son pays, il a décidé d'attribuer gratuitement un hectare à ceux qui acceptent de s'installer selon leur choix au Kamtchatka, en Inaboutie, en Primorié, en Khabarovsk, ou dans les régions de l'Amour, de Magadan et de Sakhaline, ainsi que dans le district autonome des Tchouktches ou encore dans la Région autonome de Birobidjan où vivent les Russo-juifs pacifiques : à chacun sa Jérusalem, et celle-ci, ils ne l'ont pas volé et n'ont ni tuer pour se l'approprier !.



Pour développer la Russie et d'éviter d'être envahie par les chinois en quêtes de territoires abandonnés, Poutine met à disposition des Russe 30 millions d'hectares soit l'équivalent de la moitié de la France.
Voilà la superficie le gouvernement russe offre à ses citoyens afin de résoudre le problème du développement de la région et d'augmenter la population en Extrême-Orient, mais surtout afin de se prémunir contre un éventuel envahissement des chinois en quête permanente de territoires à travers le monde. Entre l'invasion arabe ou chinoise Poutine préfère que son pays reste RUSSE. Une histoire de plus de 1000 ans, une nation, une identité et 1000 douleurs ne se bradent pas au plus offrant ni au premier venu.




Les résultats de cette décision ne se sont pas fait attendre.
Une habitante d'Anadyr (extrémité orientale de la Sibérie, sur la mer de Béring) désireuse de cultiver des plantes, est devenue la première en Russie à avoir reçu son hectare dans le district autonome de Tchoukotka en vertu d'un décret présidentiel approprié.
Trois autres demandes d'attribution de terre gratuite ont été déposées au centre administratif de la Tchoukotka.

Jusqu'au 1er Octobre, seuls les habitants locaux ont droit à un hectare dans la Tchoukotka. A partir du 2 octobre, ce droit sera accordé à tous les habitants de l'Extrême-Orient, et à partir du 1er février 2017, à tous les habitants de la Russie. En vertu d'une loi signée par Vladimir Poutine, chaque habitant du pays peut bénéficier à titre gratuit en Extrême-Orient d'un terrain pendant 5 ans et fournir un rapport d'exploitation. Passé ce délais, les exploitants méritants désireux de s'y installer définitivement, obtiendront gratuitement un titre de propriété et pour les indécis, un bail gratuit de long terme. Si le terrain n'est pas ou mal exploité où si le bénéficiaire a du mal à s'y adapter, il aura l'obligation de le rendre à l’État afin d'en faire profiter un concitoyen plus doué et moins frileux.