CATEGORIES

samedi 7 mai 2016

QUAND LES MEDIAS OCCIDENTAUX ACCUSENT SANS PREUVE LA SYRIE ET LA RUSSIE POUR TROMPER L'OPINION

Jeudi dernier, les médias d'opposition syriens dénoncés le bombardement d’un camp de réfugiés dans une province syrienne qui a fait 30 morts parmi les réfugiés syriens. Certains médias orientaux se sont engouffrés dans la brèche et ont accusé à leur tour d'emblée les militaires syriens et russes d'avoir effectué ces frappes meurtrières. Certainement avec la bénédiction des Saoudiens et de Erdogan qui haïssent Bachar pour n'avoir pas regardé dans la même direction qu'ils le voulaient !!!
Les médias occidentaux, profitant de l'aubaine, ont aussitôt retransmis l'information sans prendre la peine de vérifier la véracité des informations. Ils ont également mis cette attaque sur le dos des armées syriennes et russes. Ce genre d'information manipulée de l'opposition devient récurrente, une manière de tromper l'opinion à leur bénéfice.
En Libye, ce fut aussi l'opposition qui fut à l'origine du désastre soutenue par des médias de tous horizons à la solde de certains gouvernements malveillants, en échange certainement, de quelques subventions confortables.

Les opposants veulent le pouvoir à n'importe quel prix et pour cela tous les moyens sont bons. Quant aux médias occidentaux, ils obéissent aux ordres des Etats, Hollande et Obama en tête, qui sont également dans le coup pour avoir reconnu l'opposition comme légitime, et donc ce genre d'information diffamatoire les arrange bigrement.
Il faut de nouveau diaboliser Bachar en le faisant passer pour un assassin incurable, car trop de citoyens dissidents commencent à se poser des questions, quant aux accusations proférées contre Bachar Al Assad depuis 4 ans. Mais qu'importe, il faut aussi faire d'une pierre deux coups et, ternissant également la réputation de Poutine,qui devient à leurs yeux trop populaire. Par ailleurs, il commence à prendre trop de place sur la scène géopolitique, et à leur faire de l'ombre. Les auteurs de ce fiasco humanitaire, craignent de perdre la partie et donc, la main mise sur les richesses de la Syrie.

Oui, mais voilà, leurs manœuvres posent désormais question et l'on constate qu' ils n'ont pas pensé à tout !
Après enquête, l’Onu affirme qu'il n'existe aucune information fiable capable de confirmer ces accusations. De nombreuses preuves démontrant que la Russie comme la Syrie, ne sont ni à l'origine ni impliqués dans cet attentat.
Première erreur ; l'attaque coïncidait avec le concert que le célèbre orchestre symphonique du théâtre russe Mariinski, donné en leur honneur dans la Cité antique de Palmyre. Le moment choisi pour cette attaque rend donc improbable l'implication de la Russie ou de la Syrie.Aucun avion circulait. Silence oblige !
Deuxième erreur ; la Russie et la Syrie engagent des bombardiers Su-25SM, Su-24М, Su-34 et SU-35S, lors des opérations aériennes. Les frappes de ces avions laissent des marques spécifiques sur le sol, et les photos prises par l'opposition syrienne et occidentales, prouvent que les crevasses laissées au sol ne correspondent aucunement à l'armement Russo-syrien.D'où l'intérêt d'avoir du matériel de haute gamme !!!
Troisième erreur ; les photos de l'opposition montrent également un incendie important qui aurait été provoqué par des obus artisanaux souvent fabriqués et utilisés par les djihadistes. Ce genre d'armement fait maison provoque inévitablement de graves incendies. Par ailleurs, la Russie et la Syrie utilisent uniquement un armement industriel sophistiqué fait sur mesure et aucunement bricolé. Ils ont des moyens que les européens n'ont pas !!
Quatrième erreur ; le ministère russe de la Défense a précisé qu'aucun vol d'aéronefs russes ou d'un autre pays étrangers n'a été effectué dans ce secteur les 4 et 5 Mai . Information confirmée.
Damas et Moscou ont donc démenti ces informations et ces accusations mensongères. Pour la Russie, cette attaque meurtrière condamnable,et ne peut être que l'oeuvre du Front al-Nosra. 
Souvenez-vous, il s'agit curieusement de ces djihadistes que maitre Hollande entretient gracieusement en arme pour détruire Bachar, sans oublier le gaz fourni afin de gazer la population, en lui mettant déjà tout sur le dos. Gazage qui fut démenti par une enquête américaine, mais qui reste encore dans bien des mémoires polluées par la propagande. La prochaine fois, qu'Hollande et ses semblables voudront de nouveau diaboliser Bachar et Poutine, je leur conseille de s'informer sur tous les paramètres afin d'être crédibles auprès des dissidents qui ont pour habitude de d'informer aux quatre coins du monde.
Par ailleurs, c'est ce même mollusque vicieux qui adore s'afficher avec les criminelles de ce monde, qui n'hésite pas à serrer, par la même occasion, en imitant son homologue Sarkozy avec l'opposition libyenne, la paluche des mafieux de l'opposition syrienne, à qui, il croit, probablement,refiler la légion d'honneur pour service rendu, avant que nous le mettions à la porte avec fracas !.
Sur ce point, il a tout faux !. Bachar et Poutine ne lâcheront pas l'affaire et ne permettront à personne de s'emparer de la Syrie et, de priver le peuple syrien de leur patrie.
Ils tiendront bon, jusqu'à ce que les peuples européens fassent le ménage et, choisissent enfin des candidats moins normaux, plus honnêtes et fiables qui penseront avant tout à l'avenir de leurs propres nations et, non à leurs comptes en banque planqués dans les paradis fiscaux et, à leurs petits arrangements mafieux en terre étrangère !