CATEGORIES

dimanche 8 mai 2016

DÉMOCRATIE ? VOUS AVEZ DIT DÉMOCRATIE !

Qu’est-ce qu’une démocratie ? Tout le monde prononce ce mot pour tout et, n'importe quoi. A croire que ce mot, hormis d'être à la mode, est devenu une incantation dés que l'on aborde un problème : ''on est en démocratie ! '', ''ce n'est pas démocratique ! '' …. La démocratie en tant que telle n'existe pas.
Politiquement, elle est liée à l’existence d’une constitution et d’un État de droit. Quant on viole ou bafoue la constitution, elle n'existe plus !
Humainement, elle est liée à la nation et aux électeurs. C'est l’accord entre le peuple et les gouvernants sur un programme déterminé et une ligne de conduite précise. Quant on viole des référendums, là encore, en France, elle n'existe plus !

Sur le plan économique, l’économie de marché règne en maître aujourd’hui, et prime sur tout le reste dans tous les pays dit développés. En affaire, ou sur le plan commercial, la démocratie n'existe pas entre le gouvernement et le peuple. Il n'y a pas de place pour les sentiments ni pour le peuple ni pour les amis, sauf si c'est des ''ami'' faciles à corrompre.
L'UE n'est rien d'autre qu'une vaste organisation qui relie les entreprises, les multinationales entre elles, via des réseaux constitués par des lobbyistes, pour la mise en place de grands projets, de délocalisation, ou de lois au bénéfices des entreprises comme le nouveau code du travail exigé par les entreprises et concocté par Bruxelles, et qui monnaye au passage leurs faveurs.
L'UE n'a pas été créée pour le bien des peuples ou l'amélioration des nations, mais uniquement pour le bien des grandes multinationales qui dictent leurs lois, en pratiquant à l'occasion les menaces et le chantage si un pays refuse ses exigences. Comme par exemple, la menace d'une délocalisation de l'une de leurs entreprises pour un ciel plus clément et moins gourmand, ou la promesse d'un licenciement en masse,... tout est une question de négociation, de marchandage, de compétition. La démocratie n'existe toujours pas. Le peuple n'a pas son mot à dire ni à fourrer son nez dans leurs affaires ni leurs magouilles, où à de rare exception !

''la démocratie, c'est l'idéologie des despotes ! '' Jessie

L'UE n'est rien d'autre qu'une multinationale dont le seul but est le développement du commerce internationale dont l'obsession est d'être plus toujours plus compétitive face aux pays non adhérents ; d'où l'intérêt d'avoir une main d'oeuvre exploitable peu coûteuse, et jetable à souhait, dés la moindre baisse de tension ! . Les migrants n'ont pas été déplacés pour rien. Le stock est prévu. Même si celui-ci déborde !. Ceci pour dire si tout le monde pense au remplacement de la population, moi, je pense au remplacement des salariés !

Quoi qu'il en soit, un pays surtaxé pour avoir perdu ou bradée ses entreprises, comme la France est beaucoup, moins démocratique qu’un pays qui permet à ses citoyens souverains de décider des ventes des bien nationaux, des dépenses de leur nation, ou encore d'exiger la suppression des cumuls des mandats, de réduire la distribution anarchique des subventions, ou de limiter les dépenses d'Etat, dont la France détient le record,... Mais la France est-elle encore un pays souverain digne de ce nom, contrairement à la Suisse et à la Russie ?
Curieusement, le poids des impôts obligatoires est bien plus élevé en France avec 51,8% du PIB, surtout depuis qu'Hollande est au pouvoir. Contrairement aux Etats-Unis (22%), et à la Russie avec ses 21%. Ce qui explique pourquoi, la Russie a le vent en poupe depuis que Poutine est aux commandes, auprès des européens qui ont envie d'autre chose que de payer des factures d'Etat et, d'entretenir la misère ambiante et galopante. L'assistanat, ok ! Mais à petite dose !

Sur le plan juridique, la démocratie est liée au droit. La constitution Russe est proche de la constitution Française avec la même liste, peu ou prou, de libertés fondamentales. Rien ne distingue au niveau du droit, les différents pays développés. La démocratie, si elle doit se fonder sur le droit, ne doit pas pour autant être associée à un pouvoir affaibli. Être un pays démocrate est loin d'être une faiblesse, à condition de ne pas tomber dans une idéologie absurde et décousue.
Sur le plan humain, à savoir si la politique suivie par le gouvernement est celle souhaitée par le peuple Français, il apparaît que la Russie arrive indiscutablement en tête. Dans ce pays, il n’y a pas de rupture d’opinion entre le peuple et l’Etat, contrairement à la France.
 En Europe occidentale, cette rupture existe y compris en Suisse, mais le recours au référendum fait que la politique suivie est imposée par le peuple. La Russie et la Suisse sont les pays les plus démocratiques au monde où la volonté du peuple est réellement respectée.

Dans l’ensemble, l'UE est constituée d'oligarchies,où la classe politique est associée aux technocrates, lobbyistes, aux syndicalistes, le tout sous couvert médiatique largement subventionné, qui impose aux 28 peuples des décisions ou des lois concoctées à Bruxelles, qui sont aussi impopulaires qu'injustifiées, dont les peuples ne veulent absolument pas. Comme par exemple, l'augmentation des impôts, l'absence de sécurité, la réduction des policiers, et des militaires, la révision du code du travail, la réduction des salaires ou des retraites, l'obligation de payer une dette d'Etat à travers un surcroît d'impôts, ou encore l'imposition d'un taux de migrants dont la majorité des pays ne veulent pas, refusant de voir leur pays plonger dans le chaos,.. Choix et décisions made in UE, qui vont à l'encontre des souhaits des électeurs. En cela, la démocratie est tout autant inexistante.

Aux Etats-Unis, il existe une certaine démocratie locale, surtout dans l’Ouest, où la démocratie directe est pratiquée au niveau fédéral et répond vraiment aux attentes des citoyens. Quoi qu'il en soit, si les mots ont encore un sens, la Russie et la Suisse sont aujourd’hui, bien plus démocratiques au vrai sens du terme, qu'aux Etats-Unis et que l’UE ; plus particulièrement en France, qui est le pays le plus mal loti en matière de démocratie directe, et cette nation, qui paraît-il est si riche et si brillante, ne fait pas moins tâche dans le paysage, pour avoir moins de 30% de sa population qui vote, tout en accordant plus ou moins sa confiance au Président élu, lui laissant à l'occasion le champs libre ou de n'en faire qu'à sa tête, plus soumis qu'actif, alors qu'en Suisse et en Russie, plus de 80% de la population vote et, sont derrière leurs dirigeants, lui ravivant la mémoire si nécessaire.

Alors, pourquoi une telle différence ? Le peuple Français est-il une girouette qui ne réfléchit plus, qui choisit son gouvernant sur son physique, sa bonne humeur, ses jolis discours enfarinés souvent incohérents et ses frasques ? Ou est-il aussi inculte que certains le croient pour être incapables d'étudier le parcours des candidats, de vérifier leurs CV et de suivre sérieusement celui qui sera élu en son âme et conscience ? Ou votent ils au hasard, sans se soucier des conséquences de leur choix ou de leur abstention ? Ou, votent-ils simplement pour plaire à un parent ou encore pour se donner juste bonne conscience ? Ou sont -ils défaitistes ou perdant, au point de s'abstenir de donner leur avale ?

A moins que la majorité ne sache toujours pas lire ni écrire ou ne comprenne que tchi aux discours des candidats ?
Ce qui expliquerait qu'ils ne sachent plus ce qu'ils veulent réellement ni pourquoi. Le mouvement ''nuit debout'' en est un exemple parfait. Des Français avinés et débraillés, beuglant à tort et à travers, incapables d'avoir des revendications constructives et sensées, hormis de vomir leur haine, en semant de surcroît la pagaille et en agressant la police et les citoyens tout en détruisant des biens mobiliers pour lesquels, ils n'ont jamais payé un yota. Ce mouvement ne nous démontre qu'une chose, que la démocratie, même directe, n'existe pas, et apparemment, ce n'est pas ce mouvement qui donnera au monde une leçon sur le sujet.

Il serait préférable que les 70% de Français dignes de ce nom, qui sont par ailleurs souvent absents aux urnes, se réveillent enfin en 2017, de manière à réformer sérieusement nos institutions, notamment en introduisant une bonne dose de démocratie directe, plutôt que de donner des leçons mal venues au monde entier !
Ou faut-il que nous rendions le vote obligatoire, afin que chacun s'investisse dans le futur du pays, au lieu d'attendre qu'un miracle se produise ? La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.” Abraham Lincoln
 
Car, ne l'oubliez pas la majorité des abstentionnistes vivent aux crochets de la société. Et un jour viendra, où ils auront la désagréable surprise d'apprendre que l'Etat, dont ils n'avaient que faire, a décidé de supprimer ou de réduire au minimum leurs subventions, leurs indemnités de chômage,... à la demande de Bruxelles ou des électeurs qui auront su choisir le bon candidat qui répondra à leurs exigences. Et que feront-ils ce jour là ? Ils pleurnicheront sur eux-mêmes en accusant la société où le système de tous leurs maux, en lui reprochant injustement de ne pas être.... démocratique !!!!. Attention : la démocratie, c'est (aussi) l’oppression du peuple par le peuple pour le peuple. Oscar Wilde