CATEGORIES

mardi 19 avril 2016

LE SATIRIQUE JAN BÖHMERMANN , L'ENNEMI NUMÉRO UN, D'ERDOGAN


Le journal allemand Der Spiegel a consacré sa UNE, du 16 Avril, à l’humoriste Jan Böhmermann, surnommé ''le méchant'' ! Tant, il ne se prive pas de se moquer des grands de ce monde en dénonçant leurs travers et leurs dérapages. Il est producteur de cinéma et journaliste, animateur de télévision depuis plus de 15 ans et de radio et il collectionne les prix pour son travail et son imagination sans limite.
Cet humoriste satirique de 35 ans, qui contrairement à ce qui est dit sur la toile, est très connu en Europe, mais surtout en Allemagne où son émission cartonne. Il est connu pour ses frasques souvent très hardes, ses mises en scène et ses déguisements loufoques, et son verbe au gaz moutarde !.
Fin mars, il a déclenché une affaire d’Etat entre l’Allemagne et la Turquie en s’en prenant à Erdogan à la télévision où il a lu un texte satirique diffamatoire dénonçant les tueries de Kurdes et de chrétiens dirigées par Erdogan, sur un ton provocateur du style : il devraient baiser les chèvres au lieu de réprimer les minorités Kurdes et chrétiennes, tout en regardant Kinderpornos ! ''. Il est accusé de faire l'apologie de la pédophilie et de la zoophilie ....
Conséquence : Erdogan vexé a porté plainte ! L’Allemagne s’est lancée dans un débat sur l’humour et, les limites de la liberté d’expression. Quant à la chancelière Dame Merkel qui est au plus bas dans les sondages, elle se débat face à un dilemme diplomatique avec la Turquie, dont elle a un grand besoin dans la crise des réfugiés qu'elle a dans un excès d'humanisme ou de fièvre, provoqué. Elle a donc choisit de ne pas défendre le célèbre humoriste en autorisant les poursuites pénales voulues par Ankara contre cet ''odieux personnage qui appui là où ça fait bigrement mal '' et,  défendu par le Parti social-démocrate (SPD) et soutenu par bon nombre de citoyens.
En jetant l'un de ses citoyens, et non des moindres, au loup pour régler ses problèmes de migrants dont elle ne veut plus, elle est certaine désormais, d'être sur le siège éjectable et oubliée de tous !. Elle pourra au moins faire salon avec Hollande et Obama !
L’humoriste, quant à lui, placé sous protection policière,il s’est retiré des projecteurs jusqu'à la fin du mois. Il ne donne plus d’interviews, ne répond plus au téléphone, n’assure plus ses émissions, reste silencieux sur Twitter.Il fait le mort !!!

Certains, le trouvent insolent et froid, voir trop allemand, au point de se coucher dans un hamac d’ironie, sans baisser son froc. Un vrai satire en somme qui n'a ni froid aux fesses ni aux yeux !.
Le style satirique de Jan Böhmermann divise le monde devenu susceptible et craintif, pour expliquer dans des mise en scènes détonantes, qui sont les bons et les méchants.
Bref ! Ironique, il dit faire une petite pause afin que les gens puissent continuer à se concentrer sur des choses beaucoup plus importantes pour eux ; comme le soutien aux réfugiés, les vidéos de chats-chiens, ou encore sur la vie amoureuse de l'actrice en vogue Sophia Thomalla.
Il peut au moins se vanter de nous avoir démontré que Merkel se préoccupe davantage de ses petites affaires commerciales, que des vérités balancées et, de la liberté d'expression, qui devient de plus en plus limitée et contrôlée. Tout devient compliqué depuis que Merkel fricote   avec Erdogan et, Hollande avec le clan Saoud. Nous allons bientôt être obligés de mettre un voile...sur nos mots !
Vive l'UE, où la seule liberté autorisée est de fermer sa gueule sur les dérives ou de les dénoncer à demi-mots. Comprenne ainsi qui pourra !
Mais le gagnant dans cette histoire, c'est Jan Böhmermann. Si on ne le connaissait pas Outre-Rhin, et bien, c'est fait ! Sa notoriété est désormais assurée, et Dieudonné n'est plus seul !!