CATEGORIES

dimanche 17 avril 2016

FACE A L'ISLAM SEUL L'ÉTAT EST RESPONSABLE DE LA STIGMATISATION ET DES DIVISIONS.

Manuel Valls, après ses prises de position sur le judaïsme, le voilà qui s’interroge toujours sur la place de l'islam en France. un vrai lavage de cerveau. Les religions et les croyants sembleraient lui poser un sacré problème ! De quoi énerver les musulmans, mais aussi les non musulmans !
D'ailleurs, notre ministre des religions se pose encore des questions sur le sujet : ''Aujourd’hui, la laïcité est confrontée à la montée de l’islam radical, mais aussi à la place de l’islam dans nos sociétés. J’aimerais que nous soyons capables de faire la démonstration que l’islam, grande religion dans le monde et, deuxième religion de France, est fondamentalement compatible avec la République, la démocratie, nos valeurs, l’égalité entre les hommes et les femmes''. J'en conclus que cela n'a donc jamais été démontré, pourtant l'islam existe en France depuis des décennies et, personne n'y a trouvé à redire. Il est aussi compatible que le sont les autres religions, c'est une question de volonté. Quant aux islamistes, ils se servent de la religion pour excuser leurs crimes. Les chrétiens aussi, ont eu leur lot d'extrémistes et, cela leur a passé, pour avoir été recadré et remis à leur place en 1905 !
Manuel Valls veut nous démontrer qu'il est ''convaincu que c’est possible'', tout en affirmant que ''la majorité de nos concitoyens en doute''. Ce genre de phrase contradictoire me donne l'impression qu'il parle avant tout en son nom. Valls est aussi convaincu qu'il faut protéger les Franco-musulmans de la stigmatisation, des actes anti-musulmans. Décidément, il n'en loupe pas une, pour attiser le feu. Car pour éviter la stigmatisation, faut-il cesser d'en parler à tort et à travers, histoire de remuer le couteau dans la plaie et, de remettre de l'ordre, au lieu de palabrer et de tourner autour du pot en nous ressassant les mêmes conneries !

Valls ne prouve qu'une chose, hier, il était anti-sioniste et pro-palestinien, aujourd'hui, après avoir viré sa cuti, il a peur de l'islam et des musulmans, pour ne pas avoir compris, que seuls les hommes qui s'auto proclament Imams, en attisant la haine et en propageant des contre vérités, sont dangereux pour déformer la réalité à leur avantage. Les religions sont comme l'argent, elles sont inoffensives si les gens l'utilisent à bon escient et non comme une arme de destruction massive.
En ce qui me concerne, les religions ne me dérangent pas, tant que cela se passe en silence et, que l'on en fait pas tout un tajine. Chacun a le droit d'avoir son tuteur ou son père noël pour devenir meilleur. Tous les chemins ne mènent-ils pas à Rome !.

A mes yeux, seul l’État est responsable des amalgames et de la stigmatisation, pour avoir laissé se multiplier les mosquées sans définir un cota ni effectuer aucun contrôle sur les enseignements, comme cela se fait dans nos écoles et, sans interdire les subventions en provenance d'Arabie Saoudite ou du Qatar. Mais aussi pour être incapable d'assumer ses décisions en matière d'interdiction du port du voile et du niqab ou de déléguer des Imams agrées par l’État dans les prisons pour éviter les confusions et redresser la barre en évitant que les jeunes  je suis contre l'emprisonnement des djihadistes repentis qui sont revenus écoeurés pour avoir découvert et compris qu'ils ont été bernés pour s'être embarqués dans une aventure les yeux bandés. Leur devoir est d'informer tous les jeunes dans les lycées et collèges, mais également dans les prisons. Ils seraient plus utiles sur le terrain qu'au fond d'une prison sans preuve qu'ils aient du sang sur les mains, car dans ce cas, il faudrait y mettre Hollande, Sarkozy et Obama pour crime contre l'humanité et multi-récidives. Tout le monde a le droit à l'erreur, d'autant plus quand ce sont des jeunes inexpérimentés et souvent incultes. Qui a permis aux jeunes de quitter l'Europe avant leur majorité ?
Donc, comment pouvons nous ''démontrer'' que l'Islam est compatible avec nos valeurs et nos lois, si celles-ci sont défaites, bafouées, incomplètes ou inexistantes, et lorsque celles-ci sont adoptées, elles ne sont ni respectées ni appliquées par l’État ?.

La seule chose dont je suis convaincue, et qui sera compatible avec mes valeurs, c'est qu'ils vont tous dégagés de notre horizon faute de compétence, car ils nous gâchent le panorama depuis trop longtemps à force d'inaction, et de bavardages populistes souvent stupides, comme celui de Rossignol Laurence,ignare et propulsée ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, qui a de quoi faire peur quant elle ouvre la bouche en osant comparer les femmes voilées aux ''nègres américains qui étaient pour l’esclavage''. Cette brave dame privée de connaissance, aurait besoin de se replonger sérieusement dans l'histoire de l'esclavage, car avec de tel discours et de tels comparatifs, on comprend pourquoi l'esclavage est ignoré et supplanté par la Shoah médiatisée. Alors peut-être, que nous parleront d'autre chose que de l'Islam, de la Shoah, de stigmatisation, et des tentatives de divisions.