CATEGORIES

vendredi 8 avril 2016

APOCALYPSE NOW : POUTINE CONTRE ATTAQUE DUREMENT ET VA EGALEMENT PRESENTER SES LISTES


Comme je le pensais les américains avaient une idée derrière la tronche concernant cette sombre cabale. Mais je n'avais pas vu le coup venir en direction de Poutine. Je me suis juste interrogée en voyant sa photo partout accompagnant le titre ''Panama-papers'', alors qu'il n'est pas concerné par cette affaire rocambolesque. Je me suis donc rendue à la source....RUSSE et au CANADA et j'ai compris le jeu démoniaque de ce feuilleton à rebondissement, dont le nombre d'épisodes risque d'être long.
Je voyais cela, plutôt comme un appel de fonds !! Quoi que dans ce cas, il n'est pas difficile de faire d'une pierre deux coups !

Nous savons depuis longtemps que des citoyens riches, politiques, industriels et mafieux de tous genres de toutes nationalités planquent leurs royalties gagnés frauduleusement dans les sociétés fictives fournies par des firmes panaméennes peu scrupuleuses. Mais les fuites actuelles de données, diffusées, à grand renfort de publicité, souvent nauséabondes par des médias soutenus par une ''Organisation non gouvernementale'' qui est financée par Washington, et dont le but est de mener une guerre psychologique afin d'anéantir, ou de déstabiliser des personnalités comme Poutine devenu trop important à leurs yeux du fait que de nombreux citoyens le soutiennent de plus en plus en Europe et, pour ses succès militaires et tous les plans foireux à la sauce ukrainienne, qu'il a su déjoué. Et Washington n’aime pas du tout ça !. Le gouvernement américain veut être le seul à régner en maître, et pour cela tous les moyens sont bons ; il faut le diaboliser aux yeux des lecteurs incultes et en particulier les lecteurs Russes.Ces mêmes lecteurs gobe-mouches qui ainsi convaincu d'avoir un escroc au pouvoir se dépêcheront de voter contre lui, prochainement.Scénario classique !!
C'est une des facettes de ce scénario machiavélique. Car éliminer Poutine, ce n'est pas suffisant, ils veulent aussi déstabiliser l'Europe à travers les documents fuités. Mais je suis convaincue qu'ils veulent récupérés les clients de Panama et les attirer dans leurs propres paradis fiscaux. La Suisse perd de son prestige et ses banques sont fiévreuses.
De plus les USA ont besoin d'argent frais et comme il n'a pas d'odeur, même sale, elle prend tout !!!

EN 2014 UN REPORTAGE DÉNONCE DÉJÀ LES ABUS
Cette guéguerre des petits papiers, offre aussi une belle opportunité d’en faire chanter d’autres en promettant de ne pas publier des informations concernant leurs petits trafics en échange par exemple d’une faveur.
Il y a déjà 16 mois, Ken Silverstein avait publié un reportage à propos de Mossak Fonseca, ce gros fournisseur véreux de sociétés fictives du Panama. Yves Smith a publié plusieurs longs articles sur le business du blanchiment d’argent de Mossak Fonseca. Silverstein a également signalé que Rami Makhlouf, un riche cousin de Bachar Al Assad, avait de l’argent planqué dans des sociétés fictives de Mossak Fonseca. L’organisation internationale qui a permis d’enregistrer sa compagnie fictive et de la protéger contre la surveillance internationale était le cabinet d’avocats Mossack Fonseca.

En 2015, quelqu’un a fourni des tonnes de données de Mossak Fonseca à un journal allemand, le Süddeutsche Zeitung. Le quotidien munichois est politiquement au centre droit et résolument pro-OTAN. Il coopère avec le Guardian, la BBC, Le Monde, le Consortium international des journalistes d’investigation et d’autres organes de presse qui sont tous des partisans avérés de l’Establishment.
Ces données fuitées concernent plus de 214000 sociétés fictives et 14000 gros clients de Mossak Fonseca.

TOUS LES AMÉRICAINS BLANCS COMME NEIGE
Les journalistes ont réuni des listes des politiciens importants, de criminels internationaux, d’athlètes professionnels bien connus, etc. Le traitement numérique a permis de rechercher si des noms figuraient dans les documents de Panama. En quelques minutes, le puissant algorithme de recherche a comparé les listes avec les 11,5 millions de documents. Pour chaque nom trouvé, un processus de recherche détaillé a été lancé au moyen des questions suivantes : quel est le rôle de cette personne dans le réseau des entreprises ? D’où vient l’argent ? Où va-t-il ? La structure est-elle légale ?
Le journal allemand Sueddeutsche a pris des listes de criminels célèbres, de personnalités et d’organisations connues que les Etasuniens n’aiment pas et, a vérifié s’ils étaient dans les, données fuitées. Résultat, il y a l’éternel retour de la compagne de diffamation contre Vladimir Poutine, qui n’est pourtant pas mentionné dans les données de Mossak Fonseca, des accusations contre la FIFA, fort détestée des États-Unis, et quelques autres de moindre importance.
Par contre RIEN, sur aucun américain, ni sur aucun politicien important de l’OTAN, même pas un lointain cousin ni un ami d'enfance. Tous blancs comme neige !!!

LES AMÉRICAINS AU COEUR DE L'AFFAIRE
Ce qui est étonnant, bien qu’ils soient leurs principaux clients, aucune grande société ni aucun milliardaire occidental n’est mentionné parmi ceux qui ont utilisé les services de Mossack Fonseca, Et le Guardian se dépêche de les rassurer en disant que la plus grande partie des informations fuitées ne sera pas divulguée.
La fuite est gérée par le ''Consortium international des journalistes d’investigation''. Cet oiseau au nom pompeux, est entièrement financé et géré par le ''Centre des États-Unis pour l’intégrité publique''. Leurs bailleurs de fonds sont :La fondation Ford -La fondation Carnegie -La fondation de la famille Rockefeller -La Fondation W K Kellogg - La Fondation pour une société ouverte (Georges Soros) et donc, le ICIJ fait partie du Projet de rapport sur le crime organisé et la corruption (OCCRP) qui est financé par le gouvernement américain à travers l’USAID. Un vrai nid de serpents à sonnettes !!
La fuite consiste en un ensemble de données sélectionnées par des organisations alliées des Etats-Unis à partir d’une base de données, probablement obtenue par la CIA qui contient des informations dangereusement compromettantes sur des personnes et des organisations occidentales.
La publication d’informations triées sur le volet a deux objectifs : déstabiliser, nuire à des ennemis anti-américains, même par personne interposée comme les présidents Poutine et Assad.
Elle prévient d’autres salopards qui figurent dans la base de données, mais dont les noms n’ont pas été révélés mais que l'on garde au chaud en gage, et qui peuvent être exposé à tout moment, aux citoyens charognards. On appelle cela ''chantage'' !.
Ces mafieux en cols blancs ou noirs sont maintenant entre les mains de ceux qui contrôlent la base de données. Elles devront faire ce qu’on leur dit, sinon…COUIC !!!

DES MÉDIAS FONT LEURS CHOUX GRAS
Il est vrai que le président Poutine fait la une des journaux pour le bien des USA, pour être anti-Poutine qui déteste le système et donc le capitalisme outrancié, mais aussi pour leur gueule. Alors que le scandale des Panama Papers ne le mentionne pas une seule fois… à la différence de bien d’autres chefs d’Etat : Photos choc, titres sensationnels, accusations frontales… A lire les grands médias mondiaux, il semblerait que Vladimir Poutine soit le personnage clé des Panama Papers. Plutôt curieux pour un absent !!
Si les Etats-Unis sont les grands absents de l’enquête,où sont les Américains fraudeurs ? Il est vrai qu'ils ont leurs propres paradis fiscaux au cœur de leur pays. Mieux vaut planquer l'argent chez soi, cela fait moins désordre et personne n'ira le chercher dans le Névada ou dans le Dakota !
Des médias occidentaux,Guardian et Libération en tête, ont immédiatement illustré leurs articles avec des photos…de Vladimir Poutine. Mais jamais de Piotr Porochenko, ou du roi d'Arabie saoudite, dont le fils chéri a récemment été décoré de la Légion d’honneur. Ceux là, sont pourtant cités en long et en large et sont connus pour ne pas être des saints ni des anges. Mais non, les médias ferment leur grande gueule et font profil bas : BRAVO !!!

Oui, c'est ce même Vladimir Poutine que l'on veut diaboliser et pour cela on l’on prête une fortune de plusieurs dizaines de milliards de dollars à l’issue d’enquêtes plus douteuses les unes que les autres et sans aucune preuve à l'appui. Peu importe du moment que les andouilles avalent la couleuvre et propage les mensonges juste pour causer et se donner l'impression de savoir toute la vérité.

VLADIMIR POUTINE CONTRE ATTAQUE
La publication des Panama Papers, a provoqué de vives réactions dans le monde entier, et plusieurs États ont déjà annoncé leur intention d’examiner eux-mêmes les documents dévoilés afin de découvrir ce qui se cache derrière cette sombre affaire et pour en connaître le véritable but.
Ainsi, les autorités belges, espagnoles, autrichiennes et néerlandaises ont indiqué mener leurs propres enquêtes sur le rapport de l’ICIJ, et les services fiscaux d’Australie ont lancé un contrôle concernant plus de 800 citoyens mentionnés dans ces dossiers. Tout le monde veut SAVOIR !!
En Russie, l’attaché de presse du président, Dmitri Peskov, a annoncé que le Kremlin ''s'attendait à un travail plus qualifié'' de la part du Consortium international des journalistes d’investigation. ''Même si Vladimir Poutine ne figure nulle part dans les faits, il ne fait pour nous aucun doute qu’il était la cible principale de ces inventions. Le degré de poutinophobie a atteint un niveau tel qu’il est devenu impossible, en pratique, de dire du bien de la Russie en général ou de ses réalisations en particulier. Il est a priori interdit de parler des succès de la Russie.''
Le Parquet général de la Fédération de Russie a annoncé la vérification des informations publiées dans l’enquête menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

POUTINE LEUR RÉSERVE UN CHIEN DE SA CHIENNE
Apocalypse Now, ou des révélations choques maintenant ! Vladimir Poutine a décidé de déclassifier des documents avec des noms qu'il dit être très intéressants. La liste noire complète concerne 60 ans de dérives de 1939 à 1989 : cela va faire très mal !!!
Et Vladimir Poutine affirme qu'il signera le décret dans la foulée. Les Américains vont comprendre leur douleur. Allo maman bobo !!!
Le président Poutine a décidé de frapper très fort en déclassifiant des documents compromettant contre les USA . En ajoutant calmement : ''Pour autant que j’en sache, selon les informations fournies par les agences chargées des archives, ces documents font état de noms très intéressants, des documents qui surprendront la société…Il va y en avoir des cadavres politiques dans notre Vieille Europe !…''

Vladimir Poutine est bien décidé de leur offrir en chien de sa chienne, histoire que les américains frondeurs se souviennent encore longtemps de lui. Et c'est tant mieux, on va pouvoir enfin parler d'autre chose qui ne manquera pas de piquant que des djihadistes aux neurones explosées, et de nos politiques marionnettistes qui n'ont plus grand chose à nous dire de constructif ni de scénario à nous proposer.
Ces fameux Panama Papers, qui n’en finissent plus de faire couler de l’encre, ont été par contre accueillis en silence par de nombreux médias mondialistes et anti-Poutine, ont reçu de fortes subventions de la Fondation Georges Soros la vieille crapule qui a fomenté un coup d'état en Ukraine pour nuire à Poutine son ennemi juré, ainsi que de la Fondation MacArthur. Toute cette mafia pensait participer à une chasse contre le monstre des carpates ; mais voilà ces crétins se retrouvent en pleine partie de ping-pong, en se demandant de quoi sera faite la balle Russe. Et la balle que se prépare Poutine à leur renvoyer, en se frottant les mains, va leur faire très, très mal !. Quant à nous cela va nous faire un bien fou fou fou !!!!